MENU ZINFOS
Société

St-Louis : La SAFPTR envisage de porter plainte pour "arrestation abusive"


Le syndicaliste Wilson Adras a été libéré hier à 19H. Une garde à vue "admissible" pour la SAFPTR qui compte se mobiliser à nouveau dès lundi matin.

Par - Publié le Vendredi 4 Septembre 2020 à 17:09 | Lu 4192 fois

Le combat des 139 agents communaux de St-Louis pour leur réintégration a franchi hier un nouveau cap. Un syndicaliste de la CFDT a été placé en garde à vue pour "délit d’entrave" et "violences". Wilson Adras a finalement été libéré en fin de journée. 

Avant d'envisager de porter plainte pour "arrestation arbitraire" contre la gendarmerie et le parquet de St-Pierre, la SAFPTR conseillée par Me Jean-Christophe Molière est en quête de réponses. "L'objectif est de faire la lumière sur ce qu'il s'est passé ces derniers jours à Saint-Louis. Pourquoi une grève paisible et pacifique a nécessité l'intervention des gendarmes ?", questionne le conseil. Au sein des rangs du syndicat, on s'interroge sur l'interpellation et la garde à vue de Wilson Adras en particulier alors que d'autres manifestaient. "La scène filmée par les manifestants montre bien qu'il ne faisait pas preuve de rébellion", précise Frédéric Fontaine secrétaire départemental adjoint du SAFPTR."Quels sont les éléments ? Quels sont les indices ou infractions qui ont été relevés ?", ajoute l'avocat.

"Pour nous c'est inadmissible, nous sommes inquiets. Faire grève est un droit", rappelle Jean-Pierre Lallemand. "En 25 ans de syndicalisme je n'ai jamais vu cela. La justice n'est pas au service de Mme Juliana M'Doihoma, l'État n'est pas au service de Mme Juliana M'Doihoma".

"Nous avons également envoyé un signalement au cabinet du ministre de la Justice", indique Jean-Pierre Lallemand, secrétaire général de la SAFPTR qui soutient le mouvement de grève. 

La SAFPTR dénonce les violences commises 

Sur le fond du dossier, le syndicat va saisir le tribunal administratif. "Les arrêtés de titularisation ont été validés par un organisme expert payé par la collectivité, le Centre de Gestion", rappelle Jean-Pierre Lallemand. "Tout le monde sait à St-Louis qu'elle veut mettre son monde".  

Dans la nuit d’hier, la tension est à nouveau montée d’un cran. La voiture de la mère de Juliana M’Doihoma a été incendiée. "Nous condamnons évidemment toutes formes de violences", réagit Jean-Pierre Lallemand, "dont la première qui est le retrait des arrêtés de titularisation de 139 agents, la deuxième cette arrestation arbitraire et bien sûr la troisième cet incendie". 

Le mouvement de grève se poursuit lundi matin devant la mairie. "Nous serons attentifs au positionnement des forces de l'ordre", conclut Me Jean-Christophe Molière. 
 



Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par gratel le 04/09/2020 19:11

Passez le concours tous les anciens maires sont des hors la loi , que des embauches de complaisances colleurs d'affiches gros bras, moi je suis parti en métropole j'ai passé des concours pour y entrer des concours sur titres et sur épreuves je suis à la retraite maintenant tout est sur concours je suis un ancien gestionnaire de paie fonctionnaire de catégorie A, arrêtez vous êtes triste à en mourir monsieur le syndicaliste vous faîtes le jeu de ces agents le vrai responsable c'est l'ancien maire demandez lui des comptes et devant le tribunal administratif vous coulerez !

2.Posté par Flo le 04/09/2020 19:20

Parce que bloquer la circulation ou la circulation, c'est pas violent et arbitraire ?!?

3.Posté par nono le 04/09/2020 19:50

La mafia la Réunion !!!

4.Posté par Dessousdescartes le 04/09/2020 20:02

Que ces syndicats se taisent. Ce sont nos impôts et ces arrêts de travail sont manifestement instrumentalisés et sans aucune justification sérieuse. La maire est dans son plein droit

5.Posté par LAMPION le 04/09/2020 20:05

Syndicaliste ,fouteur de merde cautionnent la discrimination positive, suceur de sang .A abatreeeeeeeeeeeeeeee.
Madame le MAIRE n'y aurait il pas moyen de déposer plainte contre ceux qui ont signés les contracts de ses personnes. Sachant qu'ils étaient dans l'illégalités: Plainte pour incitation à la débauche ou pour faut et usage de faux.

6.Posté par JORI le 04/09/2020 20:21

Et pour la manifestation abusive puisque raison invoquée illégale, qu'en pense le syndicat ? 😂 😂. La mairie devrait elle aussi porter plainte pour entrave à la bonne activité des services !! 😂 😂 😂

7.Posté par HULK le 04/09/2020 21:00

Ben voyons, les c.. ils osent tout, c'est d'ailleurs à çà qu'on les reconnaît!

8.Posté par Mafieux le 04/09/2020 21:05

Arrestation abusive qui devrait amener à une arrestation exemplaire !

Aujourd'hui les yeux des réunionnais sont tous tournés vers cette Maire courageuse qui ne baissera pas les bras devant des truands ! faites gaffe syndicalistes, ça ne joue pas en votre faveur là ! Frédéric Fontaine, Tête Rouge tu es en train de prendre la grosse tête, quoiqu'elle était déjà énorme, bagarreur que tu étais déjà à la sortie du collège des 3 Mares ! Tu avais déjà une très mauvaise réputation !

D'ailleurs maintenant que j'y pense, ne serait-ce pas toi cette nuit qui a mis le feu en t'approchant de cette voiture avec une tête déjà enflammée ?

Madame Juliana nous lé avec ou !

9.Posté par gg le 04/09/2020 21:11

tenez bon ne lachez pas bientot c'est le maire qui va ce pliez devant ces salariés qui sont dans leur droit.

10.Posté par cafrereunion le 04/09/2020 22:09

les rassemblements de plus de 10 personnes ne sont pas interdites ?!

11.Posté par SAINT ANGE le 05/09/2020 05:50

Post 9 le maire ne se pliera pas car nous sommes dans le domaine du droit maintenant et pas dans le domaine de la magouille politique ( nomination par le maire sans concours dans la fonction publique).

Si des personnes se sentent lésées maintenant il faut aller devant le tribunal administratif et pas faire du ramdam sur la route et devant la Mairie : arrêté retiré par le maire sur demande du Préfet implique Tribunal maintenant : une solution pour aller plus vite passer un concours et réussissez à cet épreuve;

Madame le Maire protégez vous et vos proches, vous avez le droit avec vous.

12.Posté par Saint Cerité le 05/09/2020 06:04

Bravo au safptr.

13.Posté par CREOLE le 05/09/2020 06:18

QU ATTENDE L ASSOCIATION DES MAIRES AMDR POUR APPORTER LE SOUTIEN A LA MAIRESSES DE SAINT LOUIS ET LES ÉLUS AVOCATS PROCHE DE DIDIER ROBERT POUR DIRE QUE LA LOI N AS PAS ÉTÉ RESPECTER EN MATIÈRE DE TITULARISATION CES AVOCATS ON LES VOIENT EN PÉRIODE ÉLECTORALE LE SIGNATAIRE DE CES ARRÊTÉS DE TITULARISATION DEVRAIT ÊTRE TRADUIT EN JUSTICE AFIN DE RENDRE DES COMPTES VOILA AUTRE CHOSE LES AGRESSEURS QUI SE TRANSFORMENT EN VICTIME ON CONNAIT BIEN LES MÉTHODES DE CES AGENTS SYNDIQUES .

14.Posté par GIRONDIN le 05/09/2020 06:26

Arrestation d'un syndicaliste, c'est une 1ère je crois.
On sait maintenant qu'il existe un '' '' délit d'entrave '' ', comme quoi.

En 2 jours, la situation est déjà dans le rouge, les 6 ans vont être longs, avec des politiques aussi gros doigt. Elle devrait calmer la situation.

15.Posté par Briandoht le 05/09/2020 07:58

Sur le fond il y a une part de raison dans cette manifestation post-électorale saint-louisienne tout en désapprouvant toutes formes de violences. Que des maires fraîchement élus ou réélus qui persistent dans l'injustice et d abus de pouvoir de tous genres, notamment le non respect du droit de travail, soient sensibilisés.
Ils doivent se remettre en cause car la force de la rue a aussi un pouvoir et ne se laissera pas intimider pour faire valoir leur droit légitime pacifiquement et sans violence.

16.Posté par Loulou le 05/09/2020 08:03

Soutien absolu au syndicat. J'habite Saint-Louis et je sais ce qu'y s'y passe en ce moment. Effectivement, nous savons ce que veut faire le maire. Où sont ses adjoints ? Ah pour la campagne vous etiez fort...la il n'y a plus personne. Pour la voiture brûlée, renseignez-vous Messieurs les journalistes !

17.Posté par giletnoir le 05/09/2020 06:06

la démocratie souffre parfois trop de ces usurpateurs abusifs. mais c est ainsi. ce sont les mêmes qu on trouve sur la route: des ralentisseurs, un peu comme des caillots de sang. des dangers pour la santé...

18.Posté par Mediter le 05/09/2020 08:57

@5 à raison. Automatiquement l élu engagé. Hihi

19.Posté par nono le 05/09/2020 09:16

Post 10 : ça c bien dit !!!

20.Posté par Dignité le 05/09/2020 09:35

@ post 16,

Alors que la Commune croule sous les dettes, un maire irresponsable, sachant qu'il va dégager, décide de recruter en qualité de fonctionnaires 137 agents et ce, en faisant un immense bras d'honneur au contrôle de légalité de la préfecture.
Pour vous, le nouveau maire doit honorer cette décision quand bien même le Préfet qui représente l'Etat y ait mis son veto.
En clair, pour vous la loi de l'opportunité, pour ne pas dire de la rue, doit l'emporter sur la loi de la République.
Pour ce qui est de qui va payer, pour vous il n'y a pas de doute: c'est le contribuable, ou encore mieux l'Etat.
Dans quel pays vivez vous? Avec ce genre de raisonnement il n'est pas étonnant que saint louis ait cette triste réputation de Commune bananière.
On avait déjà Mayotte qui était dans le déni de la loi avec des jeunes immigrés des Comores qui, ne se sentant pas concernés par la loi de la République, s'amusent à y foutre le bordel.
Et voilà que la Commune de Saint Louis est en train de prendre le même chemin avec des gens qui considèrent que la loi ne s'appliquent pas à eux.
Cette évolution négative est à déplorer car on ne sait pas sur quoi elle va déboucher.
Le fait qu'elle soit cautionnée par des gens comme vous donne une idée de la mentalité qui y règne.

21.Posté par ah,ahah, le 05/09/2020 10:43

Il ferait mieux d'expliquer pourquoi lui et les tarés qui manifestent plus souvent qu'ils ne bossent ont obéi aux deux crapules patentées et condamnées qui ont dirigé la ville et qui voudraient remettre le grappin dessus , main dans la main , car ils ne sont plus à une trahison près de leurs électeurs ( en même temps des gens qui votent et revotent pour des voyous n'ont que ce qu'ils méritent)

22.Posté par Le Jacobin le 05/09/2020 10:57

La SAFPTR

C'est le bras armé de Claude Hoarau et Cyrile Hamilcaro le club des des pilleurs de tombes copains comme coquin, un jour adversaire, le lendemain associés pour pour se mettre plein les fouilles.

Madame le Maire faites leurs passer un concours ils vont tous remettre une feuille blanche en copie, et vous aurez la paix.

Monsieur Syndicaliste, attendez qu'elle embauches les siens nous vous soutiendrons dans votre combat, de grâce arrêtez de faire croire.

J'espère que l'Avocat va leurs prendre un max de fric !

23.Posté par Le Jacobin le 05/09/2020 11:36

6.Posté par Loulou

C'est probablement vous ou un de vos proches qui ouvrez et fermez le stade pour un salaire de
4500€ par mois que les grand CONNNNNNNNNTRIBUABLE de Saint Louis vous versent chaque mois, évidemment vous êtes pour les grévistes.

C'est probablement vous ou votre frère qui reçoit son salaire tous les mois alors que ce dernier ne connaît même pas l'adresse de la mairie de Saint Louis.

La commune de Saint Louis est à genoux, si c'était une entreprise privée cela fait longtemps qu'elle aurait déposée le bilan.

Je connais un qui été embauché sous claude Hoarau il me racontait qu'ils étaient quatre dans un bureau un grattait des feuilles devant une photo copieuse les trois autres regardaient la photocopieuse.

Il faut aller plus loin dégraisser le Mammouth Saint Louisiens.

Madame le Maire ne lâchez Rien.

24.Posté par Le Jacobin le 05/09/2020 11:44

La SAFPTR

Ils ne savent même pas compter jusqu'à 10 ils veulent être fonctionnaire.

L'arrêté dit pas plus dix Bédouins au même endroit, c'est eux qui contamine la Réunion tous au trou manifestation hors la Loi, voilà pourquoi l'autre guignol était en garde à vu toujours pas compris.

25.Posté par Zarlor le 05/09/2020 13:12

Tiens...W.Adras à la CFDT ???
N'était il pas a Safptr Mairie St Louis ??? Mais surtout n'était-il pas lécheur de bottes successif des 2 CH ???
Il en a qui naviguent allègrement entre, syndicalisme et véyèr kok la politique droite/gauche, sans concours au sein de la FPT, pour leur profit personnel..

26.Posté par Lol le 05/09/2020 13:32

139 bourrique dehors..... mdr.

27.Posté par Lol le 05/09/2020 13:35

Ne lâché rien madame la maire .
J au rarement vu un politique avec autant de conviction..

Courage pour le travail à accomplir.

28.Posté par Et pourtant... le 05/09/2020 16:49

Bande de charognards !

29.Posté par Briandoht le 06/09/2020 08:17

(15 suite )
La maire n a peut être pas tort , elle agit en tant que responsable d une institution soucieuse d une gestion rigoureuse en adéquation avec l'état financier laissé par son prédécesseur.
D une façon générale, ces événements à St Louis pourraient au moins avoir le mérite d éveiller les consciences sur la force syndicale ou de la rue présente mais sans violence quand il s agit de défendre les droits des travailleurs ou autres souvent victimes d injustices ou d abus de pouvoir de tout genre.
Le respect des règles démocratiques de la république est valable dans les deux sens sinon c'est l'anarchie .

30.Posté par Coq mauricien le 06/09/2020 09:43

Madame la merde, l’Époque de la Gestapo c'est fini depuis des époques et également l'esclavage de votre espèce m'était vous a la page.
le Coq Mauricien

31.Posté par JORI le 06/09/2020 12:59

30. Coq mauricien. Quel est le rapport entre "gestapo" et le droit évoqué par le préfet et que veut faire appliquer la maire ?. Ce serait peut-être à vous de vous mettre à la page ! 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes