Société

St-Louis: Contribuables 974 s'interroge sur l’intérêt et la faisabilité du plan d'intégration des agents communaux

Mardi 9 Avril 2019 - 16:31

Pour Josette Brosse, Yvan Técher et Thibaud Chane Woon Ming, un plan de titularisation oui mais pas dans ces conditions
Pour Josette Brosse, Yvan Técher et Thibaud Chane Woon Ming, un plan de titularisation oui mais pas dans ces conditions
L’association Contribuables 974 ne décolère pas depuis qu’elle a appris que la majorité St-Louisienne allait titulariser des centaines d’ agents communaux. Le  "plan de réorganisation des moyens et des personnels" annoncé depuis le 22 mars dernier devrait être adopté ce mercredi en conseil municipal. Il prévoit d'intégrer 565 agents non titulaires.

"Une titularisation low-cost" pour reprendre la formule des syndicats. L’association s’interroge sur l’intérêt et la faisabilité d’une telle mesure. Avec 31,76 agents équivalent temps plein pour 1000 habitants, la ville reconnait elle même se situer à un niveau supérieur des communes de la même strate. Titularisés à salaire égal mais pour des temps de travail diminués. 

"C’est un mauvais tour qui se joue sur le dos des agents les plus précaires", lance Josette Brosse, la présidente, accompagnée de Thibaud Chane Woon Ming et Yvan Técher. "Les agents vont devoir travailler plus longtemps pour percevoir leur retraite et cela va désorganiser les services qui le sont déjà", pointe Thibaud Chane Woon Ming. Le pharmacien à la retraite s’inquiète également du coût de cette promesse de campagne à moyen et long terme. "Derrière tout cela, il y a des manoeuvres électoralistes qui ne vont pas dans le sens du bien commun", pointe Yvan Techer. L’association compte ainsi interpeller le préfet sur les comptes de la commune sous contrôle de légalité et "les risques de dérives financières", mais aussi Grérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, car "si la France est un enfer fiscal, St-Louis est au coeur de l’enfer", raille Yvan Techer. 

Cette masse de personnel a au moins un avantage, souligne Josette Brosse, "il pourrait être redéployé sur la création d’un service de prophylaxie de proximité contre la dengue", propose-t-elle. `

Dernier point abordé ce mardi par Contribuables 974, les affaires judiciaires qui touchent le maire et l’ancien maire. Cyrille Hamilcaro a été condamné à payer 85 000 euros dans l’affaire dite de la pépinière. "Cet argent a-t-il était versé? Par ailleurs, où en est l’enquête sur la mise en examen fin 2016 de Patrick Malet et Cyrille Hamilcaro?", interroge Thibaud Chane Woon Ming. 

Le tableau dépeint par l’association sur la situation de St-Louis à un an des municipales n’est guère réjouissant :"Ici nous avons les quatre cavaliers de l’apocalypse: insécurité, corruption, précarité et fiscalité".  Pour autant si Yvan Techer assure "n’être candidat à rien", et Josette Brosse uniquement pour les européennes, Thibaud Chane Woon Ming réfléchit encore à son implication pour le prochain scrutin local.
PB
Lu 2651 fois



1.Posté par La vérité vraie... le 09/04/2019 18:16 (depuis mobile)

Le pire dans l''histoire ? Les agents titularisés vont moins travailler mais être payés de manière similaire a aujourd''hui grâce a la généreuse sur-remuneration qui permet avec un titulaire a 60-65% de toucher le même salaire qu''un CDI a 100%. Minable

2.Posté par Samwinsa le 09/04/2019 19:15 (depuis mobile)

L'intérêt ? Gagner les prochaines élections.

3.Posté par La vérité vraie... le 09/04/2019 20:09

Et donc, si je comprends bien au final en relisant l'article, Saint-Louis a trouvé le moyen de faire "plus de services publics avec moins de services publics". Trop fort ce duo Malet-Hamilcaro ou tout simplement grotesque...Vivement les élections !

4.Posté par PHil le 09/04/2019 20:14 (depuis mobile)

Le maire et sa bande de sbires feraient mieux de baisser les impôts à saint Louis. Ça les aiderait pour les prochaines élections

5.Posté par La gitane le 09/04/2019 21:46 (depuis mobile)

La tutelle ou la curatelle perpétuelle ?

6.Posté par SAINT-LOUISIEN le 09/04/2019 21:58

Cette histoire de titularisation est de manière indirect de l'achat de voix. Comment le préfet peut il laisser ce genre d'agissement ?? Après l'épisode de M. Claude HOAREAU en 2014 qui a titulariser en masse des titulaire a 50,60 et 80%, Voilà l'épisode HAMILCARO & MALLET (même si on le sait tous que c'est M. Hamilcaro qui gère toujours la commune). A croire que pour une fois M. HAMILCARO approuve et imite l'idée de son fidèle ennemi CLAUDE HOAREAU...
Na point un po rattrape l'autre, en 2020 faudra un bon renouveau et rejeter ses 2 personnages !!

7.Posté par citoyenne le 10/04/2019 06:37 (depuis mobile)

C est une BLAGUE ?? Saint Louis est pointée du doigt pour sa mauvaise gestion par la CRC, recadrée par le préfet pour des comptes fumeux, et elle envisage de titulariser encore ? Et la préfecture va laisser passer ça ??? PFFF...

8.Posté par MG le 10/04/2019 04:39

Inadmissible !
Les impôts ont augmenté de 87% en 2008-2009 pour pallier aux titularisations massives qui ont creusé un déficit abyssal.
Il est urgent de mettre cette commune sous tutelle financière et d'enlever le pouvoir d'embauche au maire.
Pour la prophylaxie, il suffit de faire bosser les 2400 employés communaux qui pour une bonne part ne font pas grand chose de leurs journées. Il suffit d'aller faire un tour à la mairie ou dans un de ses services déconcentrés pour s'en rendre compte.
M. le préfet, utilisez vos prérogatives et sauvez les contribuables saint-louisiens.

9.Posté par Mwin la pa di le 10/04/2019 08:19

La honte de nos politiques en nature et en vrai : ce genre d'élu Malet et similaires

10.Posté par Grangaga le 10/04/2019 11:02

Toutt' domounn' lé pou la ...titularizacyion......
Sirtou ke l'arzan y sortt' pa dann' zot' poss'....
Po in fwa k'lo p'ti kolon y gainll' manz' in gazon....
Ek' sa li participp' èk' la kominn' krèz' son foss'....
Sanm' in gran "P" konm' li la touzourr' révé....
Po son deu koté la zou là zot' la anflé...
Y fé touzourr' sa de pri sirr' l'ènn'mi.......
Satt' lé d'dan lé pa déorr' y di Sin-Lwi....

11.Posté par Soyons pragmatique le 10/04/2019 18:18 (depuis mobile)

Titularisation et reduction du temps de travail. 1 non titulaire actuel = quel quotité de temps de travail sur-rem y compris? Operation budgetaire neutre...

12.Posté par 49.3 le 11/04/2019 04:44

Et nos impôts y baisse pas...?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 13:33 Le CHU Sud climatisé à l'eau de mer en 2023

Mercredi 17 Juillet 2019 - 13:22 Pendant les vacances, donnez votre sang !