MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

St-Denis lutte contre la dengue : "Le protocole de l'ARS n'est pas le bon"


La mairie de Saint-Denis se mobilise pour retirer les dépôts sauvages et véhicules hors d'usage sur l'île afin de réduire les lieux de prolifération des moustiques porteurs de la dengue.

Par - Publié le Lundi 5 Juillet 2021 à 12:01

La municipalité de Saint-Denis a décidé de déployer plus de 100 agents dans le cadre d'une opération de lutte contre la dengue. C'est la première fois qu'une mobilisation de cette envergure a lieu à La Réunion.

Les quartiers de Saint-Denis seront visités tour à tour du 5 au 8 juillet pour le retrait de dépôts sauvages et de véhicules hors d'usage, des lieux où les moustiques prolifèrent. Les agents se déplaceront chaque jour sur un secteur différent. La CINOR met à disposition un camion pour l'enlèvement des déchets végétaux, des encombrants. Parmi les associations sensibilisées à ce travail, l'ADRIE installera un atelier de recyclage dans le quartier concerné chaque jour.

La mairie de Saint-Denis déploie les moyens de lutte contre la dengue sur les quartiers cartographiés via le tableau de l'Agence régionale de Santé qui liste les gites larvaires de l'ARS. L'opération démarre aujourd'hui sur la zone Bretagne/Moufia avant de se rendre vers les secteurs Chaudron/Ste-Clotilde/Butor demain. Rendez-vous mercredi à Vauban/Camélias/La Source et enfin à la Montagne, jeudi.

La municipalité souhaite entreprendre dès l'hiver ces chantiers, mais aussi sensibiliser le public avant l'arrivée de la saison des pluies.

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis, explique les raisons de cette mobilisation d'envergure : "Nous n'avons pas le taux de dengue le plus élevé mais Saint-Denis compte 18% des cas de l'île. Cela ne nous satisfait pas. Il faut agir maintenant." L'édile justifie aussi le déploiement de moyens par la ville via un parallèle sur la covid : "Ce n'est pas une pandémie, il faut se débrouiller seul ! Il faut trouver une méthode réunionnaise à l'image du covid en août dernier. On ne peut pas attendre une politique venue de l'Hexagone."

Mais Ericka Bareigts souhaite sensibiliser les Réunionnais : "Il s'agit aussi de se demander ce qu'on peut faire ensemble et pas non plus tout attendre de la mairie."

Elle détaille ensuite l'ampleur de l'opération : "Nous allons nettoyer espaces publics des bailleurs sociaux et privés des personnes âgées. Nous allons mettre en demeure les friches, nous sommes dans cette procédure qui va durer 30 jours. Si le propriétaire ne remet pas son terrain en état, ne croyez pas que la ville va faire gratuitement ces opérations". 

La maire de Saint-Denis a conclu en faisant passer un message à l'ARS et à la Préfecture : "Les autorités sanitaires seraient bien inspirées de s’adapter à leur environnement et d'être à l’écoute des élus que nous sommes. Leurs méthodes ne sont pas adaptées. C’est un message sympathique que j’adresse à l’ARS. Faire la même chose depuis des années, au vu de la hausse des cas, ce n’est pas la bonne méthode. Leurs protocoles ne sont pas adaptés à La Réunion !"



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bénédictin le 05/07/2021 14:05

Mais madame la maire c’est quoi le protocole adapté ????
Vous ne voulez tout de même pas que ce soit l’ARS qui nettoie, qui sanctionne les macotes de Saint-Denis .
C’est vrai que la directrice de l’ARS n’a pas besoin des bulletins de votes pour occuper son poste.
Vous les élus de Saint -Denis et d’ailleurs ne fuyez pas vos responsabilités
Vous n’êtes pas à la hauteur.
Vous êtes en manques d’idées, faites donc appel à vos concitoyens et vous verrez beaucoup d’entres eux en ont plein la tête et ils seront ravis d’en faire profiter à leur municipalité et ne vous demanderont aucun centime.

2.Posté par Skop le 05/07/2021 16:25

Eh bien voilà elle se venge des dyonisiens qui n'ont pas voté pour elle et oublie qu'elle a été ministre. Elle tacle un service de l'Etat au lieu de travailler avec mais elle utilise les petites cartes dressées par l'ARS.

3.Posté par francais le 05/07/2021 16:26

Ericka la nouvelle Jeanne D'Arc !!!! elle va repousser la dengue hors de la Réunion

le préfet , l'ARS , et les moustiques ont intérêt a se tenir tranquilles !!! mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

4.Posté par Ste suzanne le 05/07/2021 18:34

Les élections terminé fini les balades en bus au frais des contribuables
Maintenant le terrain compte car sa sent le brûlé dans la maison

5.Posté par Cloaca maxima le 05/07/2021 18:44

Madame "ou koné ki mwa" est sur le terrain. Rien d'autre à faire, pas de présidence de Région, loin de là. Elle s'occupe comme elle peut et sait mieux que l'ARS. Peut-être peut-elle remplacer M.Ladoucette, si incompétente, on ne verra pas la différence.

6.Posté par pro no stick le 05/07/2021 18:47

https://www.google.com/amp/s/www.antimoustic.com/blog/les-pieges-a-moustiques-mosquito-magnet

de 1000 à 4000m2.. à rependre et entretenir ici ou là.. ravine quartiers écoles immeuble d'habitation...

7.Posté par mais zossi... le 05/07/2021 18:50

y a pas que ce protocole qui n'est pas le bon

la terreur mediatique pour ce que vous savez ce n'est pas bon aussi

8.Posté par Jean Nemare le 05/07/2021 19:12

Plutôt que des paroles, venez rue voltaire à sindni démonter la décharge sauvage qui s'y trouve.

9.Posté par La honte le 05/07/2021 21:43

Mme la maire :
vous ne savez pas diriger une commune, j'ai honte d'être Dionysien, soit disant la capitale de l'outremer.
la plus sale ville de l'outremer !!!
Vous avez rien foutu pendant 1 an !! démissionnez rapidement !! vous et votre équipe, vous n'êtes plus crédible !!

10.Posté par BDNien le 05/07/2021 21:57

Ben voyo.s, apres s'etre ramassé aux régionales elle se découvre épidémiologiste !
Allez, au boulot maintenant ! Il faut nettoyer sindni et éduquer ses électeurs

11.Posté par LG le 05/07/2021 22:09

Si la commune faisait déjà son travail !

12.Posté par Lilie le 06/07/2021 05:23

Pas de passage à st François mentionné et bien si y passe pas mis vote pu. Allez dormi mon bulletin y veux mais rien faire nous les laisser pour compte, et au brûlé?

13.Posté par Laurent le 06/07/2021 05:27

Maintenant que les élections sont terminées , elle refait surface pffffff

14.Posté par Gabouillat le 06/07/2021 08:27

Répondre post9 sindini ville sale vous plaisantez ? Il faut sortir le dimanche car les saletés encombrants n'arrivent pas par hasard sur la chaussée, vous avez même des gens de l'extérieur qui viennent salopé nos bordures de route ,des chefs d'entreprise qui viennent déposée leur résidus de chantier,et ça ca ce passe a la plaine des cafres,l'incivilité existe de partout et pas qu'a sindini, d'ailleurs ceux qui cri au loup sont peut être ces pollueurs là...va savoir oh ça commence par un petit bout de papier,plastique jeté par la fenêtre de la voiture en roulant et ça finit a minuit en train de jeté leurs vieux meubles sur un bord de route

15.Posté par Dr Anonyme le 06/07/2021 18:19

Dans la lutte contre la dengue : "Le protocole de l'ARS n'est pas le bon".

Ben oui c'est une évidence!

Non seulement des résultats sont encore attendus des vieilles stratégies de l'ARS ! Pire l’épidémie s’accentue avec plus de décès ! Une pente ascendante. Notre ARS est en grandes difficultés.

Les mesures de l’ARS ne sont pas de la médecine de domicile, au cas par cas, mais de la médecine de salubrité publique, de l’hygiène publique, des mesures pour tous, pas pour les familles des malades.

Ce ne sont que des actions contre les millions de moustiques des dépôts d'encombrants. Aucun médicament n'est autorisé pour tenter non de guérir les malades mais de casser l'épidémie.

C’est une utopie. Ces moustiques là sont sains. Ils viennent de naître d’œufs sains. Ce n’est pas la solution de tenter de les tuer tous. La preuve, l’épidémie ne cesse de grandir.

Je ne veux pas, ici, dire qu’il faut faire cesser les actions des employés contre les niches à moustiques. Au contraire, il faut les mettre en œuvre le plus possible pour l’hygiène publique.

Cependant ceci n’apporte aucun espoir ! Puisque les moustiques ne volent pas bien loin. Ils ne peuvent pas se contaminer habitant trop loin des domiciles des personnes atteintes de la dengue.

Un seul moustique est responsable de l’épidémie. C’est le moustique qui vous a piqué chez vous dès que vous sortiez du laboratoire avec un test positif ou que vous vous sentiez atteint.

Le danger est que ce moustique se trouve dans votre maison et non dans tous les dépôts malsains.

Réfléchissez bien sur cette affirmation. Au lieu de disséminer partout des insecticides sans résultats sur des milliards de moustiques sains, il faut s’attaquer au seul moustique : celui qui est chez vous.

16.Posté par Z" endettes" le 06/07/2021 21:51

Voila la méthode de la BELLE-FILLE : a chaque fois elle se déplace sur le terrain elle invite la presse et caméra ! Pour 10 minutes après retour au 4 ième étage de la Mairie.

Affrontera t-elle un jour le peuple directement sans gros bras et journaliste!

L'essentielle c'est le paraître.

17.Posté par Kiki le 07/07/2021 05:57

Vous remettez en question les méthodes de L'ARS, mais votre mari n'en est-il pas l'un des vice-présidents ? Toujours en mode communication pour boucher les yeux des citoyens qui ne sont plus des cons-citoyens. Votre crédibilité n'existe plus, elle a été avalée par votre arrogance durant la campagne des régionales.

18.Posté par caroline le 07/07/2021 07:11

Il etait temps.
C est vraiment une grande championne...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes