Société

St-Denis: Les chantiers de Château Morange et de la médiathèque Mitterrand bloqués pendant des mois

Lundi 6 Février 2017 - 19:20

Le chantier du centre culturel a été retardé par le blocage d'habitants réclamant de travailler sur le chantier
Le chantier du centre culturel a été retardé par le blocage d'habitants réclamant de travailler sur le chantier
La tension est palpable dans les quartiers dionysiens de la Trinité et de Château Morange depuis des mois. Le chantier de la médiathèque François Mitterrand a été bloqué par un groupe d’habitants qui demandent à être embauchés par les entreprises sur le chantier. Un "leader" aurait fait croire à des contrats de deux ans pour tous, selon l’élue de Montgaillard, Brigitte Adame. "Ce qui n’est pas possible, précise-t-elle, car le chantier ne va durer que 11 mois". Tous ne sont également pas éligibles à la "clause d’insertion sociale" qui prévoit l’embauche d’un habitant par une entreprise selon sa part de marché. "Mais sur le chantier il n’y a que 1000 heures de clause d’insertion sociale, ce qui est peu", ajoute-t-elle.
 
Si trois individus cherchent toujours à maintenir le blocage, le chantier de la médiathèque a pu à nouveau être ouvert ce lundi matin. La médiathèque provisoire, installée dans des locaux du quartier en attendant la fin des travaux, reste néanmoins fermée. De peur, les agents ont fait valoir leur droit de retrait.
 
Dépôt de bilan et perte d’emplois

Même ambiance à quelques rues de là sur le chantier de réhabilitation du centre culturel de Château Morange. Les travaux menés par une dizaine d’entreprises avaient débuté en 2015 mais ont dû arrêter en novembre dernier suite au blocage de jeunes du quartier. "Des cadenas avaient été mis sur le portail et nous n’avions aucune nouvelle des élus, raconte Pascal Foucard, qui travaillait sur le projet. "On ne pouvait même pas démonter les échafaudages alors qu'on était en période cyclonique et de congés du BTP".  "On a pourtant embauché un jeune pendant deux ans même si la clause ne demandait que deux mois", ajoute le patron de cinq salariés. "Des salariés que je vais essayer de mettre en chômage technique parce que j’ai refusé tout autre projet en début d’année pour ne travailler que sur celui-ci et là on se retrouve sans rien. Un autre d’entre nous a carrément dû fermer sa boîte".

Il y a eu une lueur d’espoir la semaine dernière lorsque la mairie a donné le feu vert pour rouvrir le chantier accompagné des forces de l’ordre. Mais mauvaise surprise une fois sur place, pas de police et des jeunes mécontents. "Et la mairie était inconnue au bataillon, s’indigne Pascal Foucard, elle nous a même dit de contacter la police nous-même".
 
Les raisons de ce mécontentement ? Un groupe de quatre jeunes avait une idée de projet "intéressant en lien avec les familles en difficulté", explique Brigitte Adame. La municipalité leur a donc proposé des postes au sein de l’Association des jeunes de Château Morange. "Mais le temps que cela se mette en place, les vacances et un manque de communication… les jeunes n’ont pas eu l’information et devaient être rassurés".
 
Brigitte Adame assure que des négociations ont depuis été entamées avec les jeunes qui devraient se trouver au sein de l’association dans une dizaine de jours. Et logiquement, le chantier pourrait ensuite rouvrir.

Une fois le chantier opérationnel, des réparations supplémentaires devront être réalisées. En effet, "les jeunes ont explosé des bouteilles d'huile sur la façade qui est donc à refaire".
 
Concernant l’entreprise qui a dû mettre la clé sous la porte, elle devrait être contactée et assistée par la mairie, mais rien de concret n’a encore été proposé.

La médiathèque a subi le même mécontentement de certains habitants réclamant du travail sur le chantier
La médiathèque a subi le même mécontentement de certains habitants réclamant du travail sur le chantier
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 7026 fois



1.Posté par RIPOSTE974 le 06/02/2017 19:32

Voilà la politique de zilber anet de sin dni que de la masturbation et le brassage d'air

Fout dehors cette équipe de branquignol

2.Posté par Pierre Balcon le 06/02/2017 20:19

Ah je croyais que la loi égalité réelle pré voyait une disposition pour favoriser l'emploi local .
On découvre que ce n'est pas si simple !
Cette affaire démontre que ce n'est pas facile d'organiser l'embauche de la main d'oeuvre locale . pour des petites commandes .
Alors vous pensez bien qu'on sera confrontés au même problème pour des gros marché dont une partie devra être réservée aux PME .
Allez comprendre .
La vérité c'est qu'on nous enfume .
Lorsque la loi prévoit la mise en concurrence comme garantie du bon usage des fonds publics et de l'égalité d'accès aux commandes publiques il n'est de fait pas possible d'appliquer des privilèges de quelque sorte qu'ils soient

3.Posté par cmoin le 06/02/2017 20:51

Non,non et non!Ils ne sont rien ni personne pour ordonner à être embaucher,fallait apprendre à l'école!
Les forces de l'ordre doivent intervenir pour que cela cesse!

4.Posté par Ahahah le 06/02/2017 21:27 (depuis mobile)

Pendant les elections i promet toute!!!! Et apres i voi pu un seul elu su le terrain!!! A la médiathèque na pas un elu la bouge a lu pour nir voir les boug ki manifesté..au lieux de sa la envoye 4 ti policier municipale pou fai rouve le naffair...

5.Posté par Ah ah le 06/02/2017 21:30 (depuis mobile)

Et juste par hasard... Mme adame naurai pas placé son association au lieu de place les gars la trinité dans cette histoire...? En tt cas temps ke i vien pas voir a nous les manifestation va continuer...

6.Posté par cmoin le 06/02/2017 22:48

De quels droits ils ordonnent à des gens de les embaucher,Que la police intervienne!

7.Posté par pufff le 07/02/2017 04:59

mi demande un enquete en profondeur sur tout travaux sur camélia, la na voir si la mairie lé cote la population ou bien la pou vole a nous

8.Posté par ben voyons! le 07/02/2017 05:29

Voila ce que c'est que de promettre toujours des emplois au moment des élections ( comme il y a 60 ans , nos politicards en sont restés à l'époque de la colonie et ça les arrange)
Quant aux "jeunes" qui manifestent , je me marre , combien ont un vrai métier dans les mains , combien ont appris à travailler de leurs mains en lycée professionnel ou en apprentissage?
Combien ne veulent qu'un petit contrat pour toucher ensuite les allocations de chômage.
Sur un chantier , on a encore besoin de manœuvres certes mais sûrement pas de jeunes zeamalés ou sous effet...

9.Posté par pata974 le 07/02/2017 02:30

Quatre (4) individus sèment le trouble??? Mais ou sont les gros bras de la mairie??? Ou est la police??? Ou est le préfet???
Bravo Brigitte Adame....

10.Posté par mi vote Penelope ! le 07/02/2017 05:59

Faites intervenir Madame la Ministre de l'Egalité totale !

11.Posté par almuba le 07/02/2017 07:04

Toujours la même chose.
Quelques abrutis qui empoisonnent la vie de tout le monde face au grand laxisme des autorités.
Vivement le changement.

12.Posté par Brice, employé de cette société qui a mis la clef sous la porte le 07/02/2017 07:32

caniards.
que des caniards.
ils veulent tous être embauchés comme chef de chantier peut être? du moins grattent leurs c.. et toucher le salaire.
allez voler don.

13.Posté par Dolly Prane le 07/02/2017 08:07

J'aimerai bien voir le cursus scolaire de ces 4 GRATELS ....notes, comportement, appréciations

Logiquement ceux qui ont été freinés ou empêchés socialement ou intellectuellement trouvent facilement du travail
Ce qui signifie que ces quatre gaillards sont bien quatre GRATELS

14.Posté par Foucard pascal le 07/02/2017 09:14

Juste une petite rectification , le jeune embauché dans mon entreprise ne l'a pas été pour deux mois ,comme l'exigeait la clause de "mieux disant social" mais pour une période de 2 ANS !!!!!! On ne peut pas dire que nous n'avons pas joué le jeu ! je tiens à signaler que la totalité des entreprises concernées ont rempli loyalement cette obligation !!!

15.Posté par H.DEZAERT le 07/02/2017 09:23

Voilà nos hommes et femmes politiques très CON-cernés … par les fruits de leurs promesses non tenues !!

16.Posté par cmoin le 07/02/2017 10:06

Ces bons à rien n'avaient qu'à travailler à l'école.

17.Posté par Réunionnaise le 07/02/2017 10:51 (depuis mobile)

Mr Annette où êtes vous?? Où sont les élus???Une municipalité actrice du développement économique? Garante de l''ordre public??!! Quatre jeunes bloquent impunément un chantier depuis des mois sans que personne n"intervienne! C''est scandaleux.

18.Posté par cmoin le 07/02/2017 11:44

Mais foutez moi ca en prison et n'embauchez plus jamais des personnes de quartier comme ca!

19.Posté par Zaza 974 le 07/02/2017 16:24 (depuis mobile)

Ahhh bin mi t conner pas que la mairie c''était pôle emploie au lieu jouer carte et boire tte la journée aller roder travail ailleurs pour l''instant c''est nous travailleur y paye pour zot gratter..... tte façon ça y vient de l''éducation étant petit.

20.Posté par DADI le 07/02/2017 17:32

je serai curieux de connaitre le projet "intéressant" de ces jeunes caids ...

21.Posté par Cela fait 2 ans que la Médiathèque F. Mietterrand est fermée sans aucuns travaux: pourquoi? le 07/02/2017 20:09

Incroyable qu'un média, à l'occasion d'un fait divers, parle de la Médiathèque F.Mietterrand, qui, je le rappelle, est FERMEE DEPUIS DEUX ANS (DEPUIS FIN 2014) SANS AUCUNS TRAVAUX.

Et qu'il y a des locaux provisoires DEPUIS DEUX ANS, bien plus petit (la moitié au moins). Sans comparaison.

La moitié des livres, .... étant stockés.

O en parle d'un problème de blocage de chantier en février 2017?

Mais cela fait 2 ans qu'il ne s'y passe STRICTEMENT RIEN. AUCUNS TRAVAUX ou début de travaux.

Ce n'est qu'en début 2017 que ça commence à bouger un peu (début de chantier). Pourquoi?.

Quelqu'un peut m'expliquer la vraie raison de cette situation d'inactivité (pas de travaux) durant 2 ans sur la Médiathèque ?

Et pourquoi un tel silence des médias?

Pour ma part, j'ai soulevé ce problème ici au moins 2 fois dans des commentaires, mais rien. Aucun article, ni réaction de personne.

Bravo le journalisme local ....

22.Posté par Marie le 07/02/2017 20:49

Si 4 personnes peuvent arréter un chantier ou va t'on.

23.Posté par Mon pronostic le 07/02/2017 22:29

21.Posté par Cela fait 2 ans que la Médiathèque F. Mietterrand est fermée sans aucuns travaux: pourquoi? le 07/02/2017 20:09

Mais mon bon Monsieur ou Madame Monsieur Zilber à part s'assurer des progrès de sa fifille (ministre 2 jours) et de sa clique , n'a cure des autres préoccupations de ses administrés sa seul préoccupation

- Bombarder Sin Dni de LTS pour y loger ses amis et cousins voyageurs en 787-800 pour être plus proche de Beauséjour
Et assurer coûte que coûte son élection par des gratels (imbéciles) associés au voyageurs cités ci dessus

COMMENT ?

"Mettez onze imbéciles d'un côté, dix philosophes de l'autre... Les imbéciles l'emporteront. C'est ça, la démocratie." (Jacques Brel)

Alors
Poète... circulez !
Circulez poète !
Circulez !

24.Posté par pufff le 07/02/2017 22:30

le vrais problème c'est que le maire la pou manipule la population sin ni quand ou vois tout les matin embouteillage cote st marie cote Possession tout sa demoune y vient travaille sur st denis avec un gros salaire ou sa y lé nout place c'est nous qui vote et c'est nous qui vive avec contra na un n'affaire le pas bon la

25.Posté par Cela fait 2 ans que la Médiathèque F. Mitterrand est fermée sans aucuns travaux: pourquoi? le 08/02/2017 07:02

23.Posté par Mon pronostic le 07/02/2017 22:29

Merci de me répondre. Mais cela n'est qu'une impression (comme la mienne).

Mon post ayant pour but de faire réagir: apparemment peu (hormis votre post). Même pas de P. Balcon dont Zizi n'est pas le "copain"! (humour)

Je reste étonné, fréquentant cette médiathèque, que le bâtiment d'origine soit fermé depuis 2 ans sans aucuns travaux. J'aimerais savoir pourquoi. Problème technique, volonté politique (kiltir rs contre kiltir povr?).

Même les médias s'en tapent. "Bravo" .....

Sur la citation de Jacques Brel sur la démocratie, je crois qu'elle est un peu fausse, car du fait du fort abstentionnisme en général, les élus sont élus par une petite minorité d'électeurs/trices.

Je ne les qualifierai pas d'imbéciles, même si souvent, les votes sont faits en fonction de considérations personnelles, pas de l'intérêt général. En fonction des programmes (à rechercher, lire, comprendre), pas de 1 ou 2 question intéressant l'électeur/trice.... Je ne parle pas ici des votes achetés (il y en a, hélais), totalement condamnables!

26.Posté par cmoin le 08/02/2017 09:28

A post 24 la mairie n'est pas pole emploi et falait faire des études pour un avoir un gros salaire(ou ami/famille bien placé malheureusement)

27.Posté par MARIE le 08/02/2017 16:57

Je pense ,comme a dit un ancien président ,que les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !!
Je pense aussi qu'il faudrait avoir le courage de s'asseoir autour d'une table et chercher tous ensemble le pourquoi de ces bandes de jeunes désœuvrés,sans perspectives d'avenir ,sans reconnaissance d'aucune sorte . Parents,éducateurs,élus de tous bord ayez du courage pour le bien de cette jeunesse qui est notre avenir !.On ne nait pas délinquant même si un ex président voulait faire des tests dès la maternelle.
J'ajoute que Pascal Foucard a toujours embauché et formé des créoles et reconnu leur travail.

28.Posté par JOSEPH le 08/02/2017 20:26

Je suis tout à fait de l'avis de Marie ( post 27 ) ...
Je connais bien Pascal Foucard depuis plus de trente ans et j' ai eu recours à lui à deux ou trois reprises pour des travaux de rafraichissement de peinture de ma maison ... C'est un petit Entrepreneur qui a toujours employé des ouvriers de la ville où il habite . . . Il est connu dans une bonne partie de l'île et est reconnu par ceux qui ont eu recours à son Entreprise (assez modeste du reste ) comme sérieux et comptent , comme les quelques ouvriers qu'il emploie .... Dans la conjoncture économique et sociale difficile que nous traversons depuis ces dernières années , doit-il écarter des ouvriers compétents dont il est satisfait pour embaucher, sur ce chantier,des jeunes sans travail du quartier ??? Les chantiers importants n' utilisent pas des petites entreprises de cette taille !
La Municipalité du Chef -lieu ne semble pas jouer ( ou avoir joué jusqu’ici ) le rôle qui devrait être la sienne !
Les commentaires de ce monsieur Balcon ( post 2 ) tombent comme un cheveu sur soupe quand il parle d' égalité réelle et " du bon usage des fonds publics" ! Qu'est-ce que cela vient faire dans le débat qui ce débat ? Il est toujours compétent dans tous les domaines !

29.Posté par Manon le 09/02/2017 03:47 (depuis mobile)

Cette situation est honteuse! Comment la municipalité a-t-elle pu laisser s'installer ce blocage, sans aucune réaction, mettant ainsi des entreprises en grande difficulté ?!

30.Posté par Manon le 09/02/2017 03:48 (depuis mobile)

C'est lamentable que les élus soient incapables de rétablir le bon déroulement de ce chantier. Qui sont ces jeunes pour décider de la possibilité de travailler de ces entreprises?

31.Posté par JOSEPH le 09/02/2017 14:46

La municipalité du Chef-lieu ne semble pas jouer ( ou avoir joué ) LE RÔLE QUI DEVRAIT ÊTRE LE SIEN ET FAIRE FACE "AUX RESPONSABILITÉS " QUI SONT LES SIENNES, notamment sur le problème du "maintien de l'ordre "!!! SOUHAITONS QUE CE CHANTIER PUISSE COMMENCER RAPIDEMENT ET DES SOLUTIONS PROPOSÉES A CES jEUNES SANS EMPLOI , DESOEUVRéS ET LIVRÉS A EUX-MÊMES !!!

32.Posté par Réunionnaise le 09/02/2017 17:20 (depuis mobile)

J'approuve totalement les 5 derniers post !! Cette situation passée sous silence depuis des mois montre l'immobilisme et l'indifférence de la municipalité vis-à-vis de ces entreprises maintenant prises à la gorge, en danger de dépôt de bilan.

33.Posté par Réunionnaise le 09/02/2017 17:23 (depuis mobile)

Mais aussi vis-à-vis de ces jeunes dont les véritables demandes ne sont pas entendues.Mesdames messieurs les élus réagissez !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >