Faits-divers

St-Gilles: Les restaurants de plage assignent le maire de St-Paul et le Préfet de la Réunion en justice

Mardi 5 Juin 2018 - 15:39

Alors que les restaurants de plage sont toujours dans l'obligation de quitter leurs emplacements dès le mois de juillet, les différentes enseignes ont décidé de ne pas partir sans se battre pour la survie de leur activité ainsi que les emplois qui y sont liés.

Comme le rapporte Le Quotidien de la Réunion, une assignation a été déposée au tribunal administratif afin de faire valoir par la juridiction que leur présence est antérieure à 2008, date de modification du transfert de compétence entre l'Etat et la commune concernant les autorisations d'occupation temporaires (AOT).

Par cette action en justice, les établissements de bord de mer espèrent faire valoir leurs droits. Ils estiment que l'antériorité de leur présence à 2008 rend légitime leur activité. Le Quotidien de la Réunion précise également qu'une demande a été faite pour mettre en place une procédure afin de faire reculer les établissements. Pour le moment, cette demande est restée sans réponse. 

L'audience quant au référé en annulation des AOT est attendue pour le 26 juin. 
Pascal Robert
Lu 6673 fois



1.Posté par miro le 05/06/2018 15:43

deux claques dans le coin de z'oreille, voila ce que cela mérite ! .....

2.Posté par Lamoque le 05/06/2018 16:02 (depuis mobile)

Tête dir. In provocation. A croire k n''a enn la fini promettre à zot k zot va resté et k zot na rien à craindre.

3.Posté par Dremly le 05/06/2018 16:08

Mais n'essayez pas de gagner du temps c'est peine perdue
Le littoral doit redevenir ce qu'il était et puis c'est tout vos recours
seront rejetés pourquoi insister la Loi c'est la Loi
Vous êtes vraiment bornés

4.Posté par Kanal bisik le 05/06/2018 16:12 (depuis mobile)

En regardant cette photo joint a l article ,rien vous choque ? Développement touristique ils appel ça ? Dans l interet du développement economique !!!allez (...)

_Modéré par La Rédaction.

5.Posté par JORI le 05/06/2018 16:25

"est antérieure à 2008, date de modification du transfère de compétence entre l'état et la commune concernant les autorisations d'occupation temporaires (AOT).", dans ce cas là, ce serait encore pire car ces restaurateurs n'auraient aucune AOT, même pas de la préfecture!!. Donc ils auraient dû quitter les lieux dés 2008!!.

6.Posté par vital le 05/06/2018 16:27

ces hors la loi ne manquent pas de culot ,
vital

7.Posté par JORI le 05/06/2018 16:33

Une envie peut être de ces restaurants de continuer à) nous servir de la nourriture avariée???. Pour le bonheur de tous les réunionnais!!.

8.Posté par Nono le 05/06/2018 16:34

Espérons que les restaurateurs vont dans la foulée "balancer" les petits arrangements qui expliqueraient la bienveillance passée des municipalités concernées !

9.Posté par loulou le 05/06/2018 16:35

monsieur le Préfet regardez les roches ce sont des roches de rivière les destructeurs de la zone ouest et là ils veulent donner des leçons je vous en donnerai des assignations vite des tractopelles et foutez moi tous ces ravageurs de l'environnement au diable , au nom de l'emploi nous pouvons tout casser nous sommes à l'île aux moutons

10.Posté par Kreol974 le 05/06/2018 16:43

Tous les clients qui ont manger de la nourriture avariée devrait les poursuivre en justice également à ces pseudos restaurateurs !!!

11.Posté par GIRONDIN le 05/06/2018 16:46

ENFIN


et qui a signé les fameuses AOT?



12.Posté par Madigator le 05/06/2018 17:06 (depuis mobile)

Traverse il n''y a plus rien à faire, la loi c''est la loi !

13.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/06/2018 17:09

fukcd473
5.Posté par JORI le 05/06/2018 16:25
Si avant le transfert de compétences de la gestion du domaine public (2008) l'État était responsable de la distribution des AOT, il y a forcément une "trace" à la Préfecture.
S'il y a un vice de procédure dans les rendus de la dernière décision de justice, je ferai comme eux je ferai appel. Nous sommes dans un état de droit.

7.Posté par JORI le 05/06/2018 16:33
Je plussoie. Je me souviens de mon tout premier séjour à la Réunion. Cela remonte à des lustres. Un collègue m'avait amené à la "bobine", adresse, selon lui, connue et reconnue et point de passage obligé pour les "nouveaux". je n'y ai plus jamais remis les pieds. Pas besoin de te faire un dessin.

14.Posté par Viram le 05/06/2018 17:42 (depuis mobile)

Que la plage redevienne naturelle comme avant c était mieux et public pour tout le monde

15.Posté par touriste régulier le 05/06/2018 18:01

Bravo aux gérants de ne pas se laisser faire devant une minorité. L'argumentation est justifiée .
Tout le monde se réveille un beau matin à cause des aboiements d'un propriétaire de proximité et se rend compte que ces deux restaurants sont nuls et envahissent la totalité de la plage. Jusqu'à présent tout allait bien.
Dans l'attente des suites de cette nouvelle procédure continuez à travailler pour le bonheur des touristes et des Réunionnais et encore félicitations pour votre courage devant tant de haine injustifiable.

16.Posté par klod le 05/06/2018 18:03

là c'est de la provoc .................... mais bon , autant lé normal mange face à la mer dans un resto , sur chaque ile ( et oui quand meme!!!!) , ................ mais , effectivement respect la loi !!!!!

néanmoins tout çala y fé ri kan meme !

combien de propriété individuelle la pa respect la loi , avec la "bénédiction" la mairie depuis les années 70 !!!!!!!!!! ............. avec la bénédiction des "autorités" .................... ....... les passes droits sur cette ile folklorique dite intense sont monnaie courante ............... la loi pour tous ?

perso , je suis respectueux de la loi ( sauf inique ........... vaste débat !!!) et le respect de la loi , PAR TOUS , c'est le respect de chacun .............. c'est pas gagné !!!!!!

combien de propriété individuelle n'ont pas respecté les "vieux 50 pas du roi " avec la complicité de la "mairie de l'époque" , depuis les années 1970 et avant ?

hin M. BELLON ????§§§§ ou koné bien ...............

depuis les années 1970 .......... toute do monde y koné ............ assez roule "carry sous de riz" !!! la loi est respectable quant elle s'applique A TOUS !

17.Posté par JORI le 05/06/2018 18:09

13.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/06/2018 17:09
Je ne sais pas s'il y a un vice de procédure mais d'après ce qui est écrit c'est la préfecture qui aurait signé leurs AOT. Pour quelle durée d'une part et les AOT avaient elles été renouvelées par la préfecture avant 2008 et le transfert de compétence à St Paul. D'autre part , me semble t il, quand il y a transfert d'une compétence c'est également pour l'ensemble de l'existant. Nous ne voyons pas des personnes percevant le RSA ou RMI à l'époque, payés par l'Etat pour une partie et le département pour le restant. Seul le département finance cette allocation aujourd'hui. C'est comme pour toutes les compétences transférées à d'autres collectivités. Le receveur de compétence prend tout, existant et à venir. C'est le principe du transfert je crois.

18.Posté par akaparer a virer le 05/06/2018 18:43

ils se prennent pour la grenouille qui veut se faire plus grosse que le béf péi !
zot in merite un bon raclée au tribunal cette band profitér et akaparer nout plages
toute kreol i voit bien la mentalité band zakaparer à vire au plus vite et arrière plage libre aussi !!!!!

19.Posté par Kreol974 le 05/06/2018 18:53

Post 15 Touriste régulier : Minorités ??? attend juste la fin des AOT et tu vas voir la masse de minorité descendre sur la plage !!! Ce jour là, tu la ramèneras moins , et les squatteurs du littoral qui ne connaissent pas les règles d’hygiène en restauration encore moins !!

20.Posté par menfin le 05/06/2018 19:19 (depuis mobile)

Qu il recule oui, les supprimer c est stupide.. aucun restau en bord de mer.. du grand n importe quoi. Il faut réglementer pas supprimer.

21.Posté par loulou le 05/06/2018 19:32

touriste régulier pauvre de vous les paillotes sont pourries et les constructions sont réalisées avec de la récupération des roches dans les gabions j'aimerai bien comprendre cette logique ne jouez avec le feu vous risquez de vous cramer

22.Posté par Thierrymassicot le 05/06/2018 19:51

La Loi elle a parfois bon dos....Pour les malokis....Ben ouais c'est des zoreys les boss de ces paillotes..Et c'est bien ça qui emmerde le plus.....Punaise, un bulldozer et après , les jours suivants faudra compter les gobelets plastics, les merdes de toutes sortes laissées par les gentils pic-nikeurs qui auront pris place...Nou aime, nou respect nout littoral....Putain cette hypocrisie! Putain cette honte..........Arrête empêche a nou pêche dans lagon,ça nout tradition! Arrêt blok a nou ek zot réserve marine, ek out park naturel des hauts!!! France i command pas nou!!! Mouaaaaaaarrrfff!...........J'espère de tout coeurs qu'ils auront gain de cause, les zorey des paillotes.

23.Posté par loulou le 05/06/2018 19:57

mais enfin comme en métropole pas de brouillon sur la côte ouest du beau ok tout en respectant la loi du littoral , les paillotes aux ordures.

24.Posté par AGENT MULDER le 05/06/2018 20:09

il faut ouvrir un enquête a la mairie de st paul

25.Posté par loulou le 05/06/2018 21:41

poste 22 alé tire un feuille out' blade y gonfle ou oi pa paillotes lé vilain et lé trop pros lo sab ou doit donn' la rondelle ek bandna

26.Posté par Kreol974 le 06/06/2018 00:10

Post 22 ; Thierrymassicot ... Bein ouais c'est des zoreys les boss de ces paillotes illégales qui servent de la nourriture gatée dans des cuisines dégueulassses aux clients

27.Posté par Bryandoht le 06/06/2018 07:44

Ces restaurateurs disposent des moyens légaux assez solides pour se défendre et je dis qu'ils ont intérêt de ne pas baisser les bras .
Deux poids 2 mesures : A croire que la loi sur l'occupation du littoral a été défini pour faire fuire définitivement ces professionnels, ils ne peuvent même plus prétendre négocier un recul pour continuer leur activités,alors qu'à trou d'eau des rondavelles poussent comme des champignons au milieu des plages!
A 14.Posté par Viram
"Que la plage redevienne naturelle comme avant c était mieux et public pour tout le monde "

C'est quoi avant? 20 ans ,50ans? Naturel ! je rigole, mais c'est impossible avec toute cette urbanisation !
Par contre, je suis révolter par les incivilités liées aux rassemblements massives d'individus aux fêtes de fins d'année autorisés par les autorités en toute impunité. Les plages de l'île , ce n'est pas les Champs Elysée ! Pire, ce soit disant espace naturel se transforme du jour au lendemain en vaste dépot à ordures et de toilettes publiques à ciel ouvert !

28.Posté par Lilly le 06/06/2018 10:12

Plusieurs personnes n'ont pas compris que c'est un seul restaurant qui possédait de la nourriture avariée.
Qu'ils fassent reculer les restaurants, pourquoi pas, mais sérieusement, qui n'aime pas manger son pain bouchon sur la plage ? Acheter une tite glace pour le goûter ? Pouvoir acheter de l'eau ..? Pour les touristes aussi c'est un peu le rêve de se poser avec un verre au bord de mer..

29.Posté par laulo le 06/06/2018 10:56

@28 : Il y a des camions bar et des "boutik chinois" qui vendent tout ce dont vous parlez. On n'a pas besoin d'acheter tout ca au bord de l'eau.
Pour ceux qui aiment les cocktails, depuis qques années on a inventé les glacières.
Et bien sûr des sacs poubelles péi pour ramasser tout ca (histoire de ne pas alourdir le bilan carbone de la gestion des dechets en achetant des sacs poubelles importés ?!)
Sinon, il y a toujours les marmittes pour ceux qui ont envie de cari !!! Perso je n'ai pas de préférence.
Voila voila. Je dis ca, je dis rien, mais c'était comme ca avant. La zone hachurée devient en réalité une zone rouge où le recul est impossible. Peut-être qu'on pourra meme de nouveau retrouver une "VRAIE" zone handiplage à la saline.

30.Posté par laulo le 06/06/2018 11:04

@27 le temps de trou d'eau va arriver suffisamment rapidement ne t'inquiete pas.
Et je pense que ce n'est pas un bon argument juridique.
Ainsi par exemple, si mon voisin il vend de la "beu", alors je peux aussi vendre de la "beu", donc le juge DOIT me donner l'autorisation d'ouvrir un coffee shop (avec des fondations en coraux) pour vendre de la "beu" sur la plage en zone non constructible ? :D

31.Posté par JORI le 06/06/2018 11:15

28.Posté par Lilly le 06/06/2018 10:12
Je pense que la majorité des gens ne sont pas contre les restaurants dits de "plage" car comme vous dîtes si bien c'est agréable aussi de profiter de la vue, de la petite brise un verre à la main, ou en mangeant un petit quelque chose même si ce n’est pas créole. Mais cette même majorité refuse de voir des restaurants privatiser la plage comme on peut le voir dans le sud de la métropole. Chez nous la plage c’est coutumier, c’est comme aller manger dans le fond de la rivière ou dans les hauts l’été. Donc personne ne veut qu’elle devienne la propriété privée de qui que ce soit et par quelque magouille que ce soit. C’est de cela dont on a peur et je pense à juste raison, tant la magouille est de rigueur ici. Il suffit de voir le rapport de la CRC à propos de Ste Marie et de se dire que cela s’est fait et s’est poursuivi et se poursuit peut être encore de façon masquée malgré les services de la légalité de la préfecture. Au jour d’aujourd’hui, je crois qu’il n’y a toujours aucune poursuite judiciaire d’entamée. Cela vous donne une idée du niveau, peut on parler de corruption je ne sais pas, mais fantaisiste des contrôles et donc de ce qui pourrait advenir de nos plages, si on laissait faire.

32.Posté par loulou le 06/06/2018 11:22

poste 28 ils sont toutes pourries ces paillotes vendre du rêve aux touristes sur le dos de la nature quelle honte! les gabions avec des roches de rivière bizarre donc je pourrais pêcher un requin en rivière mdr ils se sont tués ils sont les gros responsables et maintenant ils voudraient porter le chapeau au maire et au préfet quel culot il y a du boulot dans l'air pour les avocats remonter jusqu'à l'époque de monsieur paul bénard MDR

33.Posté par JORI le 06/06/2018 13:26 (depuis mobile)

32. Loulou. Avez vous déjà monté une entreprise de restauration?.

34.Posté par loulou le 06/06/2018 15:33

JORI je n'ai jamais monté une entreprise de restauration c'est moche et soyons honnêtes lors des fortes houles les paillotes ont étaient mises à nues sous nos yeux fer treillis soudés des gabions comme fondations , ces gabions sont montés avec des roches de rivière l'ennemi du fer c'est le sel et les terrasses de ces paillotes reposent sur ? je vous laisse deviner mon cher JORI c'est moche ces paillotes en aucun cas que cela donne une valeur ajoutée à la côte ouest du beau du bon et c'est le top

35.Posté par patrice le 07/06/2018 11:23

De toute manière, l'eau monte et inexorablement, les zones de plages sont vouées à disparaître. Alors même si le combat judiciaire est gagné par les restaurateurs, la nature elle, reprendra toujours le dessus ! Alors autant anticiper un peu et agir de manière responsable en déplaçant son activité.

36.Posté par Lilly le 08/06/2018 00:21

Post 31, je suis contre la privatisation de la plage également, mais on est pas à Maurice ici, la plage n'est pas privée et elle ne le sera jamais...
Le kabanon a certes mit des transat payants, qu'ils n'auraient pas du.. Mais bon, il me semble que c'est pareil au planche Alizée non?
Je suis pour le recul des restaurants, éventuellement d'en autoriser moins que le nombre actuel, mais les supprimer entièrement serait dommage.
Petit détails ... Ces restaurants fournissent des toilettes... S'ils sont supprimés il faut au minimum proposer des toilettes publiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 23:28 Les barrages levés sur la quatre-voies de St-Louis