MENU ZINFOS
Faits-divers

St-Pierre : Il harcèle sa voisine en numéro privé, mais sa femme rappelle pour comprendre


Un Saint-Pierrois épris de sa voisine, et vexé de s’être vu refuser ses avances, va la harceler au téléphone de manière inquiétante pendant près d’un mois. C’est finalement son épouse, ne comprenant pas pourquoi son mari appelle autant ce numéro, qui va contacter la victime de manière non masquée.

Par - Publié le Mercredi 16 Mars 2022 à 11:12

St-Pierre : Il harcèle sa voisine en numéro privé, mais sa femme rappelle pour comprendre
Imaginez-vous, en tant que jeune femme, recevoir constamment des messages sur votre répondeur d’un numéro masqué. Imaginez en plus que ces messages ne sont que de forts bruits de respiration. C’est ce qu’a vécu la pauvre Irina* pendant près d’un mois.

Et puis un jour, un numéro inconnu s’affiche sur le téléphone de la mère de famille. Au bout du fil, une femme qui exige des explications pour savoir pourquoi son mari lui a passé autant d’appels. Irina découvre enfin qui la harcèle et c’est loin d’être une surprise.

Installée depuis plus deux ans à Saint-Pierre, Irina, âgée d'une trentaine d'années, a des soucis avec l’un de ses voisins. Alain*, approchant la soixantaine, lui a déjà fait des avances qu’elle a refusées. Ce dernier n’a pas digéré ce refus. 

À la barre du tribunal, Alain affirme qu’il ne savait que c’était interdit de harceler quelqu’un au téléphone. Il assure que "c’était pour l’énerver, mais pas pour l’intimider". Selon lui, le déclencheur a été le fait qu’elle dise sur Facebook qu’il avait menacé ses enfants.

"Vous avez vu le film Scream ?"

L’un des points que le tribunal essaie de comprendre, c’est comment Alain s’est procuré le numéro. Alain affirme qu’Irina le lui avait donné comme elle vend des pâtisseries dans le quartier. De plus, le numéro serait indiqué sur sa page Facebook. De son côté, la victime jure ne jamais lui avoir donné son numéro et avoir refusé sa demande de contact sur le réseau social.

En effet, la jeune femme avait peur de lui et de son attitude. "Il venait tout le temps chez moi. Il n’arrête pas de regarder chez nous par-dessus la clôture. Il a même déjà agressé mon mari", indique-t-elle en précisant ne pas avoir porté plainte à ce moment-là.

Me Farid Isse, qui défend Irina, va expliquer le calvaire de sa cliente. "C’est la victime qui souffre de cette désinvolture. Il a dû espérer qu’il pourrait se faire la petite étrangère. Il fait un peu la loi, il se présente comme le cowboy du quartier. Il lui a dit qu’il pouvait soulever son mari facilement. Vous avez vu le film Scream ? Les victimes pensent d’abord que c’est un jeu, mal ça finit mal pour elles. C’est le hasard qui a voulu que ce soit sa femme qui ait des doutes et que le pot aux roses soit découvert", plaide-t-il avant de demander 2.000 euros de dommages.

L’obtention du numéro reste un mystère

Une inquiétude partagée par le ministère public. "Cela a dû être l’enfer pour elle. S’il reconnaît les faits, il y a deux versions différentes sur le contexte. Il est inconnu au bataillon, mais on ne sait pas comment il a eu le numéro. C’est un problème, car elle a peur. Surtout s’il s’est servi des fichiers de son boulot pour avoir son contact", souligne la procureure avant de requérir 900 euros d’amende et l’interdiction de contact avec la victime.

Pour Me Bruno Raffi, son client "n’est pas plus shérif qu’un autre. Comment une dame qui fait commerce de pâtisseries peut ne pas donner son numéro ou l’afficher sur Facebook ?" souligne-t-il pour expliquer comment il s’est procuré ledit numéro. 

Le tribunal va le condamner à trois de prison avec sursis. Il a interdiction d’entrer en contact avec la victime sous peine d’aller directement deux mois en prison. Il devra également la dédommager à hauteur de 300 euros.

*Prénoms d’emprunt


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bagatelle le 16/03/2022 12:34

Il y d'autre pareil
Mais une foi pris la main dans le sac on se fait tout petit
Le pire en regardant certaine on leur donnerait le bon dieu sans confession
En croyant être au dessus des lois avec la complicité de certaine personne comme protection

2.Posté par Narenugo le 16/03/2022 16:40

Je connais une dame sérieuse dans ses droits , tranquille , son voisin la harcèle diffamations calomnies.
Elle pourra être dédommagée bientôt alors.

3.Posté par Anny le 16/03/2022 16:57

Des apparitions bizarres sur le portable d une amie au moment où elle va taper un texto ?
Est ce une mauvaise manip ou il y a qqun qui ferait ça
Il n y a pas de numéro qui apparaît ...

4.Posté par Choupette le 16/03/2022 18:00

Non mais, il y en a qui sont vraiment lourds.

Surtout quand on n'est pas habituée à ces démarches, ni aux codes de ces gros lourdauds, comme par exemple "gratter dans la main" de la femme en l'occurrence.
Pfff, C'est trop con pour s'y attarder ... .
Et quand ou si on les ignore, il file votre numéro à leurs copains pour vous faire passer pour une p.ute ... .

5.Posté par merlin le 16/03/2022 19:10

Il Faudrait révéler le nom de ce monsieur pour que quelques personnes courageuses s’occupent de lui tout simplement.

6.Posté par QBR974 le 17/03/2022 08:38

Seulement 300€ pour cette peur passée et à venir!!!!

7.Posté par olive le 17/03/2022 13:32

à ce prix là, pourquoi arrêter ???

8.Posté par MICHOU le 20/03/2022 11:17

Elle a eu de la chance car habituellement le tribunal classe sans suite des harcèlements téléphoniques avec menaces, insultes et physiques et même si cela fait plus de 30 ans.
Vies gâchées sur plusieurs générations

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes