MENU ZINFOS
Economie

St-Paul à la reconquête de son littoral à potentiel touristique


Camping des finances publiques, CCAS de nombreuses communes de l'île, VVF du Département : la côte Ouest balnéaire est accaparée par de nombreux sites touristiques à vocation sociale. Dans un objectif de reconquête de son littoral, la ville de Saint-Paul part à la chasse de son foncier perdu, pour mieux le rétrocéder au secteur touristique marchand.

Par Ludovic Grondin - Publié le Jeudi 7 Mars 2013 à 09:48 | Lu 1471 fois

St-Paul à la reconquête de son littoral à potentiel touristique
"Nous entamons aujourd'hui le diagnostic de notre territoire à vocation touristique", débute Emmanuel Séraphin, adjoint à l'aménagement. Cette phase de lancement réunissait mercredi matin une cinquantaine de professionnels du tourisme mais aussi l'ensemble des partenaires institutionnels tels que la Dieccte, le TCO et l'IRT, à l'exception de l'absence remarquée de la Région que n'a pu que "déplorer" Emmanuel Séraphin.

Aujourd'hui, 17 hectares sont entièrement profitables au tourisme marchand. C'est peu face aux 40 ha peu exploités par les comités d'entreprise des administrations par exemple.

C'est le cas des centres dédiés au personnel communal de certaines villes comme Saint-André, Cilaos ou encore le camping des finances publiques, qui accueille, comme son nom l'indique, le personnel fonctionnaire de cette administration, à la Saline-les-Bains, à côté de l'hôtel Lux. 

Lorsque ces sites font tâche dans le décor comme le camping des finances justement, vieillot, ou qu'ils sont sous-utilisés à l'année, hors période scolaire, la mairie réfléchit à un regroupement de ces structures sur "2 ou 3 sites dédiés", pas plus. Une sorte de fusion façon révision générale des politiques publiques qui prêterait à sourire si l'enjeu n'était pas de taille.

Feu vert envoyé aux investisseurs

"Des jeunes sont formés chaque année dans les établissements hôteliers de l'île. Il y a un potentiel pour un secteur qui fait vivre 7.000 emplois directs et 10.000 indirects", indique Emmanuel Séraphin. De 5.000 lits aujourd'hui disponibles dans le secteur hôtelier, les acteurs du tourisme entrevoient une marge encore phénoménale pouvant monter jusqu'à "11.000 lits, la masse critique", selon les experts.

En montrant sa détermination à engager les discussions avec les autres collectivités pour que celles-ci libèrent leur emprise foncière sur un littoral convoité, la mairie envoie un signal aux investisseurs, prêts à s'engager sur des établissements hôteliers.
 
Les barrières administratives et les titres de propriété qui échappent aujourd'hui à la collectivité forcent la mairie à agir avec l'ensemble des acteurs concernés. Ce nouveau contrat doit se déployer pleinement jusqu'en 2020. Assez long jugeront certains. Pas pour l'adjoint à l'aménagement qui applique la concertation la plus large possible, des usagers de la zone balnéaire jusqu'aux habitants, afin de "ne pas aboutir à des conflits d'usage".

Le camping des finances possède une emprise foncière sous-exploitée une grande partie de l'année
Le camping des finances possède une emprise foncière sous-exploitée une grande partie de l'année




1.Posté par Seraphin: incompetent recherche projet de secours!! le 07/03/2013 14:08

M Seraphin, pas un mot sur le risque Requin? Avant d 'optimiser les zones touristiques, essayez juste d etre efficace afin de rassurer vos futurs clients. Votre gestion calamiteuse de la menace des requins ( vous aviez plébicité les vigies dans l eau!!!!) me fait demander quel est votre capacité à mener à bien un tel projet. En tant qu investisseur je ne ferais aucune affaire avec un incompetent qui ridiculise tout ce qu il touche. Vous "deplorez" l abscence de la Région, mais quand elle est présente vous "deplorez" qu elle vienne!! Retournez a vos ancienes activites et laissez la politique aux personnes qui sont efficaces.

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/03/2013 20:42

le pire..Ce sont les propriétaires privés à côté d'activités touristiques ou assimilés (genre "plage" du type copacabana, au hasard..) qui amène une clientèle exigeante et dépensière..mais pas au delà de 18H30 pour des questions de "dérangement sonore" du riche voisinage..?

3.Posté par st-pauloise le 08/03/2013 00:07

@post2 : "dérangement sonore" ???? ou fé le kouyon. té ou dort pa ou? ou na pon zenfants? ou sa ou crèche, done out ladresse si ou veut gouté le bruit, après ou va comprendre

4.Posté par Seraphin: incompetent recherche projet de secours!! le 08/03/2013 06:36

Oui c vrai ca!! Situation etrange que certains peuvent "privatiser la plage" , alors que c est interdit par la loi. Les gerances devraient etre provisoires, avec des appel d offre pour que tous ai une chance. On peut citer le copacabana, la bobine, planche alizé et tous les autres. Ca sent la corruption et le pot de vin tout ca!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes