Faits-divers

St-Louis: Il met en scène une agression pour se procurer des médicaments

Dimanche 1 Juillet 2018 - 07:13

St-Louis: Il met en scène une agression pour se procurer des médicaments
Un jeune homme s'est présenté, muni de deux béquilles, dans une gendarmerie du Sud pour porter plainte pour agression.

Il avait imaginé le parfait scénario; cependant, les gendarmes se sont rendus compte de l'entourloupe car les éléments ne coÏncidaient pas. 

En effet, les gendarmes ont notamment été surpris de voir le soi-disant agressé repartir quasiment béquilles sous le bras. 

Après donc avoir cherché les incohérences, ils ont appris que le même jeune homme s'était rendu dans une pharmacie. Il avait expliqué s'être fait voler son ordonnance, sur laquelle étaient prescrits des neuroleptiques. 

Le jeune accro a finalement été réentendu et a fait l'objet d'un rappel à la loi pour dénonciation mensongère. 
C.B
Lu 4417 fois



1.Posté par ah le con! le 01/07/2018 08:17

et débile en plus ! ah Saint Louis , on t'adore!

2.Posté par Môvélang le 01/07/2018 09:36 (depuis mobile)

Moi. je le trouve pas malin mais intelligent!!!!!''

3.Posté par Jp POPAUL54 le 01/07/2018 09:44

Avec ou sans bequilles, l'histoire ne tient pas debout !!

4.Posté par simplement le 01/07/2018 07:47

Oui débile , ...! Mais apparemment ça ne manque pas ici. Lol

5.Posté par patouche le 01/07/2018 09:47

Il pourrait avoir sa place comme scénariste pour la série CUT....

6.Posté par Moi président le 01/07/2018 17:11

Et après ça on fait des blagues sur les Belges ...

7.Posté par neandertal le 01/07/2018 19:11

Typique de la non information que l'on voit souvent sur les médias de cette île intense de nullité!

8.Posté par le 01/07/2018 21:05

un simple rappel à la loi. c'est du laxisme total !
Si le délit de dénonciation calomnieuse est constitué, le dénonciateur risque 5 ans de prison et 45 000 euros d'amende.

Alors elle est où la loi ?
La calomnie a de beaux jours devant elle je vous le dis.
La Réunion est une zone de non droit sans fin.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter