MENU ZINFOS

St-Leu : Le point sur le conseil municipal du jeudi 25 mars

Lundi 29 Mars 2021

St-Leu : Le point sur le conseil municipal du jeudi 25 mars

Les élus de la ville se sont réunis en réunis en Conseil municipal, ce jeudi 25 mars. Comme depuis plusieurs mois, la séance s’est tenue à la salle du Foirail afin de pouvoir respecter les mesures de distanciation physique liées à la crise sanitaire. Couvre-feu oblige, pour permettre aux citoyens qui le souhaitent d’y assister, la séance s’est déroulée plus tôt qu’habituellement, à 14h.

La séance a été essentiellement marquée par le débat sur les orientations budgétaires.
En propos introductif, le Maire de la Ville a évoqué la situation sanitaire créatrice de nombreuses incertitudes et a rappelé son souhait que les autorités puissent tout mettre en œuvre pour éviter un nouveau confinement, le maintien des efforts en faveur du dépistage et le renforcement de la campagne de vaccination, seule alternative à ce jour pour espérer parvenir à l’immunité collective et un retour à une vie normale.


Débat sur les orientations budgétaires : un contexte difficile qui appelle à l’extrême prudence


Au cours de ces dernières années, les crises se sont succédées alors que la situation économique, financière et sociale du pays et particulièrement de La Réunion, demeurait déjà fragile.

Alors qu’il était déjà demandé aux collectivités de faire plus avec moins, la crise sanitaire est venue compliquer davantage l’équation. La Ville de Saint-Leu, en plus de devoir faire avec ces paramètres contextuels doit aussi composer avec des problématiques structurelles. En effet, des investissements conséquents ont été réalisés sur la dernière décennie. Le plus souvent, faute de partenariat et de co-financement, les dépenses ont du être assumées seule par la collectivité. Elles pèsent encore aujourd’hui sur les finances de la Ville.

Partant de ce postulat, la stratégie de l’équipe municipale demeure la suivante : d’une part, renforcer le travail avec les partenaires pour permettre l’émergence de projets dans une logique de co-construction et d’autre part, agir pour parvenir à un rétablissement durable des comptes et pour dégager des marges de manœuvre financières. Le Maire de Saint-Leu a insisté sur sa volonté, malgré le contexte difficile et incertain de continuer à œuvre pour l’émergence de projets structurants, l’accompagnement des familles notamment les plus modestes, l’engagement de la commune en faveur de l’éducation et de l’environnement. Le premier magistrat de la Ville a également indiqué sa volonté de ne pas faire supporter davantage ces coûts par les contribuables : il n’y aura donc pas d’augmentation des impôts cette année.

L’année 2021 devrait être marquée par la poursuite des travaux de l’école Peyret Forcade et de sa restauration scolaire pour sa transformation en groupe scolaire, la réalisation de la tranche 2 de sécurisation aux abords de l’école des Camélias, divers travaux sur le bâti scolaire. Les travaux d’extension du cimetière de Saint-Leu seront lancés, comme la réhabilitation du gymnase de la Chaloupe. Enfin, il sera procédé au remplacement de l’éclairage du stade homologué situé au centre-ville de Saint-Leu.
D’autres projets, en partenariat avec les autres collectivités sont en bonne voie : la concrétisation de l’extension de la ZAC Pointe des Châteaux, les travaux d’assainissement et d’adduction en eau potable.


Projet Grand Stella : co-construire le poumon vert de Saint-Leu

La Ville porte un projet de re-végétalisation sur un foncier régional de près de 70 hectares situé entre la Pointe au Sel et Stella. L’objectif est de parvenir à réaliser une forêt urbaine destinée à devenir le poumon vert de Saint-Leu. Il y est prévu la plantation d’espèces endémiques et indigènes.
Pour mener à bien cette réalisation, les élus ont approuvé la mise à disposition du foncier par la Région et une convention de partenariat avec le Conservatoire National Botanique Mascarin afin de pouvoir bénéficier de leur expertise et leur accompagnement.
Le Maire et l’élu délégué ont souligné à cette occasion la volonté de la collectivité de s’inscrire dans une démarche participative avec les administrés, les associations, écoles de la ville.

Distribution en eau : pour une meilleure information aux administrés


A l’occasion de l’approbation d’un protocole de médiation avec la société Derichebourg, le Maire a rappelé que la compétence en eau a été transférée au 1er janvier 2020 au TCO. Cependant, Bruno Domen a déclaré partager le désappointement des Saint-Leusiens touchés par des difficultés lors des coupures d’eau récurrentes. Alerté, le TCO a déjà organisé avec l’entreprise en charge de la distribution en eau et la Mairie une réunion pour mettre à plat les problématiques rencontrées et les pistes d’amélioration, en faveur notamment d’une meilleure information aux abonnés.

Coiffure sociale

Quatre Saint-Leusien(ne)s vont pouvoir suivre un chantier d’insertion lancé par le TCO avec quatre autres stagiaires de Trois Bassins pour la mise en place d’un atelier « coiffure sociale ». Les salariés de l’action seront formés au métier de la coiffure et les organismes sociaux leur adresseront des personnes aux revenus modestes pour bénéficier d’un tarif social : 3 euros la coupe. Ce double objectif permettra d’inscrire les bénéficiaires dans une dynamique d’inclusion.

Logement social

La Mairie a apporté sa garantie d’emprunt pour deux opérations de logements sociaux : par la SHLMR pour 27 logements locatifs sociaux à Camélias et pour la SODEGIS sur le quartier de Bois de nèfles pour les 22 logements locatifs sociaux de l’opération INDIGO 1.




Dans la même rubrique :
< >
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes