MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

St-Leu : Le bazardier bio n’était pas équitable


Un homme vient d’être condamné par le tribunal de Saint-Pierre pour avoir frauduleusement vendu des fruits et légumes qu’il faisait passer pour bio. S’il évite la case prison, il vient de se signaler auprès de plusieurs administrations qui pourraient s’intéresser à son cas.

Par - Publié le Jeudi 25 Novembre 2021 à 17:39

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Lors d’un marché forain organisé à Saint-Leu en août dernier, des agents de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIECCTE) vont faire une drôle de découverte. Un stand propose des fruits et légumes à des prix défiant toute concurrence. De quoi attirer leur attention. Le contrôle permet de confirmer les soupçons : les produits présentés ne sont pas bio.

Durant la garde à vue, le bazardier avoue les faits. Pourtant, à la barre du tribunal, sans avocat, il livre une autre version. Selon lui, il s’est éloigné du stand pour aller boire un café. Il a chargé son fils d’inscrire la mention bio uniquement sur les bananes. Un ordre qui n’aurait pas été respecté.

En parlant de sa famille, le bazardier suscite l’intérêt de la cour. Le quadragénaire n’est ni officiellement en couple avec sa compagne ni officiellement le père de ses enfants qu’il n’a pas reconnu. En outre, ni sa compagne ni son fils ne sont déclarés pour venir travailler avec lui. "Si la famille est là souvent, c’est du travail dissimulé. Mais on n’est pas à une dissimulation près", lui lance ironiquement la juge Sylvie Seignobosc.

La procureure Simona Pavel va abonder dans ce sens. "Il y a une chaîne d’infractions. Il y a sûrement de la fraude fiscale, car il ne déclare pas tout. Il y a sûrement une fraude à la CAF avec sa situation familiale. Les produits ne sont pas bio et il y a du travail dissimulé. Il n’est pas agriculteur, il n’a pas ce risque qu’ont les agriculteurs de perdre leurs récoltes. C’est un commerçant et il se présente comme un petit producteur", souligne-t-elle.

Pour cette raison, elle requiert 4 mois de prison avec sursis et 10.000€ d’amende. La juge sera plus clémente en le condamnant uniquement à 8000 euros d’amende. Elle lui explique qu’il n’a pas de peine de prison, mais que dorénavant son casier judiciaire comporte une mention. 

"Tout le monde vous a dans le collimateur à présent. Je vous conseille de reconnaître vos enfants et de donner un statut d’employé à votre femme et vos fils. Vous feriez également mieux de vous régulariser auprès de la CAF", le prévient-elle. Car elle lui assure que ces institutions vont s’intéresser à lui très vite.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par MôvéLang le 25/11/2021 18:42

Il lui suffisait de vendre ses fruits et légumes conventionnels comme tel, au prix normal et il aurait pu frauder encore longtemps.
Si la répression des fraudes veut bien se donner de la peine, ce n'est pas un, mais des fraudeurs ils pourront avoir
Quand un apiculteur a 40 ruches pour sa consommation personnelle ou n'a pas où très peu de ruches et vend des tonnes de miels, il y a un petit problème

2.Posté par Yab le 25/11/2021 18:58

Trop clément avec les voleurs, C'est une vraie injustice !!!!!!!!!!!

3.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 25/11/2021 19:01

Escroc et stupide à la fois, pur produit péi?

4.Posté par Sissy le 25/11/2021 21:03

Il faut arrêter là. Toujours s'attaquer au plus petit. Parce que ce qui est en grande surface est mieux vous pensez

5.Posté par Ouais... le 25/11/2021 22:23

Poste 3, puis je vous demander ce que vous voulez dire ?

6.Posté par titi45 le 26/11/2021 04:07

Les produits en grand surface ce qui finance les politiques 😳

7.Posté par Ste suzanne le 26/11/2021 05:31

Et tous ses produits des grandes surface qui arrivent vous croyez que c est du top toujours attaquer le plus petit
C est comme les fast food
Tous les jours qui crie à la mal bouffe
Mais les élus se battent entre eux
En acquérir et se sont eux qui vengent les produit locaux devant les caméras

8.Posté par St leusien le 26/11/2021 06:32

Posté 3 facile de parler comme ça devant un écran mais serai tu dire la même chose devant la personne (créole)

9.Posté par Apiculteur du dimanche le 26/11/2021 06:50

Post 1

40 ruches pour sa consommation personnelle !!!!
Winnie l’ourson n’en consommerait pas davantage !!
Cependant, je suis d’accord avec vous, de nombreux pseudos apiculteurs sur les marchés ne sont que de vulgaires revendeurs .

10.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 26/11/2021 08:35

pipo
Le ver était pas dans le fruit pour le coup !!!

11.Posté par Anne Mangue le 26/11/2021 09:55

pour les fruits et légumes pays bio, faut se méfier quand même, c'est pas toujours du bio

12.Posté par jojo le 26/11/2021 11:33

Joli, l'inverseur des valeurs dans le titre de l'article .... ! BRAVO ...

13.Posté par MICHOU le 26/11/2021 12:36

Dommage qu'il n'y ait pas plus de contrôle.Le marché du bio rapporte et beaucoup s'enrichissent sur le dos des producteurs et des consommateurs avec en plus la mention péi dont ils ne sont pas originaires. Le fric ça fait chic au pays du bling bling

14.Posté par Hegel le 26/11/2021 14:21

C'est quand même hallucinant le nombre de posts qui soutiennent le bazardier. ça en dit long sur l'esprit de triche de nos concitoyens. certes il n'a pas commis de crime mais ça reste une escroquerie...

15.Posté par Choupette le 27/11/2021 08:45

Donc, tout est fio chez lui quoi ... .

Y'a un brave type comme ça qui vend ses bonbons samoussas et autres délicatesses créoles.

A une dame qui lui a répondu qu'elle faisait régime, il a répondu que sa marchandise était bio !!!

Qui croire maintenant ... ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes