MENU ZINFOS
Société

St-Leu : Son activité de jet-ski crée des remous


La société Leu Jet Aventure, créée en janvier dernier, a été contrainte de cesser son activité, son agrément n'ayant pas été renouvelé par la DMSOI (Direction de la mer Sud océan Indien). Dénonçant le "monopole" dont jouit son concurrent, le gérant entend contester cette décision devant le tribunal administratif.

Par - Publié le Jeudi 28 Janvier 2021 à 10:49 | Lu 20302 fois

À la tête d’une entreprise de location de jet-skis, Fabien Leperlier se retrouve le bec dans l’eau. Après seulement quelques semaines d’activité dans le port de Saint-Leu, sa société a été mise à l’arrêt. En cause : un agrément "non-renouvelé", avant même la date d’échéance du premier agrément obtenu. Une décision contestée par l'ancien vice-champion du monde de jet-ski, qui a investi 30.000 euros dans son projet.

Pour bien comprendre : l’entreprise a obtenu début juillet un agrément de la DMSOI l’autorisant à exploiter son activité du 4 juillet 2020 au 3 juillet 2021. Elle n’obtient par contre pas du TCO l’AOT (autorisation d'occupation temporaire) nécessaire pour exercer des activités commerciales à l’intérieur du port de St-Leu (côté terrestre). "On pouvait quand même travailler, mais avec difficulté vu les nombreuses conditions imposées par le directeur de la régie des Ports", indique Fabien Leperlier, contestant "le monopole" dont jouit son concurrent.  
 
Peu après le démarrage, son moniteur quitte le navire. Une décision liée selon Fabien Leperlier au harcèlement moral de la part d'usagers du port subi par les membres de sa société. "On arrêtait pas de nous prendre en photo, de nous surveiller", rapporte le Saint-Leusien. Il procède au remplacement du moniteur et en informe les services de la DMSOI pour une mise à jour de son agrément (la présence d’un moniteur diplômé étant une condition obligatoire). Il lui est alors demandé de remplir à nouveau le formulaire de demande d’agrément, ce qu’il fait.

En haut, la décision rendue le 3 juillet 2020 ; en bas, celle rendue le 15 décembre 2020
En haut, la décision rendue le 3 juillet 2020 ; en bas, celle rendue le 15 décembre 2020
Quelques semaines plus tard, Fabien Leperlier tombe des nues lorsqu’il apprend, le 15 décembre, que son agrément n’est "pas renouvelé". "L’agrément délivré en juillet était valable jusqu’au second semestre 2021", rappelle celui qui estime avoir été induit en erreur avec ce formulaire permettant de lui retirer l’agrément sans passer par la procédure d’un retrait. 

Devant la justice le 3 février

Pourquoi un tel refus des services de l’Etat ? L’avis du directeur de la régie des ports du TCO a pesé dans la balance. "À l’occasion de la demande d’agrément initiale de cette Société, nous vous avions indiqué (...) nos réserves par rapport à certaines nuisances pour les usagers du port, apportées en début d’année par les créateurs de cette société sur le bassin et sur l’espace portuaire", a en effet indiqué la régie des ports aux services de la préfecture. "Depuis, nous ne pouvons pas dire que la situation soit redevenue fluide malgré la notification de consignes précises (…) sur les conditions de mise à l’eau des jet-skis et de l’usage des infrastructures portuaires".
 
Au-delà des nuisances évoquées, le directeur estime "que le dimensionnement du port, l’étroitesse de ses espaces terrestres, les conditions délicates d’accès maritime par le chenal et la reprise des activités de surf au débouché de celui-ci, ne constituent pas des conditions favorables pour accueillir de nouvelles activités de jet-ski en supplément de l’unique structure commerciale déjà installée". Raison pour laquelle il explique d’ailleurs avoir refusé de délivrer l’AOT.

Sur les nuisances reprochées, Fabien Leperlier reconnaît avoir par le passé "commis des erreurs de comportement" lors de son activité de loisir, mais assure avoir toujours été sérieux depuis le démarrage de son activité professionnelle. Et se questionne sur le traitement réservé à son concurrent, seul professionnel dans le domaine sur le port saint-leusien. "Aberrant pour une activité directement liée au développement touristique sur une île".

Interrogée sur le refus d'agrément dans des conditions pourtant similaires à juillet dernier, la préfecture indique : "Le changement de moniteur a été fait sans information préalable, donc l'agrément a été utilisé dans des conditions non conformes à ce qu'il prévoyait, mettant potentiellement en danger les clients de cette structure. Dès lors l'agrément devait être considéré comme caduc, ce qui explique la nouvelle demande d'agrément". 

"On aurait pas pris le risque, surtout sachant qu'on était surveillés !", soutient Fabien Leperlier, pour qui c'est la première décision délivrant l'agrément qui doit s'appliquer. Il s'appuie sur l’arrêté du 1er avril 2008 relatif à l'initiation et à la randonnée encadrées en véhicule nautique à moteur, lequel prévoit que l'établissement doit être informé et doit pouvoir "présenter ses observations" si l'autorité ayant délivré l'agrément souhaite y mettre fin. "Nous n'avons reçu aucune mise en demeure", assure-t-il.

Après des "tentatives de discussion amiable restées sans réponse", Fabien Leperlier a décidé d'engager un recours pour faire annuler la décision de non-renouvellement rendue par la DMSOI.  Son dossier sera auditionné le 3 février prochain par le tribunal administratif.


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bayoun le 28/01/2021 11:22

c'est fou en plein guerre de COVID voyage impérieux pour les tourismes. et on arrête pas faire les l'éloges de la conccurence, et la boumbadaboum on tue le chien et ont dit qu"il à la rage drole de pratique????????

2.Posté par Citoyen le 28/01/2021 11:24

Ces activités de jet-skis sont à proscrire. Elles génèrent beaucoup de bruit et polluent. De plus les amateurs de jet- skis s’est comportent souvent fort mal, ne respectant aucune limite en particulier pour la vitesse. Et surtout ne leur faites aucune remarque car ils sont les rois de la mer, comme nombre de surfeurs qui se croient tout permis. D’ailleurs l’argument de la mairie prête à sourire: le surf à l’entrée du port a repris. Que je sache, il n’est pas autorisé! Je comprends l’impatience des surfeurs mais au prochain drame il faudra s’interroger sur les raisons du non-respect de la réglementation qui a, rappelons-le, pour objectif premier d’éviter des drames. Qui est responsable du non respect? Pourquoi?

3.Posté par Totor le 28/01/2021 11:27

Toujours comme sa même créole na aucun droit toute pour goyaves..partie fait la plongée avec un soit disant professionnel 12 personnes 4 embouts de bouteilles de plongée nettoyez avec l'eau la mer hygiène okilé le fait d'avoir refusé d'utiliser le gars pas content normalement li devait rappeler pour un nouveau plongée depuis novembre pas de place disponible ..rode ou nana contaminés

4.Posté par mister Magoo le 28/01/2021 12:32

les avocats ça sert à ça

5.Posté par Le Jacobin le 28/01/2021 12:44

Il ne faut pas réveiller les Dockers qui roupillent toute la journée au port, se réveille pour se mettre grève. Ton père est Dockers tu seras Dockers mon fils.

Eh Marmaille, viens a ou à Saint Pierre n'en a point Dockers poo emmerde à ou !

6.Posté par Pierrot le Paketier le 28/01/2021 12:51

A post 2 : Pourquoi ? Et bien c’est très simple, car des abrutis comme toi passent leurs temps à parler, à donner leur avis sans même connaître la moindre chose hormis les quelques aberrations médiatiques et autre fougue populaire mise en avant pour masquer un réel problème de fond.

Défenseur de l’océan du Samedi, mais qui n’en a strictement rien à foutre des animaux à la vérité.

Pointant du doigt du zoreil, lui imputant toute responsabilités, amalgamant tout et n’importe quoi.

Voilà un début de réponse je pense :)

Par contre les retombés économique ? Ben c’est rien à foutre, ban zoreil i sente à zot tro, l’océan le au rekin.
Le fait que les pointes noires aient disaparus ? Rien à foutre zoreil i rent pa Dan lo !!! Le fait qu’on vive sur une île mais qu’on ne puisse qu’aller aux quelques lagons ?? Rien à foutre zoreil i surf pas ter là !!!!

Donc pour ta gouverne, le fait de surpeuplé les lagons comme chaque week end ( pask oui en fait kreol i aime la mer, kreol i surf même si i plai pa zot n’a un tralé marmaille l’océan ter la) a pour effet de détruire le récif de ces dits lagon. Mais ça tu n’en a rien à foutre car ce qui t’intéresse c’est la polémique autour de ça. Ça te fait bander quand t’entends que y’a eu une attaque ici.

Donc voilà, et ton nom « citoyen » ne te va pas du tout avec un tel argumentaire.

Un citoyen sait respecter les règles de son pays, mais sait aussi comment agir quand des décisions sont prises pour lui a 12000 km par des incapables, dépourvus de tout sens de la réalité.

On est sur une île, la mer nou aime sa.


Rend à nou la mer.

( Hors sujet par rapport à l’article je sais, mais ton commentaire m’a fait réagir)

7.Posté par A POST 2 le 28/01/2021 12:59

Si c etait UN ZOREOL on en parelerait pas!
REgardons : tous les restos au Trou D eau ou Saline ou Ermitage!!!!
Vive leS ZOREOLS

8.Posté par MICHOU le 28/01/2021 13:24

pas la bonne couleur sans doute. il y a ceux qui peuvent emprunter sans justificatifs de fortes sommes, être embauchés sans qualifications, obtenir des autorisations et ceux qui n'auront jamais rien, malgré des compétences, justificatifs et autres

9.Posté par MICHOU le 28/01/2021 13:27

A 2 l'Ouest se permet tout sans qu'on ne trouve rien à redire, le plus gros scandale c'est le basculement d'Est vers l'Ouest qui a mis les habitants de l'Est dans une situation dramatique sans retenues collinaires ni rien . Il fallait juste gaver encore et encore l'Ouest

10.Posté par M. Léon le 28/01/2021 13:42

Areitte jouet dan lo marmaille don !
Et de chercher des pigeon$ pour venir jouer avec vous !
Allez bosser un peu plutôt ... !!

11.Posté par Jean le 28/01/2021 14:19

Il faut arrêter avec ces systèmes mafieux, bientôt on retrouvera ses jets-ski brûlés et on dira que c’est un accident.
Ne lâche pas, mec.

12.Posté par Jean Thevenet le 28/01/2021 14:49

Comme ça il y en aura pour tout le monde pour le plaisir des zoreil: dans les hauts les hélicos, dans les eaux les jets-skis.

13.Posté par Tonton le 28/01/2021 16:16

Mieux rien de faire de tout à la Réunion: l'autocratie de l'administration empêche toute mouvement.

Les "surrémunéré" veulent pas qu'on bouge, ils empêchent tout.

14.Posté par Chamarel le 28/01/2021 16:36

Eh oui Fabien tu n'es pas "effet pei" et il te sera difficile de t'implanter .....bon courage;

15.Posté par cmoin le 28/01/2021 17:42

La réunion et tout ses pourris!

16.Posté par Eve le 28/01/2021 17:53

L'administration juge, arbitre et camaraderie. Largue pas mon gars.

17.Posté par chico le 28/01/2021 19:26

ben oui d apres zot ki qui pe defend un pti creole avancé

18.Posté par Jackyboy le 29/01/2021 06:25

Lache pas mon ga.tte demoune i peut l1nce zot bizness comme bon le semble et pas normal i laisse une société en place et le prix doit tape dans la tête..
Le bruit le bruit le bruit si zot i ve du silence h24 allez vive sur la lune.ses jet ski t tourne pas la nuit mi pense.monopole sur secteur d'activité faut areté

19.Posté par patpiman le 29/01/2021 09:23

Vice champion du monde de jet ski ! Mes compliments monsieur.... que les gratteurs de ki payés pour rendre cette île plus attrayante s occupent de la pollution générées par tous ses dépôts sauvages (cf. Band.cochons)... qu on laisse les personnes qui (s) investissent travailler sereinement surtout dans cette période où les petits ramassent salement... à croire que la concurrence tourne à l électrique ! Encore un qui dissimule son zèle sous la plume !

20.Posté par Kayam 🖊 le 30/01/2021 11:45

KayaM
Pou nimporte kel sujé, ici si in moune y di sak li pense san ke li koz en pliss, toudsuite li lé catalogué de racis'. Sak y fé semblan pa kompren'n sé sad lé hypocrite.

Nana y censure kan ou écrir parse ké y fo alé dan zot sens...avec lé kèl ou lé pa dakor...soi dizan liberté despréssion !

Nana y ferm a ou in ta la porte parse ké y siporte pa ou rouv oute boush pou fé rouv azot zot zié malol-kolé !

mentèr-hypocrite toute lé bon pou jéter

écoute le message percutant :
https://www.youtube.com/watch?v=kNHdqOMmHqY&ab_channel=ZiggyMarley

21.Posté par Alex le 31/01/2021 14:30

Courage a vous mr leperlier ,je dis çela en connaissance de cause, je vois très bien en face le type de copinage, dont sont victimes souvent les mêmes! Nous vous soutenons! et petit mot a la mairie, j’espère que les administrés s'en souviendront, sauf ceux arrivés récemment dans les lotissements de la pointe des châteaux.......! Comprennes qui pourra!

22.Posté par 97kaf le 02/02/2021 11:45

Rodéo se déplace de la Terre vers la Mer.
Sport peut être mais pas éco responsable, autant faire du surf, "zéro carburant" ou du pédalo...
Il se prend trop au sérieu : il serait prêt à aller faire ses courses en Jet Sky... l'usage de type d'engin devrait être réservé au secours et à la police maritime et surement pas au loisirs nautiques.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes