Faits-divers

St-Joseph: Une famille d'accueil devant la justice pour violences sur des personnes âgées

Mercredi 19 Juin 2019 - 07:38

Devenir famille d’accueil ne s’improvise pas. Le travail quotidien tant physique que psychologique est éprouvant mais si l’on se sent dépasser, il faut appeler à l’aide, a rappelé la vice-procureure. Ce couple de St-Josephois, jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel, "exaspéré" par la charge de travail que représentaient les trois personnes âgées qu’il accueillait, aurait franchi la limite. Gifles, coups, cheveux tirés, insultes…Les infirmiers qui intervenaient à leur domicile ont donné l’alerte en mai 2017 pour des faits qui courent sur une période d’octobre 2015 à juin 2017. 

Des hématomes, plaies ainsi qu’un surdosage ont été constatés sur une des gramounes atteinte d’Alzheimer. Sur une autre, déjà maltraitée dans une précédente famille d’accueil, les violences se sont matérialisées par des cheveux tirés et la peur. Famélique à son arrivée chez le couple, si elle a repris du poids ce serait à coups de cuillère enfoncées dans la bouche. La troisième victime, un vieil homme en fauteuil roulant, a témoigné lui d’une scène qui l’a profondément marquée. Cette fois où Bruno, le mari, ne l’a pas emmené aux toilettes. Le gramoune a donc uriné sur lui et reçu une gifle en prime. Chez cette famille d’accueil, monsieur brutalise et madame insulte. Le couple touchait 1 500 euros par personnes accueillies. Aujourd'hui, après enquête du Conseil Départemental, il a perdu son agrément. 

"On a un travail assez difficile en tant que famille d’accueil. On est souvent abandonné par la famille et le conseil départemental", s’est justifiée Marie Anick, la femme, se défaussant sur le manque de moyens octroyés par la collectivité. Son mari a reconnu l’énervement mais pas les coups.  Parce qu’ "il n’y a rien de pire que des crimes commis sur des personnes qui ne peuvent se défendre elles-mêmes", le parquet a requis une interdiction d’exercer durant 5 ans à l’encontre du couple. Malgré un Bruno "plutôt taisant aujourd’hui mais en tant qu’auteur principal" des faits reprochés, une peine de deux ans de prison dont un avec sursis a également été demandée, 18 mois dont un an de sursis pour sa femme, poursuivie aussi pour non dénonciation. 

Avançant "le poids que la société a décidé de faire peser sur les familles d’accueil", ainsi que le manque d’éléments, tant matériel qu’intentionnel, leur conseil a plaidé la relaxe. 

Le verdict est attendu pour le jeudi 27 juin prochain. 
PB
Lu 5487 fois



1.Posté par Revolter. le 19/06/2019 10:30

Il y a quelques semaines, on a retiré notre mère atteint d’Alzheimer chez une famille d'accueil avec un grand doute sur la santé de celle-ci qui se dégradait. Elle avait de plus en plus hématomes, ne pouvait presque plus parler, rester attacher dans son fauteuil, ne pouvait plus marcher, enfin la totale. Arrivée dans son nouveau placement EHPAD dans son fauteuil roulant, au bout de quelques jours, elle remarche, elle parle, elle rigole et presque plus d'hématomes. Elle n'a plus besoin de son fauteuil. Un miracle quoi? Tout ça pour vous dire qu'il faut absolument un contrôle plus sévère sur ces soit-disant familles d'accueils et qui sont payer à 2500 euro par mois.

2.Posté par Jules Bénard le 19/06/2019 10:51

Ces faits honteux existent hélas depuis très longtemps.
J'ai eu l'occasion, voici quelques années, de procéder à une enquête sur le sujet pour le compte de VISU. J'en suis ressorti tout chamboulé dans l'âme... et aussi avec des envies de meurtre !!!!!

3.Posté par MARIE le 19/06/2019 11:23

En general c est pour l'appat du gain et pas pour la personn

famille d'acceuil ou institut specialise soyez vigilant

4.Posté par Joseph322 le 19/06/2019 12:05

Lamentable!
au passage il ont eu de la chance de ne pas avoir été violer
ou filmer pour des pervers salopards en direct sur internet
je croyais que les gens respectaient et étaient honnête avec les ainés a la Réunion
mais peut être n était ce qu une apparence social ou un rêve.

5.Posté par Targie le 19/06/2019 19:39 (depuis mobile)

Post 3, oui encore trop souvent le cas pr ces personnes âgées mais aussi des enfants retirés à leur parents pr être malmené par ces "familles" prétendues "d''accueil"...des tests psychologiques devraient être réalisé pour de telles Responsabilités !!!

6.Posté par Kiki le 19/06/2019 21:04 (depuis mobile)

Aucune excuse. L''époque de V.Hugo malheureusement tjrs d''actualité. Genre nveau Ténardier. L''appât du gain. Personne vénale aucun scrupule. je n''dis pas n''avoir aucun respect pr les animaux. Mé là, cosson dan''parc lé en lère !

7.Posté par Jp POPAUL54 le 19/06/2019 21:12

Familles d'écueils ou familles d'accueil !!!!
La plupart le font pour le caractère lucratif .
Et comme il y a un manque crucial de structures pour nos aînés.... les charlatans ont de
beaux jours devant eux .
Une interrogation reste entière : comment ces bonisseurs obtiennent les agréments ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >