Education

St-Denis: Les agents techniques du lycée Leconte De Lisle en grève mardi prochain

Vendredi 25 Novembre 2016 - 16:40

Mouvement de grève annoncé pour ce mardi 29 novembre dès 6h devant le lycée Leconte De Lisle, à Saint-Denis. L’UNSA Territoriaux Région Réunion appelle l'ensemble des agents à cesser le travail pour protester contre les conditions de travail de plus en plus dégradées des adjoints techniques territoriaux des établissements d'enseignement (ATTE) du lycée. "Des pressions ont été exercées à leur encontre par l'agent comptable du lycée", dénonce le syndicat. 

Des cas de souffrance au travail qui ont été portés à la connaissance des services du rectorat et de la Région. "Force est néanmoins de constater que la situation a continué à se détériorer pour nos collègues, dont deux d'entre eux ont depuis lors été victimes d'accidents vasculaires cérébraux".

Face à "l’absence de mesure concrète" de la part de l’établissement, le syndicat appelle ainsi l'ensemble des agents à cesser le travail mardi prochain "en vue de remédier aux agissements inappropriés et mesures vexatoires exercés à l'encontre des personnels du lycée, en particulier ceux chargés d'assurer l'entretien ou encore la restauration de l'établissement".
Lu 3614 fois



1.Posté par noe le 25/11/2016 17:01

Il existe encore des "ti" chefs malades et pervers dans nos établissements scolaires ?
Il faut faire arrêter au plus vite ces pratiques de roitelets ...

2.Posté par bof le 26/11/2016 10:19 (depuis mobile)

il on cas essayé le btp
il verrons ce que c est la souffrance au travail
3 jours de carence en cas arrêt maladie
une retraite de misère
bizarrement il y a moins de dépressif

3.Posté par TICOQ le 26/11/2016 10:54

Que l'agent comptable commence par faire correctement son boulot sans chercher de bouc-émissaire, au lieu d'emmerder ceux qui travaillent vraiment.

4.Posté par candide le 26/11/2016 17:25

Il n'y a pas de fumée sans feu....

5.Posté par Gérald PADEAU le 26/11/2016 20:40

Je répond à "bof"
La souffrance au travail existe bien malheureusement dans bien trop de secteur d'activité. C'est souvent l’œuvre de personne qui manipule leurs victimes jusqu'à épuisement. En définition c'est du harcèlement...
Le harceleur ne se reconnais jamais comme tel; sinon il ne le serait pas...

6.Posté par gest le 27/11/2016 13:03

Bravo "Bof"
Au lieu de soutenir la paresse de trop nombreux agents, ce qui provoque la surcharge des rares agents courageux, les représentants syndicaux devraient intervenir auprès des collectivités pour mieux cibler les recrutements.
Toutes les parties prenantes seraient récompensées, qui plus est les contribuables feraient un bon placement financier en payant leurs impôts.

7.Posté par Granvill le 28/11/2016 16:56

Deux d'entre eux ont depuis lors été victimes d'accidents vasculaires cérébraux", avec une situation qui continue à se dégrader, le tout resté sans réponse !!!! Idem pour l'établissement en question !!!! Mais ce n'est pas un mouvement de grève qui fait sourire le Rectorat en particulier les 2 qui y sont à la tête et sans parler des chefs d'établissements que le Rectorat ménage pour qu'il n'y ait pas de vagues au plus haut.
C'est justement bien du côté du Ministère qu'il faut faire du bruit en cette période de fin d'année à l'approche des élections et autres mouvements pouvant changer des têtes dans l'académie.

8.Posté par Maya le 30/11/2016 08:26 (depuis mobile)

Alors le bilan de cette grève ?? La solution est simple les agents comptables et gestionnaires devraient s''occuper de la gestion financière uniquement et des attachés des collectivités géreraient les agenlts. Stop aux intendants de l''EN dominateurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >