MENU ZINFOS
Faits-divers

St-Denis : De mauvais regards, des désaccords puis des coups de couteau et la mort qui rode


Un conflit entre deux voisins d'une résidence de Montgaillard s'est transformé en tentative de meurtre au couteau. Si le pronostic vital de la victime a été un temps engagé, sa vie n'est plus en danger. L'avenir de l'agresseur est oblitéré par une lourde condamnation.

Par Isabelle Serre - Publié le Vendredi 20 Janvier 2023 à 14:27

"Vous êtes frustré d'avoir pris un coup de poing par votre voisin il y a quelques mois et ne pas avoir réussi à prendre le dessus. Vous l'attendiez au tournant pour vous venger", décrit la représentante de la société. Et à entendre l'histoire de ces deux voisins de l'allée des Gloxinias à Montgaillard, il y a de fortes chances que l'analyse de Nathalie Le Clerch' soit exacte.

Le 8 octobre 2020, Patrick* remontait l'escalier du parking menant à son immeuble. Il se trouvait entre sa compagne et sa mère. Soudain, son rival, Max F., 36 ans, était apparu assis sur un muret au niveau des boites aux lettres. Leurs regards s'étaient croisés avant que la situation ne devienne explosive.

"D'habitude, je vois ça dans les films, mais là, c'était moi", détaille Patrick en s'adressant aux magistrats de la cour d'appel lors de l'audience au cours de laquelle Max F. est rejugé à la demande du parquet général. Les deux hommes ont plusieurs différends à leur actif dont le fameux coup de poing de juillet 2020. "Il fume des joints dans l'escalier. Il ne fait rien. Entre nous, c'était sans arrêt des mauvais regards, des désaccords", poursuit Patrick.

"D'habitude, je vois ça dans les films"

Le jour des faits et alors qu'il passait près de lui, Patrick prend un coup de couteau dans la cuisse, puis un autre en pleine tête. Aidé par un témoin, il avait fait volte-face et avait repris l'escalier en sens inverse. Mais cette fois-ci, à cloche-pied. Max F. l'avait alors frappé une fois de plus dans le dos. Son pronostic vital avait été engagé. Les pompiers avaient mis 1h20 avant d'arriver sur les lieux et Patrick doit la vie à ceux qui se trouvaient aux alentours et qui l'ont pris en charge en lui faisant, notamment, un point de compression et un garrot. 60 jours d'interruption temporaire de travail lui avaient été prescrits. Le parquet de Saint-Denis avait ouvert une information judiciaire pour tentative de meurtre avant que les parties ne s'accordent sur une correctionnalisation de l'affaire.

24 condamnations pour des faits de violences et de vols

Jugé en septembre 2022 par le tribunal correctionnel de Saint-Denis, Max F. avait écopé de 6 ans de prison ferme alors que 8 avaient été proposés au tribunal par le parquet. Face au profil du prévenu et un casier judiciaire qui parle de lui-même, le procureur de la République avait fait appel. En 2015 et 2019, Max F. a été incarcéré pendant 4 ans pour des faits de violences, rajoutant une mention à son historique judiciaire qui en comporte 24. Au cours de sa détention, de nombreux incidents lui ont valu de se faire défavorablement remarquer pour des menaces ou des insultes envers le personnel pénitentiaire.

Devant la cour, Max F. a déclaré avoir vu un couteau entre les mains de la victime, raison pour laquelle il avait voulu se défendre avec celui à cran d'arrêt qui se trouvait par le plus grand des hasards au fond de sa poche : "C'était lui ou moi", prétend le prévenu.

"Vous n'acceptez pas la hiérarchie, l'autorité", tance Nathalie Le Clerch' avant de proposer à la cour d'appel de prononcer une peine de 8 ans d'emprisonnement, le double de la peine infligée lors de sa précédente condamnation et pour laquelle il se trouvait toujours sous le coup d'un sursis probatoire au moment des faits reprochés.

La cour, dans son délibéré rendu ce jeudi, a confirmé le premier jugement. Max F. est condamné à 6 ans de prison.

*Prénom d'emprunt
 




1.Posté par Ouais... le 20/01/2023 15:04

24 condamnations et il menace encore le personnel pénitentiaires ?
La, il ne s agit pas d immigrés. Pour ceux là on dit: renvoie dans le pays d origine, mais pour un bon créole "da cour" quel est le programme ?
Ce genre d énergumènes, la justice doit les harcelés, les em... Faire de leur vie un cauchemar. La loi est trop douce. C est lui qui devrait avoir peur, pas les autres habitants.

2.Posté par Atterré le 20/01/2023 17:07

C'est quoiun créole "da cour" ? ? ?
Je suis un réunionnais de souche, assez âgé, je n'ai JAMAIS entendu cette expression ! ! ! !

3.Posté par Jeandit rien le 21/01/2023 10:29

Il faut complètement le recommencer ...l effacer pour le reconstruire...si pdt la manœuvre il devient fou..tant pis ..mais au moins la société en sera protégé..on est vraiment des bisounours...un jour peut être cela changera t il..

4.Posté par Ouais... le 23/01/2023 12:02

De mauvais regards puis des coups de couteau. Des lunettes de soleil auraient elles pu éviter le drame ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes