Société

St-Paul : Pas de climatisation pour les petits en cette rentrée

Mardi 14 Août 2018 - 17:08

Le maire de St-Paul Joseph Sinimalé tenait ce matin une conférence de presse sur la rentrée scolaire, en compagnie d'élus et de techniciens. Il affirme que la ville est fin prête, mais quelques couacs pourraient toutefois advenir dans l'organisation des temps périscolaires et les salles de classe ne sont toujours pas climatisées.


Vendredi matin, quelque 13 954 élèves Saint-Paulois retrouveront le chemin de l'école, dont 5 143 en maternelle. Le maire de Saint-Paul affirme être fin prêt pour cette rentrée 2018, malgré un changement considérable : l'entrée en vigueur de la semaine de 4 jours.

Dans un contexte de restrictions budgétaires et avec la fin des contrats aidés, la mairie, à qui échoit le fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires, a dû changer son fusil d'épaule. Elle remplace les contrats aidés par des Parcours Emploi Compétence (PEC). Les personnels recrutés via le Pôle emploi feront fonction d'agents territoriaux, en tant qu'ATSEM ou en restauration scolaire. Ces PEC dureront le temps d'une année scolaire, à l'issue de laquelle, forts de leur formation, ils seraient reclassés dans le privé par Pôle emploi. 

Joseph Sinimalé affirme que les écoliers sont une des grandes priorités de sa mandature et précise que chaque classe de maternelle se verra attribuer une ATSEM. Des ATSEM titulaires d'un CAP petite enfance, et recrutées en partenariat avec Pôle emploi.

200 000 euros pour les actions périscolaires

Les temps périscolaires seront assurés par des associations, le mercredi matin étant désormais non scolaire, la ville s'inscrit dans le "Plan mercredi" du gouvernement, afin de bénéficier d'une aide de la CAF d'un euro par heure et par enfant pour le financement du périscolaire. Un premier bilan sera effectué par la mairie en octobre, afin de pallier les éventuels manques de personnel encadrant. La mairie octroie 200 000 euros aux actions périscolaires cette année.

Les écoles accueilleront les petits Saint-Paulois de 8h à 11h30, puis de 13h à 15h30. Les accueils périscolaires ouvriront en moyenne à 7h, et fermeront à 17h30. Le mercredi, l'accueil périscolaire sera assuré aux mêmes horaires, en l'espoir que le personnel soit suffisant.

3 millions d'euros engagés pour des travaux de rénovation des écoles

Si un budget de 3 millions d'euros a été engagé pour des travaux de rénovation des écoles, deux écoles sont largement en retard: Bellemène et Grand-Fond. A Bellemène, les travaux n'ont pas pu se faire durant ces vacances, l'octroi du marché ayant été contesté auprès du tribunal administratif par deux entreprises. Après sa victoire au tribunal administratif, la mairie envisage un début des travaux dans les prochaines semaines, travaux qui s'avèreront bruyants et générateurs de poussière.

La nouvelle école de Grand-Fond, ne verra pas le jour avant longtemps, les élèves sont condamnés à travailler dans des préfabriqués surchauffés une bonne partie de leur scolarité. En effet, Joseph Sinimalé veut que toute la zone soit inclue dans un grand plan de réaménagement, qui inclurait la délocalisation de la gendarmerie de saint-Gilles. Il faudra d'abord déclasser des terrains agricoles, ce qui prendra un temps certain...

Les 15 écoles du littoral ne seront pas climatisées à la rentrée, à l'exception de l'école élémentaire de La Saline les Bains. C'était une promesse du candidat Sinimalé, mais, affirme-t-il, les parents ne sont pas unanimes quant aux bienfaits de la climatisation. La municipalité, pour décider si elle équipe les écoles des bas de climatiseurs, attend l'avis éclairé du CAEU. 

Bérénice Alaterre
Lu 2442 fois



1.Posté par Debile le 14/08/2018 17:59 (depuis mobile)

Il faudrait une centrale nucleaire rien que pour la clim de tous les etablissements scolaires...de l ile c est impossible....il n y a pas les ressources suffisantes electriques faut arreter ce debat debile sur la clim dans les ecoles....

2.Posté par Et pour les grands le 14/08/2018 18:33 (depuis mobile)

Pour les petits , ils se contenteront de baigner dans leur sueur tandis que les gros sont au frais dans les bureaux de la mairie . Dans toutes les situations c''est toujours les petits qui trinquent . Ainsi va le monde politique.

3.Posté par Dodo le 14/08/2018 19:05

Eh oh! Pas de panique pour l'instant, on est en plein hiver!!!

4.Posté par ventilateur le 14/08/2018 20:01

et comment on faisait sans la clim ... ppppfffffffff

5.Posté par Les grands ? le 14/08/2018 20:10 (depuis mobile)

Les grands enfants de st paul ? Cad les élus ? Certains participent aux grands prix de formule avec l argent de nos impôts.

6.Posté par eric le 15/08/2018 01:26

Post 1 à totalement raison. Il y a d’autres moyens de faire baisser la température. La conception même des bâtiments, seulement c’est plus chère à la base, et comme toujours les budgets sont calculés sur lè besoins du moment et non sur de l’amortissement à long terme ! Puis pour s’en mettre plein les poches, c’est moins facile !

7.Posté par titi le 15/08/2018 05:33

N’a qu’à laisse l’air circuler normalement..pas fini polluer avec zot clim de merde?? Comment nou t fait nou??nou lé pas mort pourtant

8.Posté par bolasson le 15/08/2018 15:06

post 1 : pas du tout d'accord, il existe des solutions solaires pour la clim qui ne demanderaient pas d'apport d'énergie extérieure supplémentaire si elles étaient mises en oeuvre.
Quoi qu'il en soit comment justifier qu'on climatise les bureaux de l'administration (généralement entre 1 et 5 personnes par pièce) mais pas les salles de classe où s'entassent les élèves et enseignants ?

9.Posté par ja le 16/08/2018 00:24

Toujours ce BRANQUIGNOLE

10.Posté par Veridik le 16/08/2018 17:57 (depuis mobile)

@1
Et pourtant on a l'énergie du soleil , du vent , de la mer et du volcan bref de quoi être autonome ... Mais j'ai du manquer un épisode

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter