Politique

St-Louis: La gestion du CCAS pointée du doigt par la Chambre régionale des comptes, Patrick Malet réagit

Jeudi 19 Janvier 2017 - 17:06

La Chambre régionale des comptes (CRC) a examiné de près le fonctionnement du CCAS de Saint-Louis de 2013 à 2016 sous les mandatures de Claude Hoarau et Cyrille Hamilcaro remplacé par Partick Malet. Dans son édition du jour, le JIR a publié ses conclusions. 

Des recrutements en nombre notamment pour des postes de cadre, un faible taux de dossiers traités, des dépenses de gestion bien plus importantes que celles consacrées aux actions.  La Chambre pointe ainsi du doigt une mauvaise gestion de l’établissement public et plus particulièrement le choix d’embauche "au détriment d’actions plus soutenues en faveur de la population".  

Entre 2013 et 2015, le CCAS a créé 131 emplois de titulaires. Des créations de poste intervenues "avant mon mandat soit lors des assemblées délibérantes du 27 février 2013, 06 septembre 2013, 08 novembre 2013 et 31 janvier 2014", se défend le maire dans un communiqué.

 "Pour ma part, depuis le début de mon mandat, une seule et unique nomination a été réalisée en 2016 ; il s’agit d’un agent lauréat de concours de catégorie B", assure Patrick Malet qui incombe la responsabilité de cette situation à l’ancienne mandature. "Le CCAS a ainsi servi d’outil politique au maire en exercice de 2008 à début 2014. C’est par le CCAS que celui-ci a réalisé des embauches massives de personnels pendant la période préélectorale de 2014. Ces agents ont été affectés dans les différents services de la commune", rétorque-t-il.

88% des dépenses du CCAS sont allouées à la rémunération des agents. Le CRC épingle également le nombre important des agents en poste à la direction des services et les salaires de ces derniers qui pèsent sur le budget de la structure. Le recrutement de l’épouse de l’ancien maire Cyrille Hamilcaro pose ainsi question. "Les traitements annuels de la directrice de cabinet et du directeur général qui représentent en 2016 un coût de 122 000 euros"

Dans un même temps, les dépenses de secours ont, elles, diminué de 16 %, souligne le rapport. "C’est pourquoi, conformément aux préconisations de la CRC, j’ai procédé depuis le mois de mars 2016, à la mise en cohérence des effectifs, des établissements publics et de la commune, afin de maîtriser des dépenses de personnel et de respecter l’ensemble de nos obligations légales.(…)Cette action nous a permis de délivrer près de 12 000 prestations à la population en 2016 et de lancer de nouveaux projets au bénéfice des publics les plus fragiles", répond Patrick Malet. 

La justice qui s’est déjà penchée sur le recrutement de l’épouse de l’ancien maire et mis en examen Cyrille Hamilcaro pour "complicité de prise illégale d’intérêt, pourrait également s’intéresser à certains éléments de cette affaire.

De son côté, Patrick Malet assure que les "efforts menés par l’équipe municipale" ont permis de réduire considérablement les déficits et que "l’exercice 2016 confirmera la bonne santé financière de l’établissement public".
Lu 6880 fois



1.Posté par Dazibao le 19/01/2017 17:54

88% des 9,2 millions d’euros du budget passent en salaires. "Les miettes aux pauvres", écrit le JIR.
.......................................................

Monsieur le Maire Patrick. MALET, qui a embauché Mme HAMILCARO, comme directrice du CCAS ?

2.Posté par verolia le 19/01/2017 18:24

JIR : " Selon la CRC, les agents du CCAS de Saint-Louis sont nombreux mais travaillent peu. Le calcul est impitoyable. En 2016, l'établissement public a traité 4 309 dossiers d'aides légales. « Sur la base de 126 agents titulaires, ces derniers traiteraient un nombre de 20 à 40 dossiers par an et par agent », relève le rapport. « Au regard des moyens humains, ce volume d'activités apparaît faible ». Président du CCAS, Patrick Malet a contesté ces chiffres. Selon lui, l'établissement traite plus de 12 000 interventions par an toutes aides et prestations confondues. Des explications qui n'ont pas convaincu les magistrats.
Autre reproche fait au CCAS, aucune réflexion n'est menée « sur les actions à mener au vu de l'analyse des besoins sociaux sur la commune ».

88 % des dépenses pour le personnel

À lire les tableaux sur la situation financière du CCAS, on voit que sa vocation n'est plus de fournir de l'aide sociale mais de rémunérer un personnel toujours plus nombreux. La CRC déplore que 88 % des dépenses totales de l'établissement en 2015 soient des dépenses de personnel. Concrètement, pour 100 euros dans les caisses du CCAS, seulement 12 euros servent au financement d'actions.
Les magistrats notent aussi que les charges de personnel représentent 94 % des charges de gestion, c’est-à-dire l'ensemble des dépenses de fonctionnement du CCAS. Conclusion impitoyable de la CRC : « Dans ces conditions, le CCAS ne dispose plus des moyens pour mener des actions à la hauteur des besoins ».
......

"Anomalie supplémentaire : le CCAS possède un staff de direction très étoffé et, évidemment coûteux. L'organigramme fait apparaître un directeur général, un directeur adjoint, une directrice de cabinet, deux chefs de service et 19 agents référents. « Le coût annuel, en terme de rémunération, des 23 agents en poste à la direction des services est supérieur de cinq fois aux missions de secours du CCAS ». Un constat affligeant. Et pour donner une idée plus précise de cette gabegie financière, le rapport ne manque pas de souligner la réalité financière de cet état-major pléthorique : « La direction générale de cet établissement représente un coût total annuel brut de 712 435 euros ».


b[Là encore, les chiffres sont très cruels : «les traitements annuels de la directrice de cabinet et du directeur général représentent en 2016 un coût de 122 000 euros, soit un montant représentant près de 90 % du budget affecté aux dépenses de secours du CCAS en 2015»,


(lu en commentaire sur clicanoo : deux création de postes pour février 2017 voir cdg 974 ) Qu'en dit le préfet ? Lu na besoin lunettes ou quoi ?

une seule solution=======> Domenjod

3.Posté par klod le 19/01/2017 18:27

vie quotidienne dans certaines "collectivités" .vrai pas vrai .......................... kriké kraké ...............povs zébus, qui nous bassinent avec l"éthique" ................. o twa , la honte ............ mais bon c'est partout pareil .un semblant de "démocratie" pour les éternels " contents d'eux" ............... certains sont indignés , d'autres sont au courant mais content d'eux quand meme ............... de droite comme de gauche ................... !!!!!!!!!!! et toute di monde est content , NON ?

la dignité , la vérité se payent selon "toutes les religions" ici ou "ailleurs" ..................................... ..NAN ?

4.Posté par Saint Louisien le 19/01/2017 18:32

le principe de Peter , vous connaissez?
Malet ronronnait comme adjoint et il s'est fait avoir...l'envie de briller , d'être enfin le chef?
C'est raté .Ce n'est qu'un gros nounours qui a peur de son complice ingérable et qui ne foutra la paix que s'il est enfermé à vie ( dans un HP , sans doute car c'est un malade)
Il est mauvais ce maire , c'est une potiche , l'autre le dit ouvertement et tout le monde sait que les embauches se faisaient par dessus sa tête et qu'il était mis parfois au courant. Il avait beau râler , ce n'est pas lui mais son complice qui embauchait ...
Il a affirmé ( lors de la dernière interpellation du voyou) qu'il était le vrai maire et donc le seul responsable , alors pourquoi la justice ne l'a-t-elle pas mis en examen pour toutes les malversations , embauches illégales et bidons , pour les emplois fictifs occupés par la moitié du personnel analphabète ,pour les détournements de matériel commis par les sbires municipaux et couverts depuis des années ( oui, ça se faisait déjà il y a 30 ans , ça c'est toujours fait dans cette commune!)

Allons allons , il utilise la tactique éternelle :
1) j'ai confiance dans la justice de mon pays
2) la cour régionale des comptes c'est rien que des menteurs
3) il va bientôt utiliser l'argument ultime de nos politicards : d'abord ces mecs ne sont pas réunionnais

on parie?

cette ville est vérolée au plus haut niveau depuis plus de 30 ans et sa population cautionne car elle y trouve son compte ( enfin , ceux qui profite des crimes )

5.Posté par une observatrice le 19/01/2017 18:36

le CCAS de St louis est une coquille vide; plus aucune aide n'est accordée aux plus démunis - le directeur général du CCAS quant à lui fanfaronne....

6.Posté par La vérité vraie... le 19/01/2017 18:45

On s'en fout, tous au trou !
Et les 10 personnes qui ont failli se retrouver à la rue pour consolider et permettre le recrutement de Madame Hamilcaro ? On en parle dans le JIR !

ON S'EN FOUT, TOUS AU TROU !

Je vote, ils dégagent !

7.Posté par Citoyen le 19/01/2017 18:54

"Selon la CRC, «les crédits n'étaient pas disponibles» au moment du recrutement. Ce qu'a contesté Patrick Malet en précisant que le non-renouvellement de 10 contrats devait en faciliter le financement. Mais selon la CRC, ces non-renouvellements n'ont pas été réalisés....

10 familles qui avaient sans doute que ce petit contrat comme seul revenu pour nourrir leur enfants ...
La justice devrait faire son travail !!

8.Posté par chacun son tour le 19/01/2017 19:00

bof, ca braille depuis des decennies et la roue tourne quand meme. il suffit de laisser pisser. ya ka voir comment sini a ete ré-élu

9.Posté par Samwinsa le 19/01/2017 19:04 (depuis mobile)

A quoi bon un CCAS? Donne largent 2 3 partisans et fé semblant aide domoun dann besoin? Assez un peu oui. Zot n''a point honte? 122 000€ annuels po 2 personnes? Dont la femme l''ancien maire condamné? Tout lé dit.

10.Posté par maroco le 19/01/2017 19:16

Inaction de services de l'etat.....on n'entend pas non plus l'association des contribuables

11.Posté par GIRONDIN le 19/01/2017 19:32

Sans blague !

Il dit avant son mandat, il a été élu maire ?

MiLikE les goloiX

12.Posté par GIRONDIN le 19/01/2017 19:37

.... "Les traitements annuels de la directrice de cabinet et du directeur général qui représentent en 2016 un coût de 122 000 euros". ....

Traitements ? Elle fait des crises de conscience ????

Et pas d'édito ? Vo mieux s'appeler 1000karo que anette, Thierry maillot......

Ma femme peut être dispo lundi 9h,mi veut travaille bénévolement pour SINLUI, milé pas + milé pas-

MiLikE zinfoX





13.Posté par C''''est grave ! docteur le 19/01/2017 19:42

Il faut vraiment que l'affaire soit juteuse pour que docteurs ,avocats et consorts y lâchent pas le morceau.Lé bon ,lé bon lé plus que bon .....

14.Posté par klod le 19/01/2017 19:50

mimiltikaro ou l'éthique de droooooooooooite 974 ................................. on est pas sorti !

15.Posté par requinman le 19/01/2017 20:36

Qui sont les idiots à avoir vôté pour lui ??
ENCORE DES ERREURS DE LA GAUCHE !!!

16.Posté par klod le 19/01/2017 20:36

"milé pas + milé pas-" ++++++++++ ami Girondin , ben , le leitmotif de la run .............. on voudrait y croire depuis 70 ans ............... ou pas .


vive le bonbon millet , au pwin où on en est ...............

17.Posté par Légrillard le 19/01/2017 20:36 (depuis mobile)

Une bande de voyous qui pille st louis depuis des decennies. Et des abrutis illettrés et achetés qui vote pour cette racaille. Triste bilan!

18.Posté par Tonton pierre le 19/01/2017 20:49 (depuis mobile)

J'attends l'analyse de mr Balcon Pierre.

19.Posté par ALEXANDRA le 19/01/2017 20:49

M. MALET va devoir prendre des cours de gestion car s'il enlève X personnes du CCAS pour les remettre dans les services de la mairie , c'est toujours la masse salariale de la mairie qui enfle et il n'y a pas de baisse en frais de fonctionnement...stop aux mensonges..c'est l'enlisage....pour être polie...

20.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 19/01/2017 20:58

*Quelle mouche vient de piquer la dormante C.R.C. pour qu'elle fasse - ENFIN ! - son boulot ??

*Depuis l'action courageuse du président Jean Mottes (Voir RA 2005), la boutique n'a pas cessé de roupiller ;à l'exception de la dondon de l'Observatoire des prix...

*Une vraie boîte d'emplois fictifs chez les magistrats "les plus libres de France" (Sic - Cour des Comptes...)

21.Posté par Ti yab dé o le 19/01/2017 21:54

Malet est tel qu'il est mais la ville est nettoyée au moins.
Les critiqueurs oublient que le Préfet avait les yeux fermés lorsque CH a titularisé plus de 600 personnes de 2008 à 2013 et pour le mois de février avant son éviction judiciaire 120 agents.
CH avait un maçon comme directeur de cabinet, et c'était bien.
Alors entre les deux je prèfère encore MALET,
La CRC si inquisitoire aujourd'hui avit peur de CH et n'a pas bougé à cette époque et le Préfet avec ,alors s'il vous plait.
A cause de ces titularisations, je trime pour payer mes impôts(comme de très nombreux saint-louisiens) et pourtant j'ai un revenu confortable.
CH faisait ce qu'il voulait et personne ne le contredisait .

22.Posté par klod le 19/01/2017 22:22

ti yab de très haut post 21............... CH a une histoire , en bien ou en mal , que malet n'aura jamais ............... enkor mwin le mimil ........... mais bon ........... à chacun son histoire , hin ? je dis ca , je dis rien .

23.Posté par klod le 19/01/2017 22:44

m. mimil touchait 5000€ pour un emploi a l'amdr a pas foutre grand chose : merci fouassin de l'irt à la robert didier ........................

mme mimil touche X € au ccas de st Lui a la sueur de son front ( atchoum.....) merci qui ? le maire par intérim ou le maire en vrai ????????????


vive nos zébus , éthique , droit et au dessus de tout soupçon , vive la République, atchoum !

mais bon , comme dit le post 21 ; les élus sont "tels qu'ils sont" ................. ha, ha , hi, hi .ben oui quoi , on est tel qu'on est , .hi, hi . MDR !

24.Posté par zenesrebel le 19/01/2017 23:27 (depuis mobile)

Amwen mi di byen fé pou zot guèl toute band kouyon la parti voté! Aster gout! Arèt anplainyïé! Zot la voulu mèt lo mem volér anplas? Ben assimé! Et pou finir: lo zaides ccas la pass dan la kaz dé trwa zélis è sèf biro...goute sa don!

25.Posté par fays le 20/01/2017 00:31 (depuis mobile)

Il y avait quelqu'un d'honnête à la tête de cette mairie au nom de Guy Etheve. Ce dernier avait réussi à garder dans les caisses plus de 40 millions d'euro...On a préféré mettre en place un "gars la coure" qui a tout détruit...

26.Posté par fays le 20/01/2017 00:35 (depuis mobile)

A quand une révolution? Comment se fait il qu'une collectivité puisse embaucher autant? Avec l'argent des contribuables. Que fait la justice? Cette ville ne doit plus être géré par des élus mais par les technocrates de la préfecture. C'est une honte.

27.Posté par fays le 20/01/2017 00:39 (depuis mobile)

Un chef d'entreprise est inquiété pour beaucoup moins que ça ! Comment se fait qu'une personne inéligible puisse faire embaucher sa femme comme directrice de cabinet avec un tel salaire? Est elle diplômée? Que fait elle exactement?

28.Posté par tit joseph le 20/01/2017 05:23

POURQUOI LA COUR DES COMPTE N ÉPLUCHE PAS LES DOSSIERS DES BÉNÉFICIAIRES DES SOIS DISANT AYANTS DROITS DES 24 COMMUNES DE L ILE POUR SAVOIR SI LES BÉNÉFICIAIRES MÉRITEZ RÉELLEMENT CES AIDES PAYES PAR LE CONTRIBUABLES DANS LE SUD SAUVAGE CERTAINS BÉNÉFICIAIRE LE C C A S A RETAPE DES MAISONS ET CELLES CI SONT MIS EN LOCATION EST CE QUE LE PROPRIÉTAIRE A REMBOURSE CES AIDES NIET IL Y A CERTAINES COMPLICITÉS AVEC LE PERSONNEL DU C C A S IL FAUT UN CONSEIL CITOYEN POUR PALIER AUX CARENCES DE LA C R C PENDANT CE TEMPS ON NOUS TAXE DE TOUT LES COTES ET MÊME SUR LES FACTURES D EAUX IL FAIT METTRE FIN A CETTE SITUATION CITOYENS OUVREZ L ŒIL .

29.Posté par mortier le 20/01/2017 06:09 (depuis mobile)

Ce n'est pas cher payé quand ce n'est pas leur pognon .

30.Posté par un citoyen le 20/01/2017 06:32

Malet a fait l'effort de réduire le déficit du CCASS en effet il a embauché la femme de Ptit Cyril soit 122 000 euros de dépenses annuelles supplémentaires dans un poste qui n'existe pas car le cabinet d'un CCASS n'existe pas dans les textes contrairement aux collectivités.....................

31.Posté par LASTIC le 20/01/2017 07:04

Malet annonce que les titularisations ont été faites avant son arrivée SOIT :Mais en bon citoyen responsable il aurait du ne pas acheter un chat dans un sac et ouvrir ses yeux avant de prendre les reines de la commune (au cas ou il aurait essayé) (et qu' il aurait pu) NON au lieu de cela il a accepté et de ce fait je pense qu'il en porte des responsabilités. QUAND IL S'EST RENDU COMPTE (?????) pourquoi ne pas avoir pris la porte et laissé les charognards même pourquoi ne pas avoir dénoncé les agissements de ces prédécesseurs? la justice doit sévir et punir ces élus de DROITE COMME DE GAUCHE qui ont réussis a rendre la ville de SAINT LOUIS dans son état actuel avec ses impôts en tête de liste pour leur coût, le chomage , l'insécurité, létat des routes (cf rue du docteur SCHEITZER qui se trouve en face de son cabinet son nombre de titulaire sans qualification et de chef et de sous chef et de sous /sous chef voiture telephone carburant ect..... pauvvre commune de SAINT LOUIS je pense qu'on en a pas fini de baver, de raler et d'entretenir ses PARASITES DE DROITE COMME DE GAUCHE jusqu'au jour ou la justice acceptera de faire son travail (d'aprés l'actualité de ces derniers mois on commence a sentir les premiers soubressauls

32.Posté par Jack Karrity le 20/01/2017 08:43

TOUS pourris ! ! !

33.Posté par ZembroKaf le 20/01/2017 08:53

@18 "tonton pierre"
Pierre Balcon ne s'occupe que du "clan annette" et de saint denis...!!!

34.Posté par papi le 20/01/2017 10:57

SI LE DOCTEUR MALET SOIGNE SES PATIENTS COMME IL AU CHEVET DE LA COMMUNE A L AGONIE JE N IRAIS PAS EN CONSULTATION CHEZ LUI .

35.Posté par KREOL le 20/01/2017 11:21

un maire porte manteau incapable d'assumer

36.Posté par cmoin le 20/01/2017 11:31

Ces politiciens n'ont aucune excuse,ce ne sont que des incompétents!

37.Posté par Tonton pierre le 20/01/2017 12:48 (depuis mobile)

A @33. ZembroKaf
Tu vas avoir des causement en graine si tu continues ! Lol

38.Posté par BROSSE A RELUIRE??? le 20/01/2017 13:14

ou est passe contribuables 97.4! st louis cours a la catastrophe si la population ne reagit poas??

39.Posté par zot combine marche pu!!! le 20/01/2017 13:17

le MALET la voulu couve pour hamilcaro.. le grand decideur est a st pir pour garder tous les pouvoirs sur la REUNION 2017 va surement chauffer!!!

40.Posté par Ti yab dé o le 20/01/2017 13:28

A ou post 34 le Docteur MALET est un très bon médecin, très apprécié de ses clients et du monde médical. Avant de dires une connerie vérifies auprès de ses clients et des autres médecins.
A ou post 23 , qo ça ou veut dire chacun à son histoire. Malet n'a pas d'histoire, i de femme, ni d'argent ni de magouille. Précise ça ou dit et qui vi vise.

41.Posté par ALEXANDRA le 20/01/2017 18:47

post 38
si vous lisiez la presse comme moi, vous seriez au courant des actions de l'association contribuables 974 sur ST Louis et ailleurs

42.Posté par ALEXANDRA le 20/01/2017 18:56

ppost 38
si vous lisiez la presse comme moi, vous verriez que l'association contribuables 974 n'est pas restée inactive mais qu'elle n'accepte pas les dérives de cette mairie et qu'elle les dénonce...

43.Posté par Kaloupillé le 21/01/2017 01:46

Que fait Mr le Préfet à l' île de la Réunion Serait t- il COMPLICE avec ces VOYOUS ?
La GESTION du CCAS sont tous Manipulés par les Maires qui l' occupent ILS SONT TOUS RESPONSABLES.... Ainsi que dans les Tribunaux Tous les RIPOUX qui CAUTIONNENT ce BUSINESS ....
Un peu de Responsabilité Mrs ?

44.Posté par Jean terrasse le 21/01/2017 08:55 (depuis mobile)

Faudrait attaquer le préfet pour manquement à son action..Qu'en pense pierre balcon??

45.Posté par SIMPLEX le 21/01/2017 12:01

Au titre de la loi du 02 mars 1982 le préfet n'exerce plus un contrôle à priori sur l'opportunité des actes des maires, mais seulement à posteriori et uniquement sur l'opportunité de ces actes. Dans le cadre de ce contrôle de légalité le préfet ne peut que déférer les actes concernés au tribunal administratif qui est seul habilité à en prononcer l'annulation. Mais nous connaissons la lenteur et la lourdeur des procédures en France.
La chambre régionales des comptes, outre le contrôle budgétaire, peut contrôler la gestion des communes, mais là aussi seulement à posteriori.
En conclusion les contrôles ne peuvent pas intervenir sur le moment pour bloquer une décision. Les parlementaires devraient bien se pencher sur ce problème, mais il est vrai que nombre d'entre eux sont aussi des élus locaux !!!

46.Posté par verita le 23/01/2017 22:55

Je pense que DR Mallet lui, est un bon DR, ne mettons en doute son ethique! Mais il ne réagit pas intelligemment. Trop de magouilles, impôts qui flambent, employés communaux en hausse, au CCAS trop de personnes qui se reposent sur des lauriers, quand on va demander une aide, le maximum qu'il vous donne c'est la misère, la honte. Il y a un grand manque de civisme, les gens commencent à agir pareil! Les routes sont sales, les épaves de,voitures sur le bord de la route, sur la route du score en montant Plateau Goyaves, travailleurs illégaux, je ne sais pas??? Les piétons y marchent carrément sur la route, toutes les épaves prennent la place! N'importe qui peut avoir un accident, les policiers municipaux ne font rien pour arranger la situation. il faut qu'un malheur arrive pour comprendre! LE DANGER EST PARTOUT, il faudrait tire une photo et lui montrer que la commune est sale!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter