MENU ZINFOS

St-Leu: Bruno Domen officialise sa candidature aux municipales

Dimanche 19 Janvier 2020

C'est à la salle des fêtes du Foirail à Piton Saint-Leu, devant près de 700 personnes, que Bruno Domen a officialisé sa candidature pour les prochaines élections municipales pour la commune de Saint-Leu.

Au-delà des partisans présents, on note également la présence de personnalités comme Michel Dennemont, Jean-Luc Poudroux, Gilles Leperlier, Nassimah Dindar, Stéphano Dijoux, Cyrille Melchior ou encore Didier Robert.

"Avec vous pour Saint-Leu", Bruno Domen a tenu un discours prônant "un travail partenarial avec l’ensemble des bonnes volontés, acteurs institutionnels, associatifs et privés", en ajoutant "c'est ensemble que nous bâtissons". 

Bruno Domen a établi le constat que la population a fortement augmenté, nécessitant la construction de logements, le renforcement des réseaux d’eaux, l’amélioration de la desserte en transports, des équipements de proximité.

Bien que la commune ait connu un essor économique avec la ZAC Portail, il déclare qu'il est possible de faire mieux. Bruno Domen résume sa campagne à trois points essentiels: l’humain, l’écologie et l’authenticité.









1.Posté par Eric le 19/01/2020 10:19 (depuis mobile)

L' enjeu est simple : Les saint leusiens sont ils satisfaits des écoles délabrées, du réseau routier communal en piteux état, de l'absence de garderies dans plusieurs écoles, d un front de mer vieillissant, de l'environnement délaissé ?

2.Posté par Aie aie aie le 19/01/2020 11:15 (depuis mobile)

avec Jacky codarbox Jean Louis maillot et poudroux. Li le sauvé avec ça la population St leu... retour vers le futur...

3.Posté par Zarboutan le 19/01/2020 11:17 (depuis mobile)

Manger cochonne

4.Posté par GIRONDIN le 19/01/2020 12:17

Comme annoncé il y a plusieurs moi, Dolmen a rejoint Didier robert. Il suffisait de lire zinfos974 pour le comprendre.

Après, Anda, l'avocat

Une belle trahison!

5.Posté par Palaeksa le 19/01/2020 14:14 (depuis mobile)

Grondin quoi Anda a avoir dans zot zembrocal, en sorte a zot

6.Posté par Florence le 19/01/2020 14:57 (depuis mobile)

Moi je tire mon chapeau à Bruno Domen car il a su réussir ou l'ancien maire a toujours échoué car dans ce temps de la baisse des aides de l'état la commune de st leu a besoin de l'aide de tout les partenaires pour pouvoir mené à bien tout ses projets

7.Posté par GIRONDIN le 19/01/2020 15:31 (depuis mobile)

5. Palaeksa
Apparemment rien. Vous avez des informations ?

8.Posté par Connaisseur le 19/01/2020 15:49 (depuis mobile)

Categorie c au conseil général ? Y travaille t il effectivement ou applique t il la méthode de cyril melchior à la civis..?

9.Posté par Elodie le 19/01/2020 16:02 (depuis mobile)

Humain dit-il ?????? Dit à li apprendre dit bonjour le monde avant

10.Posté par Rappel courrier des lecteurs le 19/01/2020 17:01

Du courrier des lecteurs sur zinfo

Bruno Domen, l’homme qui a trahi Thierry Robert
Le 25/08/2019 | Par Jaden Bluker | Lu 3142

L’actuel maire de Saint-Leu doit toute sa carrière politique à un seul homme : Thierry Robert. C’est le fondateur du LPA qui a véritablement fait Bruno Domen.

Souvenons-nous des débuts politiques du premier magistrat de la ville. Il est issu d’une grande famille communiste de Piton Saint-Leu admirant sans borne leur leader de l’époque Paul Vergès. Mais pour le jeune Bruno cette période est synonyme de répétitions d’échecs cuisants du PCR à Saint-Leu en particulier en 2001 ou la liste PCR menée par Julien Ramin qu’il soutient activement est balayée dès le premier tour par le maire sortant et président du conseil général de droite Jean-Luc Poudroux.

Dépité Bruno Domen change de stratégie et de bord politique. A partir de 2004, il trouve le bon filon. Un jeune entrepreneur ambitieux Thierry Robert, encarté UDF, se donne les moyens de réaliser son rêve : prendre la mairie de Saint-Leu.

Bruno Domen se dévoue corps et âme, nuits et jours, pour son nouveau mentor, et est en première ligne dans la victoire de Thierry Robert en 2008. Thierry Robert ne veut pas le voir élu. Il préfère qu’il soit un de ses collaborateurs à son cabinet à la mairie. L’édile actuel de la ville participe ensuite à toutes les campagnes électorales du nouveau maire de Saint-Leu en particulier aux élections législatives de 2012 qui sont une véritable consécration pour Thierry Robert qui devient député MoDem.

Anticipant la loi sur l’interdiction de cumul des mandats et son éventuelle élection à la présidence de la région, Thierry Robert en récompense de sa totale confiance en Bruno Domen, le fait élire au conseil municipal de la ville en 2014 et le promeut immédiatement adjoint au maire dans l’optique de son remplacement à la tête de la mairie, Thierry Robert se réservant la présidence de la région ou à l’assemblée nationale.

C’est finalement à la suite de sa réélection au Palais Bourbon en 2017 que Thierry Robert démissionne de son poste de maire de Saint-Leu et conformément à sa parole donnée, Bruno Domen est élu comme nouveau maire en septembre de la même année.

La collaboration entre les deux hommes se passe plutôt bien jusqu’à la défaite de Pierrick Robert aux élections législatives partielles de septembre 2018 où Thierry Robert empêché présente son frère à la députation sous l’étiquette LPA.

A partir de cet instant, Thierry Robert prend du champ au niveau de son engagement politique. Bruno Domen en profite pour s’éloigner de celui qui l’a fait en politique. Le maire de Saint-Leu n’écoute plus les conseils de l’ancien député-maire. Il se détache inexorablement de lui. On peut parler d’une rupture amicale et politique car il se prétend que Bruno Domen se rapprocherait de Didier Robert et envisagerait favorablement, contrairement à tous ses engagements antérieurs, l’ouverture de la carrière de Bois Blanc pour les besoins de la route digue de la NRL.

Par ailleurs en terme de management communal, Bruno Domen change les équipes et les méthodes en grand dam de Thierry Robert qui envisagerait très sérieusement de soutenir un jeune de Bois-de-Nèfles Piton pour les prochaines élections municipales prévues le 15 mars 2020.

Se présentant dans ses petites réunions de campagne comme un candidat divers droite, l’ex communiste, démissionnaire de la présidence du LPA, Bruno Domen n’est certainement pas au bout de ses reniements au cours de cette campagne électorale qui promet de réserver des nombreuses surprises en tout genre. Aujourd’hui pour certains, loyauté et fidélité en politique n’ont plus aucune valeur.

11.Posté par Maduraï le 19/01/2020 17:25 (depuis mobile)

Comme d'habitude, les amis d'aujourd'hui, seront les ennemis de demain, c'est récurrent en politique sur notre île.

12.Posté par gros zozo le 19/01/2020 17:55

tous ses politiciens de tout bord, assistent a la candidature de bruno domen , pour avoir des voix, au cas, s'il il est élu, pour les élections sénatoriale ds le futur , c'est un vrai manger cochon pour avoir des postes, point barre.....

13.Posté par Jran le 19/01/2020 19:00 (depuis mobile)

Domen a beaucoup chance il est soutenus par le deputé phantomas par la senatrice investie par lrem.par le presi cumulus de mandat.un vrai manger cochon.

14.Posté par Tous pareils. le 20/01/2020 12:32 (depuis mobile)

Tous les maires intérimaires menteurs ont trahi leur mentor . St Philippe, st leu en 2 fois , tampon , ste Suzanne. St Louis le maire a tout lâché par lassitude . Être élu national ou local il faut choisir .

15.Posté par Jean le 21/01/2020 10:20 (depuis mobile)

Le bilan de Thierry ROBERT c''est aussi celui de Bruno DOMEN. Les deux sont liés, aujourd''hui il faut être aveugle (restons polis) pour ne pas se rendre compte qu''encore une fois on nous manipule....

16.Posté par Dignité le 21/01/2020 14:26

Mais comment font-ils pour passer de gauche à droite ou vice versa de façon aussi facile sans aucun états d'âme?
Et la dignité, les convictions dans tout ça?
Cette époque est vraiment une époque sans aucun marqueurs politiques. Les convictions ne comptent plus dans la conquête ou la conservation du pouvoir.
Ce DOMEN tient sa carrière politique de Thierry ROBERT et le voilà en train de renier ce dernier au profit du camp qu'il combattait farouchement hier.
Ce qu'il ne sait pas, avec sa petite tête sans cervelle, c'est qu'il est en train d'être instrumentalisé par les ténors de droite qui rêvent de rajouter une Commune d'importance à celles qu'ils maîtrisent déjà.
Eh! oui, les régionales approchent et avec les scrutins de liste il est essentiel d'avoir le soutien des équipes communales en place.
Finalement, le plus à plaindre est la population de Saint Leu: elle avait avec Thierry ROBERT un clown comme maire ( ah ! ce grand moment d'émotion et de pitrerie où celui-ci s'est mis à genoux devant les grilles de la préfecture) et avec Bruno DOMEN elle a récolté un pantin médiocre et pathétique comme maire.

La Réunion: terre des contrastes où peuvent se produire des situations politiques les plus ubuesques.

17.Posté par Pov renion le 24/01/2020 10:00 (depuis mobile)

Sita aussi i attend sa tit place...


Dans la même rubrique :
< >
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes