Politique

St-Paul : Fabrice Marouvin demande aux élus de voter contre la vente d'une partie de la SEDRE

Mercredi 30 Octobre 2019 - 23:00

St-Paul : Fabrice Marouvin demande aux élus de voter contre la vente d'une partie de la SEDRE
Le conseil municipal de Saint-Paul se réunit ce jeudi après midi. A l'ordre du jour, notamment la cession de 8% du capital de la SEDRE, la SEM de la commune chargée de l'aménagement, de la construction de logements sociaux et de leur gestion locative.

Dans un courrier adressé à ses collègues élus que nous avons pu nous procurer, Fabrice Marouvin dénonce cette vente qui permettrait à terme, selon lui, de centraliser entre deux très grosses sociétés, détenues indirectement par l'Etat, de prendre le contrôle de tout le secteur du logement social à La Réunion.

La CDC Habitat a déjà pris le contrôle de la SIDR, et il est prévu qu'elle reprenne également la Semader, la Sodegis et la Sodiac.

Action Logement Immobilier (ALI) a déjà racheté la SHLMR et mettrait un pied, si le conseil municipal donne son accord, dans la SEDRE. D'abord en achetant 8% du capital, avant de monter à 34% pour obtenir la minorité de blocage. Et Fabrice Marouvin craint qu'elle ne la dévore ensuite totalement.

"Je considère cette initiative de la commune de Saint Paul comme extrêmement préoccupante  car c’est une attaque directe contre notre autonomie de décision locale sur la définition de notre cadre de vie et sur  le devenir de notre territoire. Je regrette profondément que la commune envisage de se rendre complice active de cette manœuvre de transfert du pouvoir décisionnel à des entités métropolitaines", explique l'élu saint-paulois.

"Quel est le but de cette prise de possession de tous nos  bailleurs sociaux ?", poursuit Fabrice Marouvin? 

Selon lui, "elle traduit un objectif très simple : tous les gouvernements sont confrontés à la critique permanente d’une  politique de financement du logement aidé à la Réunion scandaleusement insuffisante par rapport aux besoins dont la réalité a été maintes fois attestée, et dont le phénomène de rebidonvillisation de quartiers entiers est une preuve flagrante. Quel est alors le meilleur moyen de prouver  que les financements accordés par l’Etat sont strictement conformes aux besoins de financement exprimés par les bailleurs sociaux de l’Ile ? Il suffit, en maîtrisant la gouvernance de ces opérateurs par le biais de la prise de pouvoir par des structures aux ordres, de fixer le niveau de la demande qui sera présenté, et qui, coïncidera ainsi avec ce que l’Etat aura décidé de financer".
.
Lu 2813 fois




1.Posté par Et oui ! le 30/10/2019 23:28 (depuis mobile)

Le seul élu qui à encore la tête sur les épaules à Saint-Paul...

2.Posté par GIRONDIN le 31/10/2019 04:51

que nous avons pu nous procurer,

😀😁😂🤣😃😄😅

Bioman obligez de passer par le copain dupuy. C'est triste

OTÉ !

3.Posté par Bezeur paquet le 31/10/2019 05:34

Démissionne si pas content alors pendant 5 ans ou là engraisse à ou avec les indemnités et autres. A quelques mois des élections ou voit les pu bon.

Personne i veut de ou à saint paul retourne sainte marie.

4.Posté par dommage le 31/10/2019 06:15

Il a tout a fait raison, mais dommage que ça soit par calcul purement politique....
Les elus locaux ont torpillé le logement social a force de gabegie et d'incompétence et se retrouvent maintenant obligé de vendre sous la pression de la CDC.
A quand une grande enquête de la cour des comptes sur le role de cette banque d'Etat ?
le logement social a la réunion sera entre les mains d'un duopole ( cdc h et al) et les elus locaux vont perdre complètement le Contrôle. C'est bizarre, ça n'inquiete personne ! En revanche quand gbh rachète des magasins la c'est très grave !!!.

5.Posté par Écoutez le 31/10/2019 07:57 (depuis mobile)

J'espère que les élus vont l'écouter ! Fabrice toutes mes félicitations, nous avons besoin de toi à la mairie. Jeune, qui connaît les dossiers et qui ne fait pas de préférence. Tu es le seul à pouvoir nous sortir des griffes du sinistre malé.

6.Posté par guy le 31/10/2019 09:01

Mettre en exergue tous ces problèmes (transfert de la créole, la cession de 8% du capital de la SEDRE , etc...)
on découvre de plus en plus la partie de l'iceberg que ces 3 maires (B.B.S : Bénard, Bello, Sinimalé) qui ont été au pouvoir, essayent de nous faire avaler. Heureusement qu'on a quelqu'un comme toi à St Paul pour nous défendre et bien sûr sortir notre commune de ce népotisme. "ou de ce manzé coson "

7.Posté par Mais on les voit partout le 31/10/2019 10:09 (depuis mobile)

Sans commentaire .

8.Posté par Dormez le 31/10/2019 11:22

Le TCO (Territoire de la Côte Ouest) a ouvert en fin de semaine dernière une enquête interne liée à certains dysfonctionnements avec la SPL Oté (ouest territoire événementiel). Financée par le Territoire de la Côte Ouest ainsi que les communes de la Possession, de Saint-Paul et de Trois Bassins, cette société publique locale est chargée d'organiser les événementiel de ses actionnaires. Selon nos informations, les investigations en internes portent notamment sur l'attribution de marchés
La SPL Oté permet de mutualiser la logistique et l'organisation lors des manifestations publiques du TCO. La commune de Saint-Paul, de La Possession, de Trois Bassins et le TCO sont les quatre adhérents de la société publique locale. Les villes du Port et Saint-Leu, qui font partie du TCO, n'adhèrent pas à la SPL OTé. Lancée en juin 2015, le partenariat avec la SPL permet aux communes de se soulager des différentes tâches administratives nécessaires à l'organisation d'événement (appel d'offres, mise en concurrence, devis…). Cette mutualisation permet notamment de générer de grosses économies pour les adhérents de la société.

Ce qui est plutôt une bonne chose.

Mais depuis plusieurs semaines, les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes sur des anomalies supposées dans la gestion la SPL OTé. Ces derniers jours, les bruits de couloirs se faisaient plus précis. Il était question d'enquête judiciaire et d'auditions de Daniel Pausé, président de la SPL et maire de Trois Bassins, ainsi que de Laurent Bidois, directeur de la structure. Il se disait aussi que le TCO était fort embarrassé par cette afaire mettant en cause une société financée par des fonds publics.

Interrogé sur le sujet ce vendredi 15 décembre 2017 par Imaz Press Réunion, Joseph Sinimalé, président du TCO et maire de Saint-Paul, nous a répondu par mail : " M. le président de la SPL OTé, Daniel Pausé et son directeur général, M. Laurent Bidois m’ont informé en fin de semaine dernière de certains dysfonctionnements dans la gestion de cette société". Il ajoute "en tant du président du TCO et maire de la commune de Saint-Paul, s deux actionnaires, j’ai demandé immédiatement l’enclenchement d’une procédure d’instruction administrativee.

Joseph Sinimalé précise ensuite "les constatations et contrôles sont en cours et permettront notamment de vérifier la véracité des faits dénoncés" et souligne "nous avons d’ores et déjà demandé des éléments formels à la SPL Oté et avons alerté son commissaire aux comptes".

Il termine en disant : "je ne dispose pas à ce stade de plus d’informations sur ce sujet" et ne fait donc aucun commentaire sur la mise en cause d'un élu de Saint-Paul et du TCO.

Il s'agit en l'occurrence de Fabrice Marouvin. Selon les accusateurs, par le biais de ses sociétés d'évenementiel, cet élu aurait supposément bénéficié de marchés lancés par la SPL OTé. Des accusations graves puisqu'elles relève des délits de favoritisme et de prise illégale d'intérêts

- L'élu nie les faits supposés -

Joint au téléphone, Fabrice Marouvin réfute en bloc les accusations, souligne qu'il ne possède aucune société d'évenementiel active et pense "qu'on lui en veut". Pour lui, es rumeurs "n'ont pas été lancées par l'opposition municipale dirigée par Huguette Bello" mais bien par son propre camp politiqie, en proie à "des jalousies". Ancien membre de la SPL, il a démissionné au mois de novembre dernier pointant du doigt "des dysfonctionnement pas illégaux mais dérangeant comme l'augmentation du salaire du directeur et de sa secrétaire où la mise à disposition de voiture de grosses cyclindrés pour la direction".

Le président de la SPL et maire de la commune de Trois Bassins, Daniel Pausé, n'a pas répondu à nos sollicitations.

Pour sa part, le directeur général de la SPL OTé Laurent Bidois affirme qu'à sa connaissance, "aucune société" dirigée par l'élu ou un de ses proches "n'est parti eprenante dans un quelconque marché" lancé par sa sructure. Il confie sur le ton de l'humour "ne pas se souvenir d'avoir été interrogé dans une enquête de police ou de gendarmerie".

Interrogé par Imaz Press à sujet le procureur de la République de Saint-Denis Eric Tuffery a déclaré "je ne confirme pas et je n'infirme pas" l'existence d'une enquête...

Les résultats de la procédure interne menée par le TCO devraient être connus dans les prochains jours

9.Posté par Marc le 31/10/2019 12:06

Il a, objectivement, complètement raison.

10.Posté par Lo yab la saline le 31/10/2019 18:57 (depuis mobile)

Ce Fabrice ne représente pas grand chose sur seulement 9 commentaires 4 sont en sa faveur encore je me demande même si ces 4 ne sont pas de lui. Donc Marouvin ou lé pas la avec nous pendant 5 ans, alors laisse Bello remette la commune St Paul en lèr

11.Posté par Choupette le 31/10/2019 20:13

8.Posté par Dormez

Je n'ai pas lu, trop long et donc rebutant. Ça parle de quoi ?

12.Posté par Choupette le 31/10/2019 20:15

Il faut virer la SEDRE et tous les autres rapaces qui sont forts pour déloger les gens et les carrer dans leurs immeubles.

13.Posté par Aie aie aie le 31/10/2019 22:08 (depuis mobile)

a cause li cause zordi.. nana lontan oule la.. l argent 'à point l odeur' ni couleur oula bien prend engraisse I aou

14.Posté par Thomas GILBERT le 01/11/2019 08:50

@12 Tout à fait ça. Les terrains récupérés sur les RHI sont vendus, et bien vendus. La présidence de la SEDRE est tenue par un élu du conseil municipal saint-paulois.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Décembre 2019 - 19:35 St-Paul : Fabrice Marouvin officialise sa candidature