MENU ZINFOS
Faits-divers

St-Denis : Les auteurs des coups de feu à la fois condamnés et reconnus comme victimes


Jeudi dernier, cinq individus ont été placés en garde à vue suite à des coups de feu tirés à Saint-Denis. Ils sont passés à la barre ce lundi et le tribunal les a tous reconnus comme coupables, mais aussi comme victimes. Ils écopent à des peines de 18 mois de prison à 6 mois de sursis avec mise à l'épreuve.

Par - Publié le Mardi 20 Mars 2018 à 10:04 | Lu 1735 fois

St-Denis : Les auteurs des coups de feu à la fois condamnés et reconnus comme victimes
Cinq hommes ont tiré des coups de feu jeudi dernier dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis, proche d'une résidence de la rue Bridet. Les auteurs de ces coups ont été jugés ce lundi au tribunal de Champ-Fleuri. Ils ont ainsi été condamnés "à des peines de 18 mois de prison à 6 mois de sursis avec mise à l'épreuve, en fonction de leur implication et de leur casier judiciaire, bien remplis pour certains", précise le Quotidien ce mardi matin. 

Mais le statut de victime leur a également été accordé, ainsi qu'un "euro symbolique au titre des dommages et intérêts".  Bien que toutes les interrogations sur leurs actes n'ont pas trouvé réponse. En effet l'altercation a eu lieu entre 1 homme contre 4 autres. Cependant, ce même homme, placé sous bracelet électronique, avait invité les quatre autres hommes chez lui pour son anniversaire, alors qu'ils ne s'étaient rencontrés que la veille dans une boîte de nuit à Saint-Gilles. Les quatre fêtards arrivent chez leur hôte avec un fusil, qu'ils proposent d'échanger contre son pistolet argenté. 

L'homme qui fêtait alors ses 32 ans refuse et donne des coups de poing à l'un d'entre eux. Un autre lui rend la monnaie de sa pièce avant de tous s'enfuir de l'appartement. L'homme les poursuit en tirant des balles à blanc dans le couloir, puis saute du premier étage pour rattraper les quatre hommes. Ce dernier a reconnu à la barre avoir consommé du Rivotril, un puissant anxiolytique, comme le révèle le JIR. Tombé au sol et impuissant, il reçoit coups de poing et coups de pied. Les hommes lui volent également son pistolet. 

C'est pourquoi l'avocat a déploré "un cas d'école de légitime défense". Les quatre hommes se sont défendus face à un homme armé et sous anxiolytique, même si les derniers ont été donnés alors que l'hôte était au sol, désarmé, a souhaité précisé Louis Ropars, l'avocat du tireur. L'audience a été rythmée par une scène de violence.  


Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cmoin le 20/03/2018 11:01

Tous en prison!

2.Posté par Justice le 20/03/2018 11:55 (depuis mobile)

Y a une justice.
Sarko en garde à vue.
Mais les sénateurs et sénatrice pei toujours en liberté ?

3.Posté par babar run le 20/03/2018 17:48

ET POUR DÉTENTION D'ARME SANS PERMIS.....RIEN...?????? HA....LA JUSTICE APPROUVE...!!!! OK...!!!!

LE GARS A UN BRACELET ÉLECTRONIQUE....ET IL ÉTAIT EN BOITE DE NUIT LA VEILLE....???!!!!!!!!! AH ....RIEN......LA JUSTICE APPROUVE......!!!!!!OK....!!!

4.Posté par DIMI le 20/03/2018 18:48

justice ?????? qu'on colle ce tas de gens inutiles aux fers aux bagnes pendant 10 ans ils joueront moins aux fiers a bras ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes