Politique

St-Louis: La majorité municipale toujours divisée sur le plan de titularisation

Jeudi 14 Novembre 2019 - 11:46

Le plan de titularisation d'agents communaux ne cesse de diviser la majorité St-Louisienne. La semaine dernière, les élus dissidents s’étaient refusés à participer au conseil municipal. Hier, à la Rivière St-Louis, après une réunion entre les élus de la majorité, le maire a entamé le conseil en déclarant d’emblée le retrait de l’affaire 18, portant sur le plan de réorganisation et de sécurisation. "Nous comptons proposer un nouveau dispositif. Les discussions sont en cours. Nous reviendrons vers les employés communaux si un terrain d’entente est trouvé. Ce qui n’est pas encore le cas", a avoué Patrick Malet. 

Le retrait est salué par le conseiller municipal Louis Bertrand Grondin, porte-parole des dissidents. Pour autant, Patrick Malet se refuse toujours à signer les arrêtés nominatifs pour les 565 agents communaux à qui la titularisation a été accordée. "Si vous ne pouvez pas le faire, proposez aux élus qui ont pouvoir de délégation de le faire", a lancé Louis Bertrand Grondin. Afin de rendre exécutoire la délibération du 10 avril dernier permettant la titularisation, la majorité mise sur l'arrivée hors délai du recours gracieux de la préfecture et attend de voir si l’affaire sera portée devant le tribunal administratif. 

Pour l’opposition, "l’humain a été oublié", a déclaré Pierrick Robert et "vous trompez les employés municipaux pour en faire une variable des élections municipales" s’est exclamé de son côté Philippe Rangama. 

Après avoir voté les trois premières affaires portant notamment sur le projet de réhabilitation du quartier du Gol, les élus frondeurs ont finalement décidé de quitter le conseil. "Appliquer une décision du conseil municipal est une obligation. Si le maire refuse de signer les arrêtés nominatifs, il se met dans l’illégalité. C’est un excès de pouvoir condamnable", a estimé Louis Bertrand Grondin.
Prisca Bigot
Lu 2717 fois




1.Posté par Jean Brosade le 14/11/2019 13:14

Serait il possible de savoir si Mr HAMILCARO qui a été plusieurs fois condamné a payé sa dette de 86000€ ????

2.Posté par Marcus le 14/11/2019 13:18

Quelle ignominie!,, il n'y a pas de superlatifs assez forts pour caractériser votre comportement, en particulier vous , Monsieur Gredin.
Je souhaite de tout cœur que la population Saint louisienne vous sanctionne de la plus forte sentence aux municipales de 2020.

3.Posté par roland le 14/11/2019 13:43

Le problème peut pourtant être solutionné par un simple calcul mathématique:: 50.000 habitants nécessitent 800 employés municipaux, pas 1600! En effet, en France on compte au maximum un employé municipal pour 65 habitants, soit un employé pour 16 familles. A Saint Louis, c'est 1 employé municipal pour 8 familles, c'est à dire que chaque famille doit payer 1/8 du salaire moyen d'un fonctionnaire municipal, soit net 450€ par famille et par mois, Avant de voter en 2020 (ou de ne pas voter) pensez y, mais c'est vous qui devrez payer la dette!

4.Posté par GIRONDIN le 14/11/2019 14:05

Louis Bertrand Grondin

Un cumulard, nom à noter , lors des prochaines municipales, les électeurs payeurs devront s'en souvenir.

5.Posté par alex sudiste le 14/11/2019 14:41

A Jean Brosade
Peut être a t'il payé sa dette, mais avec quel argent? Quel est son ou ses employeurs? quel niveau de rémunération? si un journaliste, peut être Pierrot Dupuy pourrait nous renseigner, on devrait rire un peu (mais pas trop, comme disait Coluche, c'est avec notre pognon)

6.Posté par Jean Brosade le 14/11/2019 17:25 (depuis mobile)

A Alex sudiste. Je serais enchanté de savoir qu il a bien payé sa condamnation de 86000€ car les contribuables de st Louis ne sont pas ratés par les impôts. En effet si un journaliste ou Pierrot pouvait se renseigner

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie