MENU ZINFOS
Education

St-Louis : Dans les cartons depuis 20 ans, une première pierre posée pour le groupe scolaire de la Zac Avenir


Sur les 9.000 m2 de la dernière friche de la ZAC Avenir, se dressera d’ici un ou deux ans une école maternelle et élémentaire de 10 et 14 classes. Ce projet de groupe scolaire, initié en 2002, a été relancé sous quatre mandatures, tel un "serpent de mer", a ironisé Juliana M’Doihoma.

Par - Publié le Lundi 14 Mars 2022 à 16:42

Une première pierre posée pour ce groupe scolaire "comme un semis d'un destin de réussite et d'épanouissement", a appelé de ses voeux la maire de Saint-Louis
Une première pierre posée pour ce groupe scolaire "comme un semis d'un destin de réussite et d'épanouissement", a appelé de ses voeux la maire de Saint-Louis
Les travaux de terrassement ont déjà commencé sur la dernière parcelle en friche de la ZAC Avenir à Saint-Louis. Cela fait 15 ans qu’une école ne s’est pas construite à Saint-Louis mais cela fait 20 ans que la population de la ZAC Avenir et de ses quartiers limitrophes attendent leur école maternelle et élémentaire, a tenu à rappeler la maire Juliana M’Doihoma. A la création de ce nouveau quartier qui devait mixer habitat et activités économiques manque toujours le groupe scolaire. "Ce dossier est emblématique de l’incurie des précédentes mandatures", a noté la maire soulignant que la pierre d’achoppement était évidemment le financement. Sans subvention suffisante, le reste à charge n’était pas soutenable pour la commune. 
 
Avec une école maternelle de 10 classes, une école élémentaire de 14 classes, deux cours de 1.300m2 chacune et leur préau, une cantine partagée de 500m2, une bibliothèque, une salle informatique, un parking semi-enterré de 30 places… la facture totale s’élève à 12,3 millions d’euros. Un budget que la mairie pense pouvoir boucler avec l’aide de l’Etat pour 40 % du financement mais aussi celle de la Région qui sous l’ancienne mandature s’était engagée à apporter 5 millions d’euros. Reste à charge pour la commune 2,5 millions d'euros. Les discussions avec la nouvelle majorité sont en cours. Lorraine Nativel, 2e vice présidente de la Région, a assuré que sa collectivité veut "apporter un outil d’émancipation à la jeunesse" d’autant que la présidente de Région "a débuté sa carrière professionnelle à Saint-Louis". 

Un projet soumis à des contraintes environnementales a rappelé, Eric Desse Directeur de la SPL Grand Sud. L’aménagement a du prendre en compte  le Centre de Traitement et de Valorisation des Déchets de la Rivière Saint-Etienne mais aussi la quatre-voies, source de nuisances.
Un projet soumis à des contraintes environnementales a rappelé, Eric Desse Directeur de la SPL Grand Sud. L’aménagement a du prendre en compte le Centre de Traitement et de Valorisation des Déchets de la Rivière Saint-Etienne mais aussi la quatre-voies, source de nuisances.
Le groupe scolaire de la ZAC Avenir va ainsi permettre d’étendre les capacités d’accueil des écoles Roland Garros et Raphael Barquisseau dans une mise à jour de la sectorisation scolaire, a salué la rectrice. Chantal Manès-Bonnisseau a également félicité la commune pour son taux d’encadrement qui "ne cesse d’augmenter" mais aussi pour l’installation de la première commission scolaire du territoire à Saint-Louis. Une instance qui permet un dialogue renforcé entre la collectivité et le rectorat. La ville ambitionne par ailleurs de devenir un territoire à haute qualité éducative et ainsi "battre en brèche le déterminisme social", déclare Juliana M'Doihoma. 

"C’est grâce à un partenariat fort et constant que nous arriverons à faire grandir votre ville", s’est adressé le préfet Jacques Billant à l’attention de Juliana M’Doihoma. Cette dernière en a également profité pour rappeler la situation du quartier de l’Etang du Gol, "coupé artificiellement du reste de la ville par la quatre voies hier, et aujourd’hui par l’avenue de Toulouse. La population se sent oubliée des pouvoirs publics", a ajouté l’édile qui a souligné que le quartier se situe en dehors des limites de nombreux dispositifs des Quartiers Prioritaires de la Ville. En lieu et place du futur groupe scolaire, se trouvait auparavant "une savane, un pied de jujube et un sentier qui reliait le centre-ville au quartier du Gol", s'est souvenue Juliana M'Doihoma. 

"Le quartier fait et fera l’objet d’une mobilisation", lui a répondu le préfet pour l'un de ses derniers déplacements avant la période de réserve. Résorption de l’habitat indigne, sécurisation du littoral, création d’une passerelle pour désenclaver le quartier du Gol mais aussi pour Saint-Louis, la réalisation du centre de secours sont dans les tuyaux a assuré le représentant de l’Etat.


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Maurice le 14/03/2022 17:17

Elle a participé à l incurie des précédentes mandataires

2.Posté par Le Jacobin le 14/03/2022 19:23

1.Posté par Maurice le 14/03/2022 17:17

Vous aurez l’honnêteté de reconnaître qu'elle était un second couteau elle n'avait donc pas la main, maintenant elle agit pour sa ville c'est très bien.

3.Posté par CAJAOP le 14/03/2022 20:09

Pour un peu, on ratait les élections...

4.Posté par GIRONDIN le 14/03/2022 20:26

L'ex colistière de Hamilcaro ne changera pas.

5.Posté par Loulou le 14/03/2022 22:48

Un second couteau vice président de région en charge des affaires européennes et des n budget plus que conséquent chiffré en milliards d'euros...et a la municipalité elle était en charge de...LA POLITIQUE DE LA VILLE où elle devait gérer ce dossier justement...oui de l'incurie pure et simple ou elle critique son propre travail dans son ancienne majorité. Mais sinon Saint-Louisiens le zyé bouché même...

6.Posté par Lulu le 15/03/2022 06:32

à 5.Posté par Loulou le 14/03/2022 22:48 , au vu du gus qui était au pouvoir à cette époque, elle avait peut être les fonctions sans avoir vraiment la possibilité d'agir.....on les connait ces dirigeants qui ont des équipes mais qui en fait naviguent seuls....ou en famille!

7.Posté par Bourbon pointu le 15/03/2022 07:48

Incroyable cette la. Elle a mangé et foutu de côté ce dossier avec les anciens. Et la elle prône que les anciens ne voulais pas. Cest l'hôpital qui rit de la charité 😀😃😄😁😆😆😀😃😄😄😁.

8.Posté par Ti renard le 15/03/2022 07:54

Épiceries social les ou ?

9.Posté par Super woman le 15/03/2022 07:55

Selon des données compilées par différentes collectivités , il faut en moyenne cinq ans pour qu'un projet d'agrandissement ou de construction d'une école se concrétise.
Juliana en continuant le projet de l’ancienne mandature , quelle qualifie d’incurie retire la couverture et les lauriers a elle en justifiant la pose de première pierre par sa seule 😭 activité.
Elle a fait la même chose pour la piscine de la rivière , en précisant que depuis qu ‘elle avait repris le dossier à bras le corps , tout allait rentrer dans l’ordre , aujourd’hui on s’aperçoit que cette ouverture au forcep est une catastrophe car on frise les limites de la sécurité pour les utilisateurs.

10.Posté par Laluno le 15/03/2022 08:01

Totoche, super, inaugurer les projets menés à bien par Guy Ethève et Claude Hoarau.
Alors qu'elle n'a rien f(.....) comme élue à la politique de la ville sous Dr Malet.

[Modéré par la rédaction]

11.Posté par zarzuela le 15/03/2022 05:13

Alors si l avenir de La Réunion est ds les écoles de st louis😳

12.Posté par Mangé cochon le 15/03/2022 08:30

Espérons que la seconde pierre ne soit pas posée dans 20 ans !

13.Posté par Rocky le 15/03/2022 08:59

Loulou aller batte bobine don!!! Ou konné une merde. I fait lé pas bon, i fait pas lé pas bon. Viens fait un coup avec oute 2 pieds dans le même soulier. Quand tu sauras supprimer le 3e P dans papa tu pourras causer. Pour le moment laisser travailler ceux qui veulent bien travailler, afin que notre ville ne soit plus la risée de la planète.

14.Posté par Kriké Kraké le 15/03/2022 09:06

Première pierre d'un projet lancé par Cyrille Hamilcaro qu'elle a planté en tant qu'adjointe. Et dont la première pierre a déjà été posée sous Claude Hoarau. Franchement on se fout de qui ?

15.Posté par Mdr le 15/03/2022 09:09

Lol i pose première pierre deux fois dont ?
Marmay zot lé for mdrrr

16.Posté par Idmont le 15/03/2022 09:15

Première pierre posée en 2012 par Claude Hoarau...

17.Posté par Alix le 15/03/2022 10:02

Trop drôle on doit en être à la 3e première pierre pour cette école.
Sans compter une communication sur le même sujet il y a un an par la même élue.
On se moque de qui ?

18.Posté par ZembroKaf le 15/03/2022 10:04

Elle maire de Saint Louis et de la Rivière ... mais pas du "Gol" 😂
@14/15/16
Elle finira par "poser" les "WC" à la fin 😂
@GIRONDIN
Elle était à la "bonne école" 👍
J'attends avec "patience" son "coup d'état" à La CIVIS (Juliana) 😂 l'élagueur de Casabona (Michel) i attend' à elle avec 2 bouquets de fleurs 😂

19.Posté par Saint-Louisien le 15/03/2022 10:52

Si mi souviens bien, première pierre déjà posée il y a 10 ans comme ça non ?
A l'époque je me rappelle, prévu pour 16 classes.
Jordu fine arrive 24 classes et toujours pas d'école ?!
Heu.

20.Posté par Marie le 15/03/2022 11:17

Que la pub...

21.Posté par Observateur attentif le 15/03/2022 11:18

On peut dire beaucoup de choses des mandatures Cyrille Hamilcaro (2001-2008) et Claude Hoarau (2009-2014).
Mais il faut toujours dire la vérité. Dans cette affaire, ce n'est pas je cite "l'incurie" des précédentes mandatures" qui est responsable. Ou plutôt si, parce que l'élue qui était en charge de ce dossier était justement Mme M'Doihoma ! Car elle était élue à la politique de la ville, le poste avec le plus gros budget. En fait le seul poste où il y avait un budget à Saint-Louis.
Il faut rappeler que Mme M'Doihoma était élue jusqu'à décembre 2018.
Elle a donc eu plus de 4 ans pour faire avancer ce dossier. Comment parler aujourd'hui d'incurie ?
Ce n'est pas sérieux et on ne peut que regretter que la réalisation d'un équipement public donne lieu à toute cette démagogie.

22.Posté par oui incurie des anciens ! le 15/03/2022 11:22

Bravo Madame la Maire! les jaloux incapables sont de sortie pour essayer encore une fois de casser la dynamique impulsée depuis le début de votre mandature! Cela fait, c'est vrai, la deuxième ou troisième fois qu'on pose cette première pierre mais à la différence que celle-là est la bonne car les travaux ont débuté! Elle, qu'on s'amuse à catégoriser pro de la com on peut se demander qui sont alors les maitres de la propagande et des fakes projets aboutis ?!
Bisous aux incuries que la pas la ek la population qui regarde rienk zot intérêt et sak zot famille. Aujourd'hui bana y travaille vraiment pour TOUTE la population alors qu'avant, par exemple, l'école Raphael BARQUISSO l'été transformée en hôtel pendant les périodes de vacances scolaires au profit de nos cousins venus d'autres iles et ca juste po gagne des voix po z'élection!
Alors, les mauvaises langues, tir zot lunettes en bois et zot va voir que le travail actuel est un travail de fond, au profit de nos générations futurs, qui basera pu zot su intel ou intel po gagne un bon travail. Si aujourd'hui, nous galére po trouve un travail c parce que justement t arrange bien les incuries de maintenir à nous dans notre dépendance pck coma toute nout' vie nous t ca reste sous zot perfusion (ti contrat). Le temps la changé et c à nous de bien comprendre ca!

23.Posté par valeo le 15/03/2022 12:19

Attention aux sacs de ciment qui vont disparaitre (ou plutôt qui n'apparaitront jamais) du chantier puis les belles finitions gros doigts qui vont rallonger la facture plus tard quand il faudra réparer les malfaçons.
Bon courage.

24.Posté par corpus callosum le 15/03/2022 12:21

Quand je lis les posts +/- clivants, je me dis que nous ne sommes pas prêt d'avancer vers le progrès permanent ou l'amélioration continue : un pas en avant, un (voire +) pas en arrière. On stagne ou on régresse au lieu d'avancer, ici, à La Réunion, qui mérite mieux que les dirigeants de tout bord actuels.

25.Posté par Mémoire le 15/03/2022 12:26

Sans polémique, cette cérémonie a déjà eu lieu en 2013 avec Claude Hoarau, le Recteur Mostapha Fourar et le sous-préfet Jean-Luc Dehaenne.
Les travaux devaient commencer en 2014. Ils ont été arrêtés par la nouvelle majorité dont J.MDoïhoma faisait partie. Arrêtés ou pas mis en œuvre ? Bref, c'est un chantier relancé par une élue sortante. Qui aurait pu s'en préoccuper quand elle était aux affaires, non ?
Bon après reprendre les chantiers des autres c'est une vieille technique politicienne. Ce qui est regrettant ici: c'est que ceux qui ont calé le chantier sont les mêmes que ceux qui le relancent quand ils en ont besoin. Et en plus en insultant les anciens et ce n'est pas très correct.

26.Posté par Golois le 15/03/2022 12:35

Poser des 1e pierres c'est bien
Insulter les autres élus c'est mesquin.
C'est nul et ça gâche tout. Toujours la haine dans Saint-Louis...

27.Posté par Sisi le 15/03/2022 12:52

Oh ...,. Quelle polémique.. le plus important c'est que ce projet sort de terre

28.Posté par mi voit rouge! le 15/03/2022 13:37

les petites mains des CH sont bien actives c'est clair! les cocos savent vous faire prendre des vessies pour des lanternes on le sait aussi!

29.Posté par Alain le 15/03/2022 14:48

"Ironise", "incurie"...
Pourquoi toujours ce besoin de moucater, d'attaquer ? Surtout quand on est soi-même de la majorité sortante. Dommage de cliver comme ça Saint-Louis.

30.Posté par Ouïgour le 15/03/2022 22:46

L’emplacement est idéal pour les marmailles: d’un côté la RN 1 et ses polluants de métaux lourds (plomb) et de l’autre côté le futur l’incinérateur de déchets avec sa pluie de dioxine. Sans compter -ça c’est encore le moindre problème/risque- l’odeur du "piton poubelle" selon la direction du vent. Le service d’oncologie a de l’avenir !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes