MENU ZINFOS
Faits-divers

St-Pierre : Il pousse la porte de sa cellule et s'enfuit du tribunal


En juin dernier, un Portois était présenté au tribunal judiciaire de Saint-Pierre pour répondre de délits routiers. Il s'est finalement évadé de sa cellule, en poussant simplement la porte défectueuse. Ce lundi, il a écopé de 8 mois de prison pour ces deux délits.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Lundi 19 Juillet 2021 à 16:36

Le 14 juin dernier, Joël, 31 ans, patiente dans sa geôle du tribunal judiciaire de Saint-Pierre en vue de sa présentation à un magistrat pour des faits de délits routiers.

Quand sonne la pause méridienne, les gendarmes s'absentent quelques minutes. Le trentenaire, lui, secoue la porte de sa cellule et parvient à l'ouvrir sans grande difficulté. Et pour cause, le verrou est défectueux depuis le mois de juin. L'homme quitte les lieux sans éveiller le moindre soupçon. Il sera finalement retrouvé quelques heures plus tard à l'Etang-Salé.

Le 16 juin dernier, le Portois devait à la fois répondre d'évasion et de conduite sans permis, sous l'empire d'un état alcoolique, devant le tribunal correctionnel sudiste. Formulant un délai pour préparer sa défense, il a finalement été jugé, ce lundi, par les magistrats.  

"Il a cédé à la panique car il pensait devoir regagner la Cayenne, là où il aurait subi des violences en 2014. Il n'a pas voulu se soustraire à la garde à laquelle il était soumis puisqu'il n'y avait pas de garde. Il n'avait pas non plus l'intention de recouvrer la liberté car il avait fait le choix de partir vers le nord pour regagner soit la prison de Domenjod, soit celle du Port", a plaidé son conseil avant de demander la relaxe.

Quant à sa conduite sans permis avec un taux de 0,78 g d'alcool/l de sang, le 12 juin dernier à Saint-Leu, le prévenu a reconnu sa culpabilité. "Je n'ai jamais passé le permis. C'est très grave. Je me suis laissé emporté par l'alcool et par mon découragement ", explique-t-il, la voix étranglée par l'émotion. Souffrant d'un trouble de la personnalité, le mis en cause fait état de 16 condamnations à son casier judiciaire, notamment pour des faits de même nature.

Pour la procureure, nul doute sur sa culpabilité. Au vu de son récent contrat de travail, une peine de 8 mois de prison dont 4 assortis d'un sursis a été demandée à son encontre pour les délits routiers. Et 4 mois ferme pour l'évasion. En outre, une obligation de travailler, de se soigner, et de passer le permis ont été formulées.

Des réquisitions suivies à la lettre par le tribunal. L'homme devra purger sa peine à domicile grâce à un bracelet électronique.




1.Posté par MirAU le 19/07/2021 17:43

la peine de mort !! ..... je vous le dit et je vous le répète ! ..... il n'y a que cela qui pourra un frein aux pulsions délictueuses de certains de nos C0Ncitoyens délinquants ....

2.Posté par SOMANKE le 19/07/2021 18:14

Article 434-27
Modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 194 () JORF 10 mars 2004
Constitue une évasion punissable le fait, par un détenu, de se soustraire à la garde à laquelle il est soumis

Voilà ce que la loi dit. Or le prévenu n’était soumis à aucune garde et la porte était ouverte, donc pas d’effraction.
Dans ce cas on aurait dû juger les supposés gardiens, leur administration de tutelle, lui il n’a fait qu’user de son droit constitutionnelle d’aller et venir puisqu’il n’était entravé par rien

3.Posté par MirAU le 19/07/2021 19:20

eh ! oh ... ce n'est pas de sa faute si la porte de sa cellule était défectueuse; il parvient à l'ouvrir sans grande difficulté, nous dit-on . Le verrou, nous dit-on encore, était défectueux depuis le mois de juin. Il faudrait dès lors s'intéresser au responsable de l'entretien de ce verrou et surtout pas au supposé délinquant jugé ce jour là ! .... Il n'est responsable de rien ! ......

4.Posté par Sameregarde le 19/07/2021 19:48

Mais clairement. Boug la lé condamné alors que personne té garde à lu. Le band flic té po faire quoi?? Ca un gros l'erreur de band n'a, depuis quand y laisse un coupable sans surveillance. En prison na le surveillant, en garde à vue na de monde dans zot bureau, et la y laisse à lu tout seul. Pause méridienne, band na té po mange en terrasse sur front de mer? .
Même si lu cé un danger, condamne à lu po ces erreurs pas po les erreurs des autres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes