Justice

St-Denis: Il s’empare de la Porsche d’un vendeur de voitures "escroc"

Mercredi 31 Janvier 2018 - 10:33

"C’est moi qui me fait escroquer et c’est moi qui suis ici !" s’est indigné Marc F., devant le tribunal correctionnel de Champ Fleuri ce mardi. L’homme de 33 ans comparaissait pour extorsion par violence, menace ou contrainte de signature, ainsi que son dalon, Giovanni B. Le gérant d’un parc automobile de Saint-Denis leur aurait vendu des voitures "en mauvais état qu’il avait maquillées". Un véhicule à plus de 1200 euros pour Giovanni B et une de plus de 24.000 euros pour Marc F. qui dit avoir perdu son emploi, faute de transport. Giovanni B. aurait quant à lui vu le vendeur de voiture et quatre individus prendre le véhicule de chez lui. "J’ai payé les réparations, jamais eu de remboursement et j’ai perdu la voiture", raconte-t-il.
 
Après avoir attendu leurs remboursements pendant plusieurs semaines, les deux hommes, accompagnés de deux autres, ont fait irruption le 27 avril 2017 dans le bureau du gérant "escroc" en le menaçant. "Oui on était en colère !" avoue Marc F. qui en s’énervant aurait cassé l’Iphone du gérant mais aurait déduit le prix du téléphone de la somme qui lui était due. Honnête… Donc peut-être ne ment-il pas lorsqu’il dit avoir forcé la main du gérant pour qu'il lui donne sa Porsche pendant quelques jours, afin de garantir que le gérant lui rembourse ses 24.000 euros.
 
L’avocate de Giovanni B. énumère les erreurs de procédure à la fois au sein de la gendarmerie de Saint-Benoît que du commissariat Malartic. Elle dénonce la mise en garde à vue des deux hommes "sans que personne ne sache pourquoi".
 
"Je suis accusé d’extorsion alors que je me trouve dans une galère incroyable", répète Marc F, furieux, insistant qu’il n’a pas volé la Porsche. Sont-ils les vraies victimes ?

Les deux "victimes d'escroquerie" seront finalement entendues. Le tribunal ayant décidé de prononcer la relaxe pour les deux hommes.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 13169 fois



1.Posté par Choupette le 31/01/2018 12:39

Ils méritaient bien la relaxe. Vu le nombre de fois qu'on se fait escroquer par ces margoulins.

Au moins eux, ils ne se sont pas laissés faire.

Bravo les gars.

2.Posté par Kasser le cui st Louis st Denis le 31/01/2018 15:15 (depuis mobile)

Il a préféré s'emparer de la voiture de vendeur ? Sans doute que la femme du vendeur était moins bien alors. Quoique on ne sait pas tout encore.

3.Posté par zouzie le 01/02/2018 07:55

Qui est le vendeur? (Qu'on ne se fasse pas arnaquer aussi)

4.Posté par dh le 01/02/2018 10:00

Bon, pour la voiture à 1200, vu le prix, il faut être un peu naïf pour croire qu'il y avait zéro problème dessus ! Par contre pour celle à 24000 je comprend parfaitement la réaction de la victime. Les gérants de parc d'occas c'est un peu tous les mêmes, ils sont fort pour vendre mais après au moindre problème il n'y a plus personne.

5.Posté par Techer le 01/02/2018 21:46 (depuis mobile)

Au rond point de bras canot de saint benoit il y a les même marchands de rêve qui abuse sur les minima sociaux les voiture a 1500€ qui au final arrive a 3000€ pour pouvoirs les faire roulé correctement a bonne entendeur merci bien

6.Posté par galérien le 02/02/2018 13:07

Lorsqu'on escroque les autres on peut se permettre de rouler en Porsche , comme quoi la malhonnêteté des gens ça paye bien .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >