MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

St-Paul : Il lui explose le tympan et pleure sur son propre sort


Fabrice S., au profil malheureusement très similaire à celui de nombreux auteurs de violences conjugales déplorées ces dernières semaines, rejoint, une fois de plus, une cellule à Domenjod.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 12 Janvier 2022 à 16:36

St-Paul : Il lui explose le tympan et pleure sur son propre sort
"Bonjour le tribunal !", lance Fabrice S. à son entrée dans la salle d’audience du tribunal correctionnel de Saint-Denis. Mais à la lecture des faits qui lui sont reprochés, le trentenaire se met à pleurer des larmes de crocodile, non pas au sujet de ce qu’a enduré sa compagne, mais plutôt sur son sort. "J’ai explosé", explique-t-il.

Le 1er janvier dernier, alors que sa partenaire entre dans la salle de bain pour prendre une douche, le prévenu la suit, s’énerve, la gifle, lui frappe la tête contre le lavabo avant de la rouer de coups de pied et de poings. "J’ai un problème avec moi-même", commente-t-il à l’attention de la présidente de l’audience de comparution immédiate. 
 
Et de lui-même, c’est en effet ce dont le Saint-Paulois se préoccupe le plus en consommant de l’alcool et du zamal malgré ses précédentes condamnations, huit, dont cinq pour des violences sur autrui. En juin 2021, Fabrice S. avait écopé de 110 heures de travail d’intérêt général. Un véritable dialogue de sourds avec la justice. 

Dialogue de sourds avec la justice
 
En répression, la procureure de la République propose trois ans de prison à effectuer tout de suite, dont 18 mois avec sursis, pour un homme qui, malgré ses antécédents, "n’a rien fait pour soigner sa violence". Véronique Denizot prend la peine de lire la déclaration de la victime en détail, décrivant "un déchaînement de violences sans aucune raison", "une vie faite d’humiliations régulières et de gestes brutaux et quotidiens devant les enfants" ainsi qu'une "une privation de liberté hormis pour aller travailler et subvenir aux besoins d’un conjoint sans revenu".

"Il fallait qu’il aille aussi loin pour qu’il prenne conscience",
plaide de son côté la défense. 
 
Le tribunal tranche : Fabrice S., 31 ans, père de plusieurs enfants, est écroué pour 2 ans et écope de la même peine dont la moitié avec sursis probatoire avec obligation de soins et interdiction de contact avec la victime à sa sortie de prison.




1.Posté par Zergot le 12/01/2022 17:29

" juin 2021, Fabrice S. avait écopé de 110 heures de travail d’intérêt général "
Qu'il serait intéressant de savoir, combien d'heures en a t-il fait réellement !
Je pense que je n'aurais aucune réponse ...à ma préoccupation bien réelle...

2.Posté par ThierryMassicot le 13/01/2022 07:38

Cassage de roches a vie pour les débiles de ce genre la, ces enfants et cette dame n'ont pas à subir ça.
Cassage de roches jusqu'à épuisement total et définitif, c'est les enfants les véritables victimes ds cette histoire, comment tantine de nos jours i aime ban cadavres Come ça don, en plus fé zenfant ek ban debile

3.Posté par riverstar974 le 13/01/2022 07:45

Pauvre justice lamentable...Encore une partie en sursis malgré tout?
Pour un faux passe sanitaire jusqu'à 5 ans de prison ferme.

4.Posté par Deux zéro le 13/01/2022 13:34

Th bah kwoifé ek ban ga la Réunion don..

5.Posté par Lokok le 13/01/2022 15:50

Un exemple très courant d'immaturité et d'irresponsabilité. Une véritable plaie pour la société.

6.Posté par caroline le 13/01/2022 15:51

Encore un psychopate. Un de plus ! Ceci dit ça commence à faire beaucoup. Comnent les nanas peuvent se coller avec ce genre de mecs ?
J en viens à me demander si elles mêmes n auraient pas un petit problème de masochisme. Ce n est qu une question ! Peut on concevoir qu une personne normale reste avec un taré violent qui la tabasse, voire peut la tuer ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes