Justice

St-Denis : Il poursuit sa femme, qu’il vient de battre, jusqu’à SOS Médecins

Mardi 16 Janvier 2018 - 15:54

Pour lui c’est un piège. C’est la manipulation de la part de sa concubine qui l’a poussé à casser la baie vitrée de SOS Médecin à Saint-Denis sous les yeux de la police. Samedi dernier, une mère de famille se rend au cabinet médical pour un œdème sur les lèvres. Selon elle, c’est son conjoint, ivre, qui lui a mis une claque après qu’elle ait refusé un câlin de sa part. Une dispute qui aurait coupé court grâce à l’arrivée de quelqu’un qui sonnait à la porte.
 
L’homme âgé de 29 ans assure devant le tribunal correctionnel ne l’avoir jamais frappée. Elle aurait tout manigancé pour une raison inconnue, et c’est le sourire en coin qu’elle lui aurait fait à SOS médecins qui l’aurait énervé. Sauf que son casier judiciaire contient 15 mentions dont certaines pour violences. Et souvent, l’alcool est présent. Il est d’ailleurs en récidive car condamné en novembre dernier pour violences (qu’il a reconnues cette fois-ci) sur la victime.
 
Si ce couple "toxique", selon l’avocat du prévenu, Me Guillaume Motos, a tenu le coup la première fois, aujourd’hui elle ne veut plus de lui. Elle s’est constituée partie civile, "pour qu’il comprenne que c’est fini", explique son avocat, Me Louis Ropars, mais n’avait pas porté plainte. Ce qui ne colle pas avec la théorie du piège, selon le tribunal.
 
Le récidiviste a donc été condamné à 4 mois de prison ferme, 4 mois de révocation de sursis et 4 mois de révocation de contrainte pénale, soit un an de prison.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 3167 fois



1.Posté par chikun le 16/01/2018 18:04

Beaucoup de femmes préfèrent des machos incontrôlables à des hommes tranquilles . C'est la vie. le PS va modifier notre génétique ?

2.Posté par Manu le 16/01/2018 19:40

On ne lui reconnaît pas le droit d’importuner !?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >