MENU ZINFOS
Politique

St-Benoît : Patrice Selly veut améliorer l'image de sa ville


En quelques mois, depuis son arrivée à la tête de la mairie de Saint-Benoît, Patrice Selly n'a pas chômé. Il a été sur tous les fronts. Maintenant que le plus dur est passé, il souhaite s'atteler au développement de sa commune. C'est le message qu'il a souhaité faire passer aux journalistes ce midi, lors des voeux à la presse.

Par - Publié le Jeudi 7 Janvier 2021 à 17:15 | Lu 2687 fois

Les chantiers n'ont pas manqué depuis que Patrice Selly s'est installé dans le fauteuil de maire de Saint-Benoît. Il a d'abord dû gérer la crise sanitaire avec un virus particulièrement présent dans sa ville. Au pire moment de la crise, l'ARS a recensé plus de 200 cas pour 100.000 habitants. Des mesures très fortes, parfois impopulaires, avec notamment la fermeture des bars et des restaurants pendant une dizaine de jours, a permis de faire redescendre ce chiffre à 37,4.

Parallèlement, le nouveau maire s'est attelé au redressement économique de sa commune, dans le but de résorber au plus vite les 19 millions de déficit laissés par la précédente mandature de Jean-Claude Fruteau. Un accord a été trouvé avec la Chambre régionale des Comptes afin d'étaler le plan de redressement sur 4 ans, sans augmentation des impôts. Un point capital, aux yeux de Patrice Selly, qui avoue passer plus de 60% de son temps à ce dossier. L'équilibre devrait être retrouvé dès 2022, grâce notamment au départ à la retraite d'environ 200 agents (50 par an) qui ne seraient pas remplacés au moment de leurs départs à la retraite.

Le redressement économique c'est bien, mais il faut nécessairement qu'il soit accompagné d'un volet social. Le nouveau maire s'est fixé comme priorité d'améliorer l'aide sociale sur sa commune, au travers notamment d'une amélioration du fonctionnement du CCAS. Le permis jeunes sera lancé dès lundi prochain, ce qui permettra très rapidement à une vingtaine ou une trentaine de la commune de passer leur permis gratuitement, à condition qu'ils soient inscrits dans un parcours d'insertion. De même, il est prévu un doublement du portage de repas pour les personnes âgées.

L'année 2021 devrait également être marquée par le démarrage d'un certain nombre de nouveaux projets, comme l'installation d'une station-service et d'un fast food par le groupe Larriche dans le quartier de la Rivière des Roches, à Beauvallon, la pose d'une dizaine de caméras de vidéosurveillance en centre-ville ou la création d'un événement culturel mensuel, avec à chaque fois un thème différent. Deux dates sont d'ores et déjà retenues : le jour de l'an chinois en février et son équivalent tamoul en avril.

Enfin, toujours dans le domaine culturel, on devrait assister au retour du festival des Eaux vives et au lancement d'un tout nouveau festival de la Canne, dans l'ancienne usine de Beaufond.



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par GIRONDIN le 07/01/2021 18:37

Lol

2 ou 3 milliards pour raser le centre-ville.
Il est adoubé par zinfos974 et fait partie de la team. Quoiqu'il arrive et quoiqu'il fasse........

2.Posté par bassin la paix le 07/01/2021 16:20

Rien de mieux que la mal bouffe

3.Posté par pierre le 07/01/2021 20:51

un pur ratenon exatement pareil , qui aime les medias pour se vanter , oubli pas comment thierry robert quelqu'un qui presque tous le jours , té i vante a lu devant les médias , fait attention mr selly , pa trop vite le matin , doucement l'aprés midi , trés lentement lo soir , un peu de modesti ,surtout c ou qui décide le magot en plus de maire? ou lé président de la CIREST ? JEAN MARIE I GUETTE A OU

4.Posté par saint-ange le 07/01/2021 23:48

Il fallait s'y attendre, le communautarisme s'installe à st benoît, car en toute logique il faut aussi fêter avec les malgaches, les zarabs, les comoriens, les mahorais...

5.Posté par Rue la gare le 08/01/2021 05:50

Du moment qu' ils sont aux pouvoir
Ils inventent toute sorte de fantasme
Pour leur ville
A ste Suzanne depuis 2013 flambé le panneau coeur de la ville 2021 rien
A la marine les travaux d assainissement depuis 2016 toujours pas fini
La zone artisanal les terrains à la tête du client
Que la friche et des carcasses le pire que c est un élu qui la pollué
C est une ville poubelle

6.Posté par jojo le 08/01/2021 04:40

vous allez installer la mal bouffe dans votre micro region alors que lEst pourrait donner lexemple d'un vrai temple de la gastronomie locale de qualite.
lorsque vous developper mr le Maire regarder la qualite de vos investisseurs et leurs etats physiques vous verrez que ceux qui portent des projets aussi scabreux en sont les reflets

7.Posté par Bénédictine le 08/01/2021 07:44

Ôte oui par pitié faites ! Encore hier soir il n'était que 20h00 je suis allée acheter de quoi manger. On dirait dit une ville fantôme. Une voiture s'amusait à accélérer, faire des têtes à queue comme bon lui semblait au niveau du score Mr Selly. Vraiment plus jamais je ne m"aventurai dans cette ville le soir ça fait vraiment flipper. On se demande pourquoi on paie des impôts aussi chers !

8.Posté par Taloche le 08/01/2021 07:52

Doucement M & Dames, on n'est pas en Amerique ! Il vient d'arriver et bénéficie d'une dote de -19 M€. Donnez-lui du temps on verra après.

9.Posté par ZembroKaf le 08/01/2021 08:51

@1 "GIRONDIN"
Salut et bonne année 👍🏻
La team "DRRégionales2021" en force...mol 😂
2, 3 fêtes une station un B.K...voila le projet de "un des teamer" pour développer Saint Benoit...comme dit notre 1er ministre : 2021 l'année de l'espérance... 😂

10.Posté par Aïl landeur le 08/01/2021 09:42

Selly avait reçu en 2015 comme nombre d'élus d'autres communes, une proposition de mission pour mieux gérer les finances communales..

Rien n'a été mis en œuvre.
Nul besoin de pronostick pour ce type d'élus.

11.Posté par LOL le 08/01/2021 09:50

festival de canne qu'est ce qui faut pas entendre! Quand va t on enfin comprendre que la canne est un fléau pour l'ile pas une opportunité. Au nom de la canne nos ancêtres ont été mis en esclavage, à l'abolition il n'avait pas d'autres moyen de subsistance que de cultiver la canne, pour se donner du courage ils buvaient du rhum issue de cette meme canne, ce rhum qui réunit encore chaque matin au 4 coins de l'ile des hommes qui pourraient encore apporter à la société mais qui ne le font plus car ils sont malades. Cette canne qui occupe une grande partie du territoire réunionnais et qui ne survit que car elle est subventionnée, qui n'apporte que quelques contrats saisonniers de journalier aux reunionnais et qui ne profite au final qu'aux propriétaires terriens, les réunionnais n'aspirent ils pas plus qu'à ces petits contrats précaires? ne meritent ils pas mieux? notre foncier ne pourraient ils pas profiter à d'avantage de réunionnais à l'heure ou le cout du logement est une réel problematique et ou la question de l'autosuffisance commence à se poser. Enfin l'économie de la canne n'est pas viable, les planteurs n'ont qu'un seul client Téréos qui fait ce qu'il veut et qui n'est présent qu'à cause des quotas. On sait très bien que sans cela le Brésil ou d'autres pays sont plus rentable que la Réunion. A t on déjà vu un marché se développer sans demande? Un peu de franchise on sait à qui profite la canne ne nous faites pas croire que nous avons tous à y gagner...

12.Posté par Kevin le 08/01/2021 07:50

En attendant rien n’est fait pour le nettoyage de la ville les makotes continuent à nous polluer avec les mécaniciens de rues qui laissent tout sur les parkings pièces de moteur huile de vidange et batterie et bien sûr les carcasses de voitures désossées .

13.Posté par Moi le 08/01/2021 11:27

Allez selly !!!!!!!!! Monte bna ou kose pa intar!!

14.Posté par GIRONDIN le 08/01/2021 11:52

9.Posté par ZembroKaf
Salut, merci l'ami, de même pour toi.

Je te conseille la visite de cette ville, après ça tu dresseras une statut à la gloire de ton Missel tellement ta ville paraît belle en comparaison ! 💪

15.Posté par Thérèse le 08/01/2021 12:27

Des jeux, de la malbouffe et un ridicule festival d'une plantation menée à disparaître....Wahhhooouuuu !!!!
Quel avenir pour nos jeunes ? Et pour nous ??
Il faut raser le centre ville, casser quelques communautés sectaires hermétiques au changement et au développement. Il faut faire de l'éducation une priorité et OUVRIR DES ENTREPRISES, de la richesse !!
Une solution serait de référencer les entreprises de St Denis / Ste Marie dont la majeure partie de ses employés viennent de l'Est...et proposer des zones franches aux dites entreprises pour s'installer sur St Benoît.
Il faut ouvrir des restaurants, avoir une vie sociale plus agréable, mais effectivement, n'en déplaisent aux gourous de St Benoît, qui dit restaurant, dit alcool...

16.Posté par Touc le 08/01/2021 15:20

Avant de confondre,bien préciser aux créoles festival de la canne à Sucre,
pour ne pas qui se dirigent à cannes.

17.Posté par pirouet le 08/01/2021 16:33

Selly balaye ta ville , rends la plus propre avant d'avoir de gros projets.
''un cul sale peu pas mettre un linge propre''.

18.Posté par Le Jacobin le 09/01/2021 08:58

"comme l'installation d'une station-service et d'un fast food par le groupe Larriche dans le quartier de la Rivière des Roches, à Beauvallon, la pose d'une dizaine de caméras "

Nous y sommes, le développement économique et l’industrialisation de saint benoît a commencé, voilà la vision du grand génie.

19.Posté par Dimitile le 09/01/2021 10:44

Vu le passif de 30 années de Fruteau and co, on n'est pas sorti de l'auberge.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes