MENU ZINFOS
Société

St-Denis: Les 73 ans de l'Appel du 18 juin


La France célèbre aujourd'hui les 73 ans de l'Appel du 18 juin, mais également le 70ème anniversaire de la mort de Jean Moulin, préfet et premier président du Conseil national de la Résistance. A Saint-Denis, la commémoration a eu lieu ce matin à 10h00 devant le monument à la Mémoire du Général de Gaulle sur le Barachois.

- Publié le Mardi 18 Juin 2013 à 15:18

St-Denis: Les 73 ans de l'Appel du 18 juin
Il y a 73 ans, depuis les studios de la BBC à Londres, le Général de Gaulle prononçait son "Appel du 18 juin". Il demandait aux troupes françaises de continuer le combat lors de la Seconde Guerre Mondiale. Cet Appel est considéré comme le texte fondateur de la résistance française, dont il demeure le symbole.

Ce matin, une cérémonie commémorative s'est déroulée sur le front de mer de Saint-Denis, devant le monument à la Mémoire du Général de Gaulle. Plusieurs gerbes ont été déposées en présence du préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, de la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, et de représentants de la mairie de Saint-Denis, du Conseil régional ou encore le Fazsoi et la Fondation France Libre aux pieds du monument.

Les anciens combattants se sont recueillis au moment de la lecture de l'Appel du Général de Gaulle suivi par le discours des officiels. "Un devoir de mémoire", pour Michaël Valliamée, ancien combattant ayant servi dans l'armée jusqu'en 1972. Même s'il reconnait que "l'Appel du 18 juin" a eu un "moindre impact" à la Réunion en raison de la distance avec le conflit, Michaël Valliamée souligne le "courage" de De Gaulle à cette époque. "Beaucoup de résistants Réunionnais sont partis, volontaires pour embarquer sur le Léopard (contre-torpilleur stationné en novembre 1942 devant le Barachois ndlr) et aller en France", souligne-t-il.

Une cérémonie marquée, malheureusement, par plusieurs malaises d'anciens combattants dont Camille Bourhis, un des derniers fusiliers-marins vivant à la Réunion et ayant embarqué sur le contre-torpilleur Léopard en 1942. Pris en charge par les pompiers, ce dernier a été évacué vers le CHU de Bellepierre à la fin de la cérémonie.

Camille Bhouris peu avant sa prise en charge vers le CHU de Bellepierre
Camille Bhouris peu avant sa prise en charge vers le CHU de Bellepierre




1.Posté par petit electeur le 18/06/2013 16:46

Devoir de mémoire. Respect aux anciens...

Comment faire pour que dans ce tumulte, la France puisse garder son rang et sa place ?

En ce jour du 18 juin 2013, je dédicace deux citations du Général au locataire actuel de l'Elysée:

« Quant au pouvoir, je ne saurais, en tout cas, quitter les choses avant qu'elles ne me quittent. »

« La France ne peut être la France sans la grandeur. »

Où en sommes-nous ? Où allons-nous ?

A méditer...

2.Posté par PSH Lepret le 18/06/2013 18:09

est ce pour cette ceremonie que la circulation a été coupée au Barachois ce matin?
avant, on ne detournait pas cet enorme flux pour cette manifestation, à laquelle j'ai souvent assisté
qui décide ainsi de faire perdre du temps et du carburant, donc de l'argent, à des milliers de moutons automibilistes?
de quoi les décideurs avaient ils peur? de traverser la rue?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes