Social

St-Denis: Le CSAPR apporte son soutien à la Guyane

Mercredi 12 Avril 2017 - 10:55

Le Collectif des Syndicats et Associations Professionnels de la Réunion (CSAPR) a, ce mercredi, manifesté son soutien aux Guyanais devant la préfecture de St-Denis. Le département français est secoué depuis près de trois semaines par des mouvements sociaux.

"A La Réunion, nous n’avons pas les mêmes problèmes mais nous en rencontrons autant", affirme Jean-François Maillot, un des membres fondateurs du collectif notamment connu pour son combat sur le RSI. "Le gouvernement méprise la population en souffrance, comme chez nous", dénonce-t-il.

Lundi, le collectif "Pou La Gwiyann dékolé" a annoncé le blocage partiel de la Guyane suite à l’échec des négociations et demande le déblocage d’une enveloppe supplémentaire de 2,1 milliards d'euros. "Les Guyanais et les Réunionnais ont des difficultés de pouvoir d’achat. Les fins de mois sont difficiles. Donc même à des milliers de kilomètres nous nous devons de leur montrer notre soutien". 

S’ajoutent également pour le CSAPR, "un mépris du peuple indigène" et des équipements de santé publique "insalubres", précise Eric Marcely. 

Le rassemblement de ce mercredi en appellera un autre, plus grand. D’autres associations, Contribuables 974 et le Collectif Citoyen Handicap notamment, rejoindront le CSAPR pour une journée de mobilisation prévue devant la préfecture pour le 21 avril prochain à 9h00. Leur objectif: "dénoncer l’abandon de la population".
SH sur place
Lu 1093 fois



1.Posté par Tanguy Proquo le 12/04/2017 11:14

De mon point de vue je trouve que les guyanais sont un peu nœud-nœud et bas de plafond, car si je suis d'accord avec le fait qu'ils sont honteusement délaissés je ne comprends pas qu'ils fassent leurs revendications maintenant à un mois des élections présidentielles, car là, personne ne peut les prendre en compte, personne ne peut s'engager et, pour une fois je trouve que le gouvernement a fait preuve d'honnêteté ( ce qui est rare) car il lui était facile de faire des promesses de milliards sachant qu'ils ne seront plus là en mai.

2.Posté par larichesse noot pei le 12/04/2017 11:25 (depuis mobile)

Y faut arrêter les dégâts comme la Guyane avoir un peu de fierté comme les mauriciens ont leur en voudra pas au contraire une aubaine pour la metropole

3.Posté par Grangaga le 12/04/2017 11:58

L'orizinn' .......manifès'tacyion la Gwyiann' té kontt'...... l'insékirité.........
Zot' l'avé zamé ryin demandé de pliss'.........
Konm' sikk' zot' l'avé bezwin de ryin d'ott'.... mèm'......
La èk' toutt' promèss' y mètt' si la tabb' po zot', zot' y vé lo doubb' as'tèrr'........
Alorr' ke dopi lo.....bagn', zot' l'avé zamé fé in ......mitinn'ri..............

As'tèrr' a zot' issi y gas'pi noutt' l'arzan èk' in gran pankartt', po défann' l'indéfandabb'.....
Pou koué zot' la pa fé in sèkk' .....diss' éro, po in klossarr' é anvwoy'll' a li bwarr' in kou.... avèk'.

4.Posté par Tizoi le 12/04/2017 14:44

Si ces messieurs payaient déjà leurs cotisations, la France irait mieux

5.Posté par krilin le 12/04/2017 16:50

@poste 3 GRANGAGA
- et en francais sa donne quoi?
Toute ces associations ne font pas le poids les Guyanais eux sont solidaires pas les Réunionnais c'est dommage mais c'est comme ca ..

6.Posté par KUNTA KINTé le 12/04/2017 17:19

@ Tizoi

Ils payent leur cotisation !

Que la directive européenne de 1992 s'applique , tout travailleur indépendant a le droit de s'assurer là bon lui semble en fonction de son bénéfice , de son âge

la France irait mieux si au sommet de l'état donner l'exemple , ces élites voleurs

Moi , président disait : "mon véritable adversaire, c'est le monde de la finance" une fois élu un bras d'honneur

7.Posté par Outré le 12/04/2017 19:14 (depuis mobile)

Csapr lé partout, juska député y vien zot. Y bar la mer ek un bouchon la paille. Zot mouvement t bien o départ aster zot lé sur tous lé frond. La y soutien Guyanais balaie devant zot porte. Guyanais la pa besoin à zot.

8.Posté par Grangaga le 12/04/2017 23:27

" les Guyanais eux sont solidaires pas les Réunionnais "'

Post' 5...Ou krwa.....si mi rovyin o problèm' de l'insékirité an...."Gwyann' "( an Fransé Guyané, konm' ou yèmm'), ke lé a koz' bann' ...z'amazonyin ( Bouchiningués, Amérindiens é Mongu', la Frans' la kaciètt' dan la foré là).
La pwin bann' na la d'dan.....non!!!!!!
In solidarité.... batarr' èk' bann' fonk'syonèrr' Antyié dowarr' !!!!!!!! Kossa lé z'Anty y vyin fé an Amazoni.........
Si ou lé konm' mwin......di moman y koz' langaz', sé.... l'Anglé, sé lo mèm' nacyion. Lé valabb' mèm'!!!!
Ou koné ke bann' Gwyané y koz' pliss' kréol' Antié, ke zot' langu' natal'........pars'ké y fé ontt' zot' lo ...mo to to.

Mi arètt' là......pars'ké.... Vous devez ètes sur cette île par.... dépitacyion, pour ne pas vouloir nous comprendre et accepter nos us et coutumes.
A moins, que vous vous voudriez vous y installer et nous foutres à la porte, po pran noutt' plass'.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >