Faits-divers

St-Benoît: Deux soeurs en garde à vue, les mêmes qui avaient veillé une dépouille durant 23 ans

Jeudi 29 Décembre 2016 - 09:26

St-Benoît: Deux soeurs en garde à vue, les mêmes qui avaient veillé une dépouille durant 23 ans
Deux femmes ont été placées en garde à vue mardi dans le cadre de la mort suspecte d’une femme d’une soixantaine d’années à Saint-Benoît.

C’est le médecin venu constater le décès qui a donné l’alerte après avoir relevé des hématomes sur le corps de la défunte. Un signalement qui fait resurgir une affaire datant de mai 2004 a, hier, révélé le Quotidien.

En effet, elle concerne la même famille et les mêmes deux soeurs qui avaient veillé le corps sans vie de Zoubeba Issabay durant 23 ans. Très croyantes, elles auraient obéi aux recommandations d’un prête indien pour tenter de soigner leur tante qui souffrait de démence. A sa mort, ce dernier avait prédit sa résurrection.
 
Les deux soeurs sont soupçonnées d’avoir maltraité la sexagénaire.
Lu 13472 fois



1.Posté par cmoin le 29/12/2016 10:13

ET toujours pas en prison!

2.Posté par polo974 le 29/12/2016 11:07

1.Posté par cmoin le 29/12/2016 10:13
""" ET toujours pas en prison! """
à 100 euro la journée, c'est toi qui paie ? ? ?

3.Posté par COSTA le 29/12/2016 11:20

Laissez les veiller encore 23 ans la deuxième momie!

4.Posté par Choupette le 29/12/2016 12:35

" ... leur tante qui souffrait de démence"

Apparemment, il n'y avait pas que la tante ... .

5.Posté par Maitre CoNNar le 29/12/2016 14:13

@ 2.Posté par polo974 le 29/12/2016 11:07

OUI POLO laisse toute dehors

Agamenon
Sauvage
les gratels la tabasse lé policier

FERMONS LES PRISONS
na pu personne y sava hi hi hi

6.Posté par jp le 29/12/2016 17:45

Ke des debiles.na un pe met commentaires . ?

7.Posté par Run le 30/12/2016 08:24 (depuis mobile)

La prison c est pour les victimes et les personnes solvable !

8.Posté par fifi le 30/12/2016 19:30

Quelle honte 😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 08:41 Des casseurs d'Halloween au tribunal ce jeudi