Société

St-Louis se mobilise pour le SAFTHON

Vendredi 8 Septembre 2017 - 17:13

St-Louis se mobilise pour le SAFTHON
Le premier SAFTHON, qui a pour objectif la sensibilisation sur les troubles causés par l’alcoolisation foetale, a été lancé ce vendredi 8 septembre au niveau régional, national et international.

Ce samedi 9 septembre la ville de Saint-Louis se mobilise. Des ateliers de flamenco, danse country, natation, tennis, aqua zumba, gonflables seront proposés dans les jardins de la mairie de 9h à 17h au village Safthon. Pour terminer la journée à 16h, un plateau artistique avec Deyrah, Karen et Son'J et Srjo.

Un appel au don a été lancé au 32 20 "pour qu'aucun autre enfant ne souffre du SAF".
 
Zinfos974
Lu 751 fois



1.Posté par Vache à Lait le 09/09/2017 17:18

je ne vois pas pourquoi faire un appel au don "pour qu'aucun autre enfant ne souffre du SAF" cela changera quoi de donner du pognon? Si,la mere veux continuer de picoler et avoir un marmaille en vrac qu'elle assume sa betise.

2.Posté par MICHOU le 10/09/2017 09:45

Le SAFTHON et cet appel au don ont été lancés justement pour une campagne de sensibilisation et d'information pour entre autres des personnes comme vous qui semblent ignorer totalement de quoi on parle.
Ce don est volontaire et n'a aucun caractère obligatoire mais sachez qu'il permettra que la facture soit beaucoup moins lourde pour votre portefeuille à long terme.
Au plaisir de vous avoir à nos côtés l'an prochain et les autres années, avec ou sans lait et moins de vacheries certainement!

3.Posté par Mantaux le 10/09/2017 10:30

Bonjour, excellente question. Effectivement, Il n'y a rien à faire probablement pour le type de personne que vous décrivez.
Alors oui, maintenant, pourquoi ?
Tout d’abord pour aider, soutenir et informer celles qui sont déjà touchées ou celles qui veulent sortir d'une spirale infernale.
Avoir les moyens de communiques sur ce mal évitable. Ce qui permettra de lever les mauvaise habitudes considérées comme anodines, tels que l’alcoolisme mondain, le silence auprès de son médecin sur un petit écart, le laisser faire des proches.
Voilà en gros à quoi sera destiné cet argent. Aider, informer, protéger.
Et si grâce à un seul don, je ne pourrais sauver qu'une personne, alors ce sera déjà merveilleux. Un enfant est à mon sens ce qu'il y a de plus cher. N’hypothéquons pas son avenir avec du laisser faire, de l'égoïsme et de l'ignorance.
Avec toute ma considération M. Mme, Vache à lait.

David Mantaux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter