Faits-divers

St-Denis: Téléphone à la main, feu rouge grillé, défaut de casque... 26 infractions en une heure

Vendredi 15 Novembre 2019 - 09:56

Le Boulevard Rambaud à Saint-Denis fait régulièrement l'objet de contrôle routier les nuits de fin de semaine en raison de son utilisation par des adeptes de la "pousse" et autres "runs sauvages". Mais les forces de police ne cantonnent pas leur activité sur ce secteur aux seuls week-ends. Ainsi, ce matin en une heure et quart, un équipage du Groupe de Sécurité routière a relevé sur cet axe pas moins de 26 infractions.

Le plus préoccupant est que la majorité de celles-ci concernait des infractions génératrices d'accidents ou aggravant ceux-ci. Huit conduites avec un téléphone tenu en main, cinq franchissements de feu de signalisation au rouge fixe, un défaut de casque et un autre de ceinture étaient rapidement relevés.

Hier soir, le contrôle réalisé par un équipage de la Compagnie Départementale d'Intervention toujours à Saint-Denis, quartier du Butor, dressait un constat similaire. En deux heures, 30 infractions étaient relevées. Les habituels défauts d'équipement (vitres teintées, pneumatiques lisses ou non conformes...) faisaient l'objet de verbalisations. Certaines venaient en sanction de comportements totalement inappropriés (stationnement sur place réservée aux personnes à mobilité réduite, jet de détritus, circulation d'un véhicule faisant l'objet d'une mesure d'immobilisation).

Hier matin, ce sont les professionnels de la route qui faisaient l'objet de contrôles spécifiques tant sur Saint-Denis qu'à Saint-Pierre avec le soutien des effectifs de la DEAL. Un total de 13 contraventions était relevé dont 3 conduites avec un téléphone tenu en main ou avec utilisation d'un kit oreillettes. Là encore, les défauts d'équipements faisaient l'objet de verbalisations (défaut d'extincteur, pneumatique lisse...).

En plus de ces contraventions, le conducteur d'une camionnette conduisait sans permis ni assurance. Le véhicule a été immobilisé et le conducteur convoqué au commissariat.
Nicolas Payet
Lu 2470 fois




1.Posté par Ouech le 15/11/2019 10:58 (depuis mobile)

Sans permis sans assurance et défoncé mais c'est le sport régional nou aim Ali

2.Posté par Bingo le 16/11/2019 06:31

Devraient faire comme aux Etats-Unis : si tu paies l'amende sur le champ, tu peux repartir avec ta bagnole, sinon tu repars à pied !

3.Posté par justedubonsens le 16/11/2019 08:32

Ce qui m'agace c'est qu'on ne parle jamais de contraventions pour les put.. de pollueurs qui roulent au charbon de bois tellement ils dégagent de fumée noire ! Et pourtant ils sont nombreux tous les aficionados en Seat Leon et autres modèles. Ils sont pourtant souvent faciles à repérer tellement le cul xde leurs bagnoles sont noirs de suie !

4.Posté par ali le kafhir le 16/11/2019 19:26

2.Posté par Bingo

le riche continuera de rouler tandis que le pauvre devra jouer dans le film de tim burton "marss' apatt"

5.Posté par CITOYEN le 17/11/2019 07:13

UN CONTRÔLE PERMANENT SERAIT NECESSAIRE AINSI QUE LE DÉPLOIEMENT DES POLICES MUNICIPALE DANS LES QUARTIERS C EST LA LE TERREAU DE LA DELINQUANCE ROUTIÈRE QUE FONT NOS ÉLUS ON A VU A PROPOS DES DÉCHETS CRÉATION D UNE BRIGADE OU SONT LES PREMIERS RÉSULTATS SE SONT DES BLA-BLA LES DÉCHETS SUR LE BORD DE LA ROUTE DES LE JEUDI POUR UN RAMASSAGE LE JEUDI SUIVANT .

6.Posté par CE N''''EST PAS TOUT le 18/11/2019 07:57

Sur nos routes, il existe un vrai malaise. Pourquoi les policiers ne font-ils pas la circulation pour éviter les embouteillages (régulation aux rond-points, aux feux...) comme cela se fait en métropole ou ailleurs souvent ?

Cela éviterait aux tortues de la route, trop occupés au téléphone ou à admirer ce qu'il se passe ailleurs au lieu d'avancer, de décoller 1 ou 2 minutes après le temps normal de décollage. Je suis outré de voir des voitures s'entasser 1 ou 2 voire 3 kms avant l'entrée sur le pont de la rivière des galets dans le sens st paul le port ou sens inverse, tous les jours.

Et concernant ceux qui utilisent la voie de gauche (qui est une voie qui sert à DEPASSER) pour rouler à la même allure que ceux qui sont à lui niveau ? On en parle ?

Lorsqu'on les dépasse par la droite (interdit mais pas le choix), ils font la tête. Surtout qu'en les dépassant on s'aperçoit qu'ils sont au téléphone ou en train de discuter tranquillement avec leur passager comme si de rien était. Sans parler de ceux qui accélèrent lorsqu'ils se font dépasser ...

Bref, il y a vraiment de quoi s'énerver sur ces routes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie