Social

St-Joseph: Grève illimitée des parents d'élèves devant le collège Joseph Hubert dès ce lundi

Lundi 5 Décembre 2016 - 10:10

Des élèves et des parents en grève illimitée, des professeurs qui débrayeront chaque matin durant une heure. À compter de ce lundi, les paroles ont fait place aux actes au collège Joseph Hubert de Saint-Joseph.  En cause, la destruction des plateaux sportifs du collège suite à des travaux d'aménagement d'un nouvel axe routier.  

"Un problème pourtant connu des pouvoirs publics (Mairie de Saint-Joseph, Département et  Conseil régional de La Réunion) depuis trois ans", s'exaspère l'Union Nationale des Associations Autonomes de Parents d’Élèves.

Pour qu’une solution soit enfin trouvée, l’UNAAPE a également sollicité par courrier l’intervention de la préfecture.
Lu 1228 fois



1.Posté par Macote OI le 05/12/2016 13:07

des parents qui font grève ??? sans déconner..ils sont chômeurs ??

2.Posté par J M H le 05/12/2016 15:43

à macote OI : qu'ils soient ou non chômeurs, là n'est pas la question. l'éducation physique et sportive est considérée par beaucoup comme une matière secondaire, il n'en demeure pas moins que la matière est quand même inscrite à l'emploi du temps. ils ont le droit et même le devoir de veiller à ce que pour cette matière comme pour les autres tout se passe dans des conditions de sécurité. passez vous devant le collège ? avez vous vu les conditions dans lesquelles les cours se déroulent ?
n'oubliez pas que l'éducation croit en l'égalité des chances. et c'est au nom de cette égalité que les élèves ont le droit à un minimum d'équipement comme les autres collèges.

3.Posté par cimendef le 05/12/2016 16:07 (depuis mobile)

Les collèges sont de la responsabilité du conseil départemental. Qu''ils demandent à dame Nassimah de se pencher sur leur problème. La mairie et le conseil régional ne sont en rien concernés.

4.Posté par Macote OI le 05/12/2016 17:41

2.
vu le classement des élèves à la sortie du CM2, je verrai plutôt des heures de math' et de français en lieu et place des heures de sport bien inutiles dans la vie de tous les jours.

Y a qu'un prof de sport pour écrire pareillement..

5.Posté par klod le 05/12/2016 20:17

etre parent , c'est etre salarié, les salariés font greve , NON ? ? des parents en greve ? .la run l'ile intense . MDR ! y fé ri o twa ! des parents qui manifestent , je veux bien , mais en greve ????????? c'est ici et nulle part ailleurs , la run , l'ile la plus comique du monde, où c'est le "journaliste de zinfos" qui est comique .. vas savoir ............ ! j'aime mon ile , lol !

6.Posté par LOUIS PAYET le 05/12/2016 20:39 (depuis mobile)

Com 3 : excellente analyse. J''apporterai la modification que la région réunion également a sa part à prendre dans cette affaire vu que la '''' contournante'''' qui est censée désengorger le centre ville de Saint-Joseph est une compétence de la région.

7.Posté par klod le 05/12/2016 21:13

etre parent , c'est etre salarié ? il manquait le "point d'interrogationne " !

8.Posté par J M H le 05/12/2016 21:21

à macote OI : et non ! je ne suis pas prof de sport. pas prof du tout à vrai dire.

9.Posté par J M H le 05/12/2016 21:23

la mairie aussi a sa part puisque les équipements ont été rasés pour créer une nouvelle voie pour desservir un nouveau lotissement. la rue du commandant mahé etant trop étroite.

10.Posté par klod le 05/12/2016 22:59

Joseph Hubert : (vive wickedpedia, pour les parents en gréve ? à leur "moment perdu" .....................) :

"Joseph Hubert est un scientifique, savant réunionnais, botaniste et naturaliste, né à Saint-Benoît le 23 avril 1747 et mort le 19 avril 1825. Il a vécu à Bras-Mussard puis au Boudoir. Il épouse en 1802 Gertrude Félicité Lebeau, dont il aura une descendance.

Il est le grand-oncle de Louis Henri Hubert Delisle, gouverneur de l'île de la Réunion.

Premier à expliquer le mécanisme des cyclones tropicaux, il a acquis toutes ses connaissances en observant la nature, et notamment le Piton de la Fournaise, dont il assura une veille.

Il a favorisé, à la Réunion, la culture du café, de la muscade... Il a par ailleurs introduit dans l’île l’ayapana, le safran oriental (curcuma), sa plus grande gloire reste la multiplication d’un giroflier expédié par l’intendant Pierre Poivre : cette culture enrichit la Côte au vent durant un demi-siècle.

Il a été l’un des créateurs du quartier de Saint-Joseph"

11.Posté par FD le 06/12/2016 07:04

Etait-ce dans cet établissement qu'exercait l'actuel principal du collège Terrain Fleury (Le Tampon) ?

12.Posté par JP le 06/12/2016 08:11

@ Macote dans un société où l'obésité est un problème de santé publique tu trouves que l'EPS est inutile???? Un esprit sain dans un corps sain! Et puis pour une fois que les parents bougent : bravo ! Casser un plateau sportif sans prévoir une solution de remplacement cela témoigne bien de l'incompétence de certains de nos dirigeants ! D'ailleurs, plus largement, ce grand monsieur qui offre des bons pour voyager ou des ordinateurs presque gratuits avec nos impôts et qui oublie dans le même temps de terminer la déviation de Saint Joseph ou de mettre le paquet en matière de formation des jeunes, ne risque pas de m'encourager à revoir mon jugement. Il paraît qu'on a les hommes politiques que...

13.Posté par Macote OI le 06/12/2016 19:49 (depuis mobile)

12.
Oui je confirme. L'obesite se resoud par une modification du régime alimentaire avant tout. Les 2h d'EPS hebdo ne.changeront pas la donne de l'obesité..

14.Posté par Sois intelligent le 06/12/2016 20:01 (depuis mobile)

12.
L''absence de continuation de la déviation est à imputer à la mairie..

15.Posté par youssef bouterfas le 20/12/2016 03:49

c'est bien de lire de temps en temps l’histoire de la france tiens a propos de la Crvé wickipedia donne un cours résume. mainetant que la france n'est plus comme jadis les belles années heureuses des esclaves ramené de partout meme d'europe le français doit a l'évidence lire la france que dans les romans nostalgique place maintenenat et retours a la corvé..
mais corvé chez soit c'est a dire frapper la porte au dircteur et faire une entrée fracassante dans les salles ..un femme va faire le sol l'autre va faire le tableau l'autre va faire les tables et chaise l'autre va préparer le gouter pour les enfants l'autre va préparer les tables et cuillères..au moins les femmes de chaque enfant ça leurs donne chaque jour de se rencontrer a l'école joindre l’utile a l’agréable.. et pis l'inspection académique ne doit en aucun vous refuser l’accès au moins elle doit réglementé l'entrée faut pas interdire de donner un reps mais réglementer comment le donner.. le fond n'est pas interdit car il se base sur une culture bien française de la corvée mais reste comment le faire c'est cela le role du directeur et de l’académie.. les hommes suivront la corvé des mères les après midi pour donner des formations en ateliers il le font pour leurs enfants et les enfants des autres profiteront des connaissance de mon oncle jacque



''Corvée

La corvée (du latin corrogare, « demander ») est un travail non rémunéré imposé par un souverain/seigneur/maître à ses sujets et dépendants, qu'ils soient de statut libre ou non. Il s'agit d'un rouage essentiel du système politico-économique médiéval et tire son existence de la rareté de la monnaie à cette époque. C'est un impôt perçu de manière non pécuniaire.

On distingue corvée privée et corvée publique. La première consiste en des journées de travail (nommées arban dans certaines provinces de France) consacrées à la pars dominica (terre réservée du seigneur). Concrètement, il s'agit d'assistance au moment des labours, des moissons ou de la vendange. Elle peut impliquer, pour le dépendant, l'utilisation de ses propres bêtes de somme

...En France, Sous l'Ancien Régime,on distingue la corvée personnelle liée à la résidence, même si l'on n'a pas de bien, et la corvée réelle due pour des terres redevables de cet impôt, même si l'on ne réside pas dans la seigneurie. La corvée est d'environ 3 jours par an en moyenne1. Il s'agit d'un impôt non pécuniaire. La corvée seigneuriale est abolie le 4 août 1789.......

.Avant le statut du fermage de 1946, les fermiers « étaient à la merci des pressions des propriétaires. Ceux-ci ne craignaient pas d'en abuser, cela expliquait (...) que tous les ans, le 29 septembre, il y eût un véritable cortège de charrettes et de bétail.(...) À la Saint-Michel, en effet, les baux arrivaient à leur terme.

(...) Outre le montant du fermage, (...) [le fermier devait] aussi au propriétaire un certain nombre de journées de travail gratuit, [par exemple] trois jours de charrue (homme, cheval et matériel), un homme chaque jour pendant la durée des foins ». D'autres corvées pouvaient exister comme débarder du bois, voire nourrir le chien du propriétaire. .....

bonne lectures les cerfs royaux sans royaume vous êtes tous des princes déchus ..ya plus de napoleon qui rémene les tresors d'gypte ou des indes ou le tapis de l'afrique du nords et du mechouis algerien c'est finit tout cela lol

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Septembre 2019 - 09:25 Les agents Citalis en grève lundi 23