Social

St-Pierre : Chèques déjeuner, revalorisation des salaires, titularisation... le personnel communal attend toujours

Mercredi 26 Septembre 2018 - 17:07

Les membres FO ce mercredi au local syndical de la Ligne des Bambous. Des syndicalistes qui regrettent par ailleurs le faible équipement du local et son éloignement géographique des agents de la collectivité
Les membres FO ce mercredi au local syndical de la Ligne des Bambous. Des syndicalistes qui regrettent par ailleurs le faible équipement du local et son éloignement géographique des agents de la collectivité
L’intersyndicale de la mairie de St-Pierre pensait avoir obtenu satisfaction en quelques heures de mobilisation, mais 5 mois après la signature d’un protocole d’accord, sa mise en place se fait toujours attendre. 

"Je suis convaincu que c’était un leurre",  s’est ému ce mercredi Lucas Gobalou. Les demandes du délégué FO du personnel communal adressées au maire, au DRH et au DGS sont jusqu’ à présent restées lettre morte. 

Le 26 avril dernier, FO et la SAFPTR étaient en grève illimitée pour demander l’instauration des chèques déjeuner. "Cela devait se faire avec le centre de gestion mais là encore, nous n’avons obtenu aucune réponse", déplore Lucas Gobalou. Des chèques déjeuner qui représenteraient un gain de 660 euros annuel pour 2019 pour tous les agents de la commune financés à hauteur de 60 % par la mairie. "De quoi augmenter le pouvoir d’achat des agents". 

Autres revendications: la revalorisation des bas salaires et la mise en place d’un plan de titularisation pour lesquelles le dialogue social n’a toujours pas été ouvert. "De même, FO n’a pas été sollicité pour le RIFSEEP". 

De manière générale, "c’est l’inertie des élus" qui est dénoncée. Pour Paëlle Gigan, secrétaire général FO et agent communal, "la problématique des ATSEM est réelle et il faut en discuter. Pourtant, aucune table ronde n’a été organisée après un débrayage des personnels concernés il y a 4 mois. Une nouvelle répartition dans les services peut être une solution". 

Pour se faire entendre, le syndicat n’exclut pas un nouveau mouvement de grève.
PB
Lu 3383 fois




1.Posté par Question bete le 26/09/2018 17:29 (depuis mobile)

Ca fout pas grand chose et ca veut plus de salaires?? Cf saleté à st pierre.. Bati scolaire à la derive.. Ils bossent quand les dga maçons??

2.Posté par Les fables de La Fontaine le 26/09/2018 18:29 (depuis mobile)

Il vous a bien roulés dans la farine .Il fallait demander aussi un voyage au congrès des maires. Kosa les élus i attendent po fait nettoye chemin boissy ke lé encombré avec zerbes qui prend la moitié chemin . L''argent nana dans cette commune

3.Posté par Zourit le 26/09/2018 18:57

met encor n'a point assez .....

Oublie pas met morito .... pour l'heure de l'appero

Feuilles , rato
Nous les municipaux ....
C'est l'heure de l'appero .....
Un pti morito ....







4.Posté par Ti tangue makote le 26/09/2018 19:15

@ 2.Posté par Les fables de La Fontaine le 26/09/2018 18:29 (depuis mobile)

Mon Di" si c'était que chemin Boissy ....la ville même lé sale et que dire de l'angle rue Désiré Barquisseau et sat y passe de le commissariat beurkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk.................

5.Posté par GIRONDIN le 26/09/2018 19:19

Une soixantaine d'euro d'augmentation ?

Les promesses n'engagent que.........


i paye avec la GEMAPI ?




6.Posté par Dagober le 27/09/2018 06:29 (depuis mobile)

Contente azote de cette zot nana pour sak zot i fé hein ! Nous paye zimpo po zote alors

7.Posté par Mortier le 27/09/2018 07:20 (depuis mobile)

Voir les recommandations du gouvernement â ce sujet .

8.Posté par bouboul974 le 27/09/2018 08:33

Bien heureux celui qui a besoin des services de la Maire dans les moments cruciale Mariage, Naissance, Décès aide à la personne , enfant scolarisé ah oui c'est GRATUIT!!!!!

9.Posté par PAYET le 27/09/2018 09:06

@questionbete
Il est facile de vous perdre dans les abysses. Simplement il serait judicieux justement que vous puissiez interpeller qui de droit concernant votre problématique qui est aussi importante. Commencez à décloisonner votre cerveau avant de traiter l'information.Il s'agit ici d'un malaise de travailleurs à employeurs. L'objet d'un mouvement syndical.
@zourit
Visiblement trop de tentacules ne permettent un discernement dans vos propos.Il s'agira ici pour vous d'arrêter les moJitos......

Enfin, je conclurai sur le fait que vous avez beaucoup de revendications (bati scolaire, chemin sale...) et très peu d'entre vous a le courage d'aller porter vos doléances en lieu et droit.

10.Posté par SYLVAINE le 27/09/2018 09:30

Il s'agit ici, histoire de remettre un peu a niveau les allumés du clavier, d'une section syndicale qui estime dans son bon droit que les conditions de travail ne sont pas réunies, que les revendications alors actées par le premier magistrat de la ville ne semblent pas faire être honorées par ce dernier.
Il n'est en rien un chemin cassé ou mal nettoyé, un bati scolaire en ruine, un mojito ...... pour cela il est important que vous revoyez la partie relative à la compréhension de texte et rassemblez les shèmes manquants.
Les employés communaux sont pour la plus part d'entre vous traiter de fainéant et pourtant je ne vois aucun soulèvement des administrés qui poindrait un mécontentement. Signe que le travail est effectué peut être par la hauteur dont les usagers l'espèrent mais il est réalisé.
On veut souvent faire des économies sur les salaires alors que d'autres possibilités existent mais cela semble gêner certains privilèges.
L'austérité de l'Etat et des collectivités toujours à l'encontre des salariés et surtout des bas salaires et salaires intermédiaire, nous mènera vers une révolte certaine. Beaucoup se retrouveront en très peu de temps en exponentiel d'impot car abattement des 30% DOM viendra grever sévèrement leur pouvoir d'achat. Le temps que ces agents de classe moyenne s'en aperçoive et décide de lever la tête hors de l'eau.......

11.Posté par yab le 27/09/2018 09:53

Si ces personnels étaient payés selon la quantité de travail fourni, certains seraient obligés de payer pour avoir leur fiche de paie.

12.Posté par MARIE le 27/09/2018 10:37

LE BEURRE? L ARGENT DU BEURRE ET LA CREMIERE,,


par la suite arrets maladie a gogo


13.Posté par SYLVAINE le 27/09/2018 10:41

@dagober, ou propo lé mal plasé! si ou pèye zimpo sé ké ou dwa awar bonpé ossi! ou dwa èt byn dan out travay si ou travay! ou dwa èt grasman péy dawar. tout kontantman pou ou! out mayo sa èt sézi bynto! a ou mèm va piblyé é di pardon zot lavé rézon!

14.Posté par anonyme le 27/09/2018 11:16

JE DEMANDE AUX AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIAL. VOTEZ SAFPTR - NE VOTEZ PLUS POUR LES SYNDICATS PATRONS. SAFPTR EST MAJORITAIRE DEPUIS 4 ANS. ALLEZ SUR LEUR SITE FACEBOOK

15.Posté par SYLVAINE le 27/09/2018 11:23

@mairie vous êtes la crêmière? ou une crème d'hier? Alors dans ce cas vous avez tourné! Mais cela peut se rattraper!

16.Posté par bouboul974 le 27/09/2018 11:44

@Dagobert et nous nu paye pou ou......
@ 14 MARIE quand vous en aurez besoin des syndicats venez pleurer mon patron la "totoche" a moin!
comme il a été dis c'est un protocole d'accord qui n'est pas respecter ...
et à la méconnaissance de certain , ceux qui critiquent souvent gagne plus que les employer Territoriaux !

17.Posté par SEBASTIEN le 27/09/2018 13:55

@anonyme surtout SAFPTR syndicat des patrons tout le monde le sait!
@dagober il est temps de remettre ta culotte à l'endroit!

18.Posté par Foutage le 27/09/2018 16:33 (depuis mobile)

Élections professionnelles en décembre il faut se faire remarquer aux yeux du personnel. Trop coser pas bon. Band chargeur l''eau. Bla bla bla. Quand reunion fini '''' mr le maire mi peu voir a ou mdr''''.

19.Posté par Sko le 28/09/2018 07:42 (depuis mobile)

Quand il s'agit du maintien des contrats aidés vous n'êtes pas là.

20.Posté par bouboul974 le 28/09/2018 11:21

@foutage cela change quoi les revendications avec ce que pourrait discuter avec le maire????? en dehors des revendications!
on n'est pas comme certain dans les tits souliers du Maire!
il semblerait que des consignes sont passées pour voter pour un syndicat , pouvez-vous me le confirmer!

@19 le maintien des contrats Aidés c'est le gouvernement qui décide , loin de se réjouir de cette décision arbitraire et néfaste pour la population

21.Posté par Foutage le 28/09/2018 12:19 (depuis mobile)

A bouboul974 - consigne ??? c''est des élections professionnelles et non politique. Faire croire est un métier celui qui croit est un couyon. Si le personnel suive comme des beni oui oui ils auront les représentants qu''ils meritent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >