MENU ZINFOS
Zot Zinfos

St-Denis: Des syndicats "maisons" scellent le sort des agents permanents non titulaires par des propositions aux rabais de la Ville


- Publié le Vendredi 30 Novembre 2012 à 09:33 | Lu 308 fois

St-Denis: Des syndicats "maisons" scellent le sort des agents permanents non titulaires par des propositions aux rabais de la Ville
Suite aux revendications salariales portées par l’UNSA et FO depuis le mois d’octobre 2012, la ville n’a pas voulu négocier les critères de cette augmentation lundi dernier.

Elle a souhaité réunir l’ensemble des partenaires sociaux pour faire des propositions concernant la revalorisation salariale des agents non titulaires ce mercredi. Le but de la manœuvre a été dévoilé hier après midi : faire passer des propositions aux rabais.
La proposition de la ville est totalement en dessous des attentes des agents non titulaires et de leurs représentants UNSA et FO. D’ ailleurs, l’Autorité  revient même sur  l’accord de principe d’une revalorisation mensuelle pour l’ensemble des agents non titulaires qu’elle a signé avec l’UNSA  et FO.

Que dire de la prestation des organisations syndicales locales (Cfdt, Cgtr et Safptr) qui ont fait le choix de venir en aide à la collectivité et de ne pas porter les revendications légitimes des agents en situation de précarité. Ces derniers ont signé un protocole « fantôme »: une revalorisation par le biais d’une prime UNIQUEMENT pour les agents qui n’ont pas de prime et sur 2 années (2013 / 2014) par ordre décroissant d’ancienneté de service.

Cet accord qui n’engage que leurs signataires, fait reculer les avancées qu’avaient obtenues dans la première réunion l’UNSA et FO, soit une augmentation dès 2013 pour l’ensemble du personnel non titulaire (1440 agents « intégrés » et 295 agents en CDI – ville de Saint Denis et CCAS).

Par ailleurs, aucune de ces organisations n’a travaillé sur les chiffres (budget et compte administratif) pour pouvoir aborder avec sérieux le dossier de revalorisation salariale des agents non titulaires. La preuve, ils n’ont même pas jugé utile de prendre des garanties pour les agents du CCAS et adapté l’augmentation des agents en CDI en fonction de la loi de 2007 (en l’état l’augmentation ne peut s’appliquer légalement).
Le dispositif proposé exclu également une grande partie des agents à temps non complet (ASEM, secrétaire scolaire, chefs cantinières…). Ces agents à temps non complet avoisinent un salaire à 1000€ (avec un régime indemnitaire de 30€) : Est-ce la mesure la mieux adaptée pour aider les plus bas salaires, les exclure ? INADMISSIBLE.

Les agents non titulaires ont demandé une bouffée d’air pour qu’avec le coût élevé de la vie ils puissent avoir des lendemains meilleurs.
La proposition de réduction de 4,68€ sur les frais de repas pour le personnel des écoles est une sournoise proposition, puisqu’elle cache la non revalorisation salariale des Asem, des chefs cantinières … Merveilleux, la bouffée d’air est de moins de 5€ pour les plus bas salaires. C’est formidable. Les plus bas salaires doivent ils avoir les plus basses augmentations ?

En ce qui concerne les avancées des CAP et de la participation de l’employeur aux frais de mutuelle : rien de concret n’est acté. Financièrement, le passage de l’échelle 3 vers l’échelle 4 n’a rien d’extraordinaire (exemple : Echelle3/Echelon 5 => 1445€ – Echelle4/Echelon 5 => 1453 soit une
augmentation de 8€). Arrêtons de faire croire des aberrations aux agents non titulaires.

L’UNSA et FO pour une revalorisation salariale discutée et négociée avec l’Autorité Territoriale




1.Posté par Etage blanc le 30/11/2012 20:03

debout agent assie ! l'exclavage est terminé ! réclamé vos droits , réclamé votre Roi le changement ici est maintenant sinon reste assie est dit merçi

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes