Société

St-Leu: "10 ans de nuisances" à cause d'un tout-à-l'égout en proie aux vagues

Mardi 9 Janvier 2018 - 15:59

"Cela fait 10 ans que nous subissons des nuisances". Bruno Lauret, associé de l'établissement "Leu pied dans l'eau" situé en bord de mer de Saint-Leu, à l’entrée nord, est excédé. La cause ? Le réseau du tout-à-l’égout posté à quelques mètres de sa structure touristique, exposé aux vagues. "Nous avons, logiquement, beaucoup de remontées négatives liées à cela", déplore l'hôtelier, citant de mauvaises odeurs ainsi que des nuisances sonores. 
 
Alors que la dernière rupture de canalisation a eu lieu en mai dernier, le déplacement et la fixation d'un réseau provisoire vers l'amont de la plage (visant à réduire le risque de casse en cas de houle) a été réalisé au dernier trimestre 2017. Un aménagement qui a rendu nécessaire la mise en place d'un groupe électrogène. "C'est hallucinant qu'en 2017 on fasse encore du bricolage comme ça, ça n'a l'air de choquer personne", s'indigne Bruno Lauret. "Depuis, il y a un trou pour faire passer le tuyau, et les mauvaises odeurs, qui n'existaient pas avant, proviennent de là"

L'hôtel explique subir des nuisances olfactives et sonores
L'hôtel explique subir des nuisances olfactives et sonores
Solution transitoire

Selon la Cise, qui ne juge pas ces nuisances olfactives exceptionnelles, les nuisances sonores devraient quant à elles bientôt prendre fin. "Il ne manque que l’attestation de conformité de Consuel pour qu’EDF puisse faire le raccordement, mais tout le reste est installé"
 
Quoi qu'il en soit, il ne s'agit que d'une solution transitoire. Des travaux pour une solution pérenne devraient en effet être réalisés par phases successives depuis le secteur de la gendarmerie au sud de la commune jusqu’au nord. "

La mise en oeuvre des travaux est conditionnée par l'obtention de subventions", 
indique la Deal. "Les premiers travaux pourraient intervenir en 2018, la durée globale de l'ensemble de l'opération devrait être de l'ordre de 3 ans". Ils devraient comprendre le retrait des anciens réseaux qui ont été détruits par la houle et qui sont toujours sur la plage.

Pas de quoi rassurer l'hôtelier, qui se montre fataliste. "Je n'y crois plus", confie-t-il, expliquant douter sérieusement de la possibilité d'obtention d'une subvention par la municipalité.  
Zinfos974
Lu 8301 fois



1.Posté par cmmoin le 09/01/2018 16:32

Des incompétents,des bons à rien qui polluent notre ile!

2.Posté par Nono le 09/01/2018 16:39

Beaucoup gueulent contre les makotes qui balancent dans les ravines, mais les collectivités (donc l'état) qui balancent dans la mer, c'est pire. L'exemple vient d'en haut.

La terre a des odeurs. Le soleil s'est plaint au bon Dieu! Seigneur, je veux m'éteindre. J'en ai plein le dos de cette pourriture. Plus je la réchauffe, plus elle pue. Elle salit le bout de mes rayons. Malheur! dit le soleil. Ma belle chevelure d'or trempe dans la merde.


3.Posté par JMR974 le 09/01/2018 17:18

Cela s'ajoute à "Caca qui flotte", à savoir le lagon de l'Ermitage après le passage éclair mais ultra-fécal de plus de 20000 fêtards le 31 décembre.

4.Posté par Titillé roberto le 09/01/2018 19:25 (depuis mobile)

C''est immonde de voir des êtres humains se comporter comme des animaux de nos jours dans tous les strates de la sociétés ( répugnant ).

5.Posté par klod le 09/01/2018 19:35

que fait le "robert , ex la moustache" , nouvellement rasé : arrive pas à me souvenir du nom du nouveau "maire" de "stleu" ............................... ? Ha c'est pas lui , c'est po la mairie , c'est une autre " administration " la faute ..................... lé gaillard ! nou la fé !!

6.Posté par Mwa la pa di le 09/01/2018 20:31 (depuis mobile)

Incompétence des élus !!!

7.Posté par anonyme_mouse le 09/01/2018 22:23

c'est à mourir de rire cette photo.... c'est pas un tout à l'égout, c'est un tout à la mer(de)!!! heu.... welcome to réunion island lol

8.Posté par david le 09/01/2018 23:20

et la loi littoral dans tout ça?
y passe après on dirait.
ben oui "Leu pied dans l'eau" tout est dit...
et y fo trouve in solution pou le hors la loi.
C'est pas mal tout ça.

9.Posté par bernard seillier - 64 le 10/01/2018 00:55

surprenant !! le maire de cette commune se declarait pourtant exemplaire !! un peu comme sous le regne de Louis le quatorzieme , on cachait la merde sous de belles perruques et de beaux poudrage des visages , mais il arrive un moment ou cette poudre tombe et là ...la merde réapparait !!!! faites appel a votre député il va vous arranger cela en deux tours de culleres a pot !!!!!!!!!!!!!!!!!!!pmdr

10.Posté par Couillonisse le 10/01/2018 05:19

Plus facile d’accuser la Reserve marine qu’aux vrais raisons de la’ présence de requins bouledogues... silence assourdissant des tueurs de requins ...

11.Posté par Reunionnais le 10/01/2018 06:53

En effet que font les associations DPM et consorts? Les 100 pas du roi ne sont pas respectés aussi à cet endroit!
DÉMOLITION!!!

12.Posté par Daoud le 10/01/2018 07:48

On parle de l'entrée nord de St LEU, mais du côté sud, (Pointe au sel) c'est pire !!!
Certains soirs la station d'épuration vidange sans retraitements les matières fécales et autres eaux usées direct à la mer, une odeur pestilentielle s'installe à la nuit tombée, c'est surement normal, je n'y connais rien je ne suis qu'un pauvre consommateur de base.
Ce n'est pas trop bon pour l'environnement non ? Les requins doivent bien apprécier.
Quand il y aura un millions de personnes sur l'île, on fera quoi de nos déchets ?

13.Posté par Zarin le 10/01/2018 07:58

...mauvaises odeurs ?

Dois-je m'avancer masqué ?

Rien à voir avec René Descartes !

14.Posté par eric le 10/01/2018 08:58

Euh....effectivement un belle image touristique de notre île... un réseau sain de tout à l'égout me parait un minimum... l'hygiène me parait aussi un minimum pour notre santé et celle de nos enfants... mais après il faut que nos élus se pavanent... fé dentel...alors on ne pas tout faire... il faut des budgets supplémentaires... arrêtons de payer nos impôts tous ensemble et vous verrez que tout rentrera vite dans l'ordre... alon met ensamb !

15.Posté par Simandèf le 10/01/2018 09:28

La loi littoral toujours pas respectée une exception réunionnaise ou favoritisme ? Pour rappel cette loi vise à encadrer l'aménagement de la côte pour la protéger des excès de la spéculation immobilière et à permettre le libre accès au public sur les sentiers littoraux.

16.Posté par Nobread le 10/01/2018 10:13 (depuis mobile)

La réunion des toute sa splendeur
tres heureux de l avoir quitter

17.Posté par retraitée scandalisée le 10/01/2018 11:07

POURQUOI nos médias locaux serviles ne dénoncent pas ce scandale en citant nos élu-e-s créoles responsables, trop occupés il est vrai à faire fructifier leurs propres intérêts, au lieu de faire des choux gras avec les politiciens de métropole ???

Verra-t-on, certaines dépitées excitées venir constater les nuisances sur le territoire d'un de leur collègue de table à la cantine 5 ***** du restaurant de l'Assemblée Nationale ???

Et dire que pour attirer les touristes, La Réunion OZE arborer fièrement le pavillon bleu !!!!

18.Posté par La réglementation : vous connaissez? le 10/01/2018 11:28

C'est quoi ce "beans"? On ne peut déverser en mer des eaux usées sans traitement préalable.

Textes applicables, voir :

http://www.assainissement.developpement-durable.gouv.fr/recueil/textes_fondateurs.pdf://

Ainsi, il y a:

"1. DROIT EUROPÉEN
Directive européenne du 12 juin 1986 relative à la protection de l'environnement et notamment des sols, lors de
l'utilisation des boues d'épuration en agriculture
Directive européenne du 21 mai 1991 relative au traitement des eaux urbaines résiduaires
Directive Cadre sur l’eau du 23 octobre 2000 (version consolidée au 21 mars 2008)
Règlement européen du 18 janvier 2006 concernant la création d’un registre des rejets et des transferts de
polluants
Directive européenne du 16 décembre 2008 établissant des normes de qualité environnementales dans le domaine de l’eau

2. DROIT NATIONAL

2.1. Code de l’environnement – Milieu aquatique

Extraits de la Directive n° 91/271 du 21/05/91 relative au traitement des eaux urbaines résiduaires (retranscrite dans le droit français):

"Article premier

La présente directive concerne la collecte, le traitement et le rejet des eaux urbaines résiduaires ainsi que le traitement et le rejet des eaux usées provenant de certains secteurs industriels. La présente directive a pour objet de protéger l'environnement contre une détérioration due aux rejets des eaux résiduaires précitées
"

"Art. 4

1. Les Etats membres veillent à ce que les eaux urbaines résiduaires qui pénètrent dans les systèmes de collecte soient, avant d'être rejetées, soumises à un traitement secondaire ou à un traitement équivalent selon les modalités suivantes :
- au plus tard le 31 décembre 2000 pour tous les rejets provenant d'agglomérations ayant un EH de plus de 15000.
- au plus tard le 31 décembre 2005 pour tous les rejets provenant d'agglomérations ayant un EH compris entre 10000 et 15000
.
- au plus tard le 31 décembre 2005 pour les rejets, dans des eaux douces et des estuaires, provenant d'agglomérations ayant un
EH compris entre 2000 et 1000
0"


"Art. 6

1. Aux fins du paragraphe 2, les Etats membres peuvent identifier, au plus tard le 31 décembre 1993, des zones moins sensibles sur la base des critères fixés à l'annexe II.
2. Les rejets d'eaux urbaines résiduaires provenant d'agglomérations ayant un EH compris entre 10000 et 150000 dans des eaux côtières et entre 2000 et 10000 dans des estuaires situés dans les zones visées au paragraphe 1 peuvent faire l'objet d'un traitement moins rigoureux que celui qui est prévu à l'article 4, sous réserve que :
- ces rejets aient subi au minimum le traitement primaire défini à l'article 2 paragraphe 7, conformément aux procédures de
contrôle fixées à l'annexe I point D.
- des études approfondies montrent que ces rejets n'altéreront pas l'environnement
"

" Article 10

Les Etats membres veillent à ce que les stations d'épuration des eaux urbaines résiduaires construites pour satisfaire aux exigences des articles 4, 5, 6 et 7 soient conçues, construites, exploitées et entretenues de manière à avoir un rendement suffisant dans toutes les conditions climatiques normales du lieu où elles sont situées. Il convient de tenir compte des variations saisonnières de la charge lors de la conception de ces installations
"



Extrait d'un autre site: http://pddtm.hypotheses.org/317

"La directive européenne du 21 mai 1991 relative aux eaux résiduaires urbaines (dite D.E.R.U.) a pour objet de protéger les milieux aquatiques contre une détérioration due aux rejets de ces eaux. Elle s’inscrit dans un contexte international de protection des milieux marins (convention d’Oslo-OSPAR pour la mer du Nord, la Manche et l’Atlantique, convention de Barcelone pour la mer Méditerranée...) et un contexte européen où les rejets d’un Etat membre peuvent influencer la qualité des eaux d’un autre Etat. "

" On distingue trois grandes catégories d’eaux usées : les eaux domestiques qui comprennent d’une part les eaux d’évacuation des cuisines et salles de bains, et d’autre part les eaux-vannes d’évacuation des toilettes, dénommées « eaux ménagères » en droit européen; les eaux industrielles, qui proviennent de l’activité industrielle et commerciale ; enfin les eaux pluviales qui sont les eaux de pluie qui s’écoulent à la surface du sol, également appelées, notamment dans le droit de l’Union, « eaux de ruissellement »."

"La transposition de cette directive a donné lieu à une seconde loi : la loi sur l’eau et les milieux aquatiques (LEMA) du 30 décembre 2006 dont l’ambition première est de répondre aux objectifs fixés par la norme européenne, et notamment le retour à un bon état écologique des eaux à l’échéance 2015 en matière d’assainissement. La LEMA accroît, entre autres, les compétences des communes en matière de contrôle et de réhabilitation des dispositifs d’assainissement non collectif ou des raccordements aux réseaux, ainsi que de contrôle des déversements dans les réseaux. Elle améliore la transparence de la gestion des services d’eau et d’assainissement et facilite l’accès à l’eau et à l’assainissement de tous les usagers."

J'ai trouvé sur internet un arrêt de décembre 2016 du préfet qui semble un peu autoriser une solution bâtarde mais rappelle la nécessité de ne pas déverser dans la mer telles quelles les eaux usées:

http://www.reunion.gouv.fr/IMG/pdf/2016-2535.pdf://

Autrement dit, et sauf erreur de ma part, Saint-Leu devrait construire une 2ème station d'épuration, ou bien le TCO. Je me trompe? C'est le cas? Ou bien ce sont des travaux de bricolos pour continuer à polluer plus loin la mer?

Allô, il y a quelqu'un à la mairie et à la préfecture?

19.Posté par erici le 10/01/2018 12:55

Mais non c'est les vacances....

20.Posté par retraité attentif le 10/01/2018 13:00

A @ 18.Posté par La réglementation : vous connaissez? le 10/01/2018 11:28 qui demande:

" Allô, il y a quelqu'un à la mairie et à la préfecture ? "

Les préfets se suivent et les problèmes demeurent, voir s'accroissent,...

L'actuel dir/cab de notre ministre des outre-mers est l'ancien préfet de La Réunion, et ainsi que l'explique remarquablement bien Olivier Fontaine dans son livre:

- HISTOIRE DE LA REUNION ET DES REUNIONNNAIS - QUELQUES MISES AU POINT -

Depuis des décennies, le laxisme de l'Etat dans notre île, représenté par un préfet, haut fonctionnaire sur-rémunéré qui change en moyenne tous les 4 ans, envers nos élu-e-s locaux démagogiques qui s'imaginent au dessus des lois, contribue à une montée des communautarismes.

Liberté ... Egalité ...Fraternité ...

Quel sens cette devise de notre République française, peut elle avoir dans un département archi-subventionné ou l'argent public coule à flots ???

Alors que nos élu-e-s, toutes tendances confondues, sont les premiers à cumuler les postes pour eux-mêmes, leur famille et leur entourage, aggravant d'autant les injustices et les rancoeurs envers ceux compétents, qui ne votent plus ou pas pour eux !!!

21.Posté par loyada le 10/01/2018 15:28

20.Posté par retraité attentif +++++retraité oui attentif ? on ne vous a guere entendu depuis que le probleme requin c est déclenché , la réserve je n en ai jamais parlé ne connaissant les tenants et aboutissants mais , la station de st leu depuis le début ainsi que les ravines et là vous vous réveillez !!!!!

22.Posté par Kaloupillé le 10/01/2018 16:51

Mr le Préfet de L' île de la Réunion ... vous n' êtes pas à la Réunion pour faire Bronzage sous les Cocotiers ... Mettez dehors tous les Maires qui sont responsables de ce Scandale SANITAIRE qui dure depuis trop Longtemps dans cette île ouvrez les Yeux et faites appliquer les Lois dans ce Putain île ces Maires ne sont pas justement là pour se remplir les poches vous non plus ses mauvaises ODEURS
N ' attirent pas les Voyageurs qui Viennent Visiter L' île alors faites un effort ne regardez pas seulement votre Porte Monnaie mais les Citoyens en Difficultés et passez des Amendes à tous ces Restaurants et Hôtels qui n' ont pas droit d' occuper ces espaces Marins qui longent au bord de la Mer c' est interdit de construire tout près mais grâce à vos Magouilles dans les Mairies qui donnent l' ordre de construire
n' importe ou pour sois disant Tourismes et qui exploitent les Réunionnais les plus pauvres au nom de ces Richesses qui rapportent beaucoup mais les Réunionnais pauvres Respirent de la MERDE autour ...
à bon entendeur !!!

23.Posté par @seillier le 11/01/2018 09:17

ou doit emmerde a ou dans out trou labas!! ou devrait remercier le roi soleil pour ces monuments historiques qui rapportent beaucoup fric a l’état!

24.Posté par politic parnoumim... le 11/01/2018 09:24

les services de l'etat sont devenus un foutoir!! la plupart sont en transit a la reunion ce nouveau préfet ne rapportera rien de bon ici ,! la population a intérêt a se réveillez avant que toute la réunion soit privatisée la plupart des communes sont concernées par ce scandale sans exception!!!

25.Posté par touristes et perils!!. le 11/01/2018 09:41

la politique environnementale merdique pratiquée par tous ces zelus et cautionnée par l'etat commence seulement a faire de l'effet pour certains! depuis le temps que cela dure.. maintenant on est en plein dans le merdier!.

26.Posté par @ 4 le 12/01/2018 14:47

Et ton caca ? Ou c'est que tu crois qu'il va ton caca hein ? Gros malin. :3

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 16:51 Décès d'Alex Bénard, maire adjoint des Avirons