MENU ZINFOS
Faits-divers

St-André : "Si zot y continu, mi tue zot toute"


Par - Publié le Jeudi 5 Décembre 2019 à 09:21 | Lu 6497 fois

Renvoyée un première fois sur demande du prévenu afin qu'il puisse préparer sa défense, l'audience portait sur faits de menaces de mort, de détention et port d'arme non autorisé. Le 15 novembre dernier à Saint-André, un couple se rend chez SOS médecin, car leur enfant de 4 ans ne va pas bien. Arrivés sur place, il y a tellement de monde que la mère, accompagnée de ses deux enfants d'une précédente relation, préfère repartir car les enfants n'ont pas mangé. Le ton monte sur le chemin du retour car madame trouve qu'il conduit dangereusement.

Très énervé et inquiet pour son fils, l'homme stoppe la voiture sur la chaussée et s'emporte "si zot y continu, mi tue zot toute". C'est à cet instant précis que leurs versions divergent : Elle l'accuse d'avoir pris un fusil placé sous le siège de la voiture alors qu'il la menaçait de mort, quand lui affirme que c'est elle qui a pris le fusil pour le menacer. Au final, ils se calment, le fusil retourne sous le siège et ils repartent. C'est un des enfants qui dira en audition "c'est maman qui avait le fusil". À la lecture de son casier judiciaire, il peut remercier l'enfant de sa compagne d'avoir dit la vérité. Multirécidiviste en matière de violence, il a déjà purgé une peine de 15 ans pour assassinat en 1997. 

Un contexte plus complexe qu'il n'y paraît

Le contexte de cette affaire est plus complexe qu'il n'y parait. En effet, les deux enfants de la mère lui ont été retirés par mesure de protection, car son ex-compagnon les maltraitait. C'est grâce au prévenu, et la famille de celui-ci, qu'elle a pu les récupérer. Il apparaît, qu'après être retournés chez le médecin pour le petit, le praticien a fait une lettre d'hospitalisation. La mère constate que le médecin décrit un état élevé de stress chez le petit garçon. Vivant dans la peur de se voir de nouveau retirer ses enfants, elle a mal réagi pensant à ce qu'il pourrait arrivé si les services sociaux étaient alertés. Ce n'est que le lendemain qu'elle ira déposer plainte à l'encontre de son compagnon. 

"Je comprends la peur qui est évoquée, elle vit avec la peur du placement. Ce soir-là, sa peur va se concrétiser quand elle doit aller chez le médecin. C'est à cause de la lettre du médecin qu'elle va porter plainte le lendemain matin. Elle n'a pas peur de Monsieur mais peur du placement, elle ne veut pas lui nuire. Le parquet aurait dû amener des faits, il y a un problème relationnel dans le couple mais pas de violences" plaide la défense. Le parquet, considérant que le prévenu est ancré dans la violence, estime que dans son cas, la possession d'un arme à feu est inexcusable, voire intolérable. Il requiert une peine 18 mois de prison plus la révocation d'un sursis de 2 mois et le maintien en détention.

Le tribunal, après avoir délibéré, relaxe le prévenu pour les faits de menaces de mort mais le condamne pour détention et transport d'arme sans autorisation à une peine de 7 mois de prison ferme, assortie du maintien en détention. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Choupette le 05/12/2019 11:17

Fais z'enfants par-ci, par-là, au gré d'une envie de coït (c'est dans le dictionnaire) et voilà l'travail.

C'est siiii facile ... .

2.Posté par Mwinmidike le 05/12/2019 12:18

Un fusil sous le siège de la voiture ... Vaut mieux pas fé in l'accident avec cette famille hein !!

3.Posté par Ehcon le 05/12/2019 15:58 (depuis mobile)

Et le fusil ? Personne n'en parle ! J'espère qu'il a été au moins saisi et au plus détruit !

4.Posté par MôveLang le 05/12/2019 18:08 (depuis mobile)

''''''''''3. Ehcon le 05/12/2019 15:58''''''''''
Apparemment, non!
C''est un criminel, il n''y a donc pas de fichier pour les criminels, il a déjà tué, purgé sa peine cette, mais le laisser se balader avec un fusil, ils attendent quoi, le prochain mort?

5.Posté par LadiLafé le 05/12/2019 18:15 (depuis mobile)

Le marmay témoigne pour l''homme qui n''est pas son père, contre sa vraie mère, imaginons que les choses avaient mal tourné, le coup parti, la femme s'étant feminicidé, lo pôvre boug en aurait eu en plein dans le cul violence conjugale, Snnaped

6.Posté par Ouech le 05/12/2019 18:32 (depuis mobile)

Bah oui le fusil sous le siège cela peut toujours servir imagine il voit un canard ou un poule passait....ou si madame prend la tête un coup de fusil et hop c'est réglé on appel cela l'effet pei et visiblement cela fonctionne bien.....nou la fé

7.Posté par Veridik le 05/12/2019 19:05 (depuis mobile)

les deux enfants de la mère lui ont été retirés par mesure de protection, car son ex-compagnon les maltraitait .C'est grâce au prévenu, et la famille de celui-ci, qu'elle a pu les récupérer

Je comprend plus rien...

8.Posté par Au Joridicule le 06/12/2019 23:23

1.Posté par Choupette le 05/12/2019 11:17

Fais z'enfants par-ci, par-là, au gré d'une envie de coït (c'est dans le dictionnaire)
.............................
C'est quoi ce zafair ? J'ai pas de dictionnaire kamasoutitré......

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes