MENU ZINFOS

St-Paul va expérimenter le petit-déjeuner dans les écoles

Un Comité de pilotage local se tient ce jeudi 31 mars 2022 à l’Hôtel de Ville. Les élu·es de Saint-Paul, titrée Ville Amie des Enfants par UNICEF, finalisent avec les partenaires* une opération destinée à favoriser l’apprentissage des bons comportements alimentaires chez les marmay.

Jeudi 31 Mars 2022

St-Paul va expérimenter le petit-déjeuner dans les écoles

Ce projet s’inscrit dans la suite logique de la délibération, liée à la mise en place des petits déjeuners dans les écoles, adoptée au Conseil Municipal du 3 mars dernier. Cette décision prévoit d’en distribuer 50 000 en 2022.

Ainsi, dès la prochaine rentrée d’août 2022, un petit-déjeuner sera proposé une fois par semaine dans toutes les classes des écoles maternelles Saint-Pauloises. Cette expérimentation concernera 4 709 élèves.

Ce premier repas de la journée se composera de produits laitiers et céréaliers, de fruits bio péi et de saison et d’eau.

Améliorer le bien manger à Saint-Paul

Cette priorité identifiée sur les maternelles s’explique car les bonnes habitudes alimentaires s’acquièrent dès le plus jeune âge. L’objectif est de favoriser leur santé.

Saint-Ville, labellisée Ville Santé par l’OMS, souhaite améliorer le bien manger. Cet enjeu correspond à l’un des axes principaux du Plan Éducatif Global déployé par la Municipalité dans les Bassins de vie.

La commune veut faire de l’école un lieu où l’on mange mieux, où l’on apprend mieux et où l’on accueille mieux.

Selon les chiffres communiqués par l’Institut régional d’éducation à la nutrition, un enfant sur trois ne prend pas de petit-déjeuner avant de venir en classe.

Réduire les inégalités alimentaires

La crise sanitaire n’arrange pas ce pourcentage. Cette mesure forte apparaît nécessaire pour sensibiliser parents et enfants à l’importance d’un rythme alimentaire équilibré. Il s’agit de décliner cette mesure nationale au plan local.

Car les enfants qui arrivent à jeun ne peuvent travailler sereinement. L’absence de petit-déjeuner provoque des pertes d’attention. La Ville désire réduire les inégalités alimentaires. C’est indispensable pour renforcer la concentration et la capacité d’apprentissage.

Afin d’informer les familles Saint-Pauloises, la Ville et ses partenaires de l’Éducation Nationale vont mobiliser les acteurs de terrain. Les directeurs, les enseignants, les agents de la restauration scolaire, les parents, les opérateurs du périscolaire et le Conseil Communal des Enfants et des Jeunes.

Le but est d’associer au plus près les familles à ce projet. Cette démarche participative vise à créer l’adhésion en faveur de ce projet dédié aux enfants Saint-Paulois.

Bien manger pour bien apprendre

Pour ce dispositif, l’Académie de La Réunion contribuera sur la base d’un forfait par élève à hauteur de 2 euros. La commune se chargera d’acheminer, d’entreposer et de répartir ces denrées alimentaires.

Bien manger, prendre soin de son corps pour bien apprendre… Ce sont des axes forts du Plan Éducatif Global. Concrètement, cela se traduit par l’instauration de la cantine à un euro pour près de 45% des élèves en 2022.

5400 enfants sur 11 589 bénéficieront de cette mesure de justice sociale à la rentrée d’août.

Cette mesure sera progressivement élargie aux autres familles sur le mandat. Ce volontarisme se traduit concrètement par le petit-déjeuner proposé en maternelle.

*Les participants à ce COPIL : les représentants du Rectorat, les inspectrices des circonscriptions de Saint-Paul, de l’Agence Régionale de Santé La Réunion, de la Direction de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt et de l’Institut régional d’éducation à la nutrition.



 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes