MENU ZINFOS
Municipales 2020

St-André: Salle comble pour Éric Fruteau pour le lancement de sa campagne


Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 2 Mars 2020 à 10:48 | Lu 1548 fois

© Facebook / Eric Fruteau Officiel
© Facebook / Eric Fruteau Officiel
Véritable coup de force pour Eric Fruteau pour le lancement officiel de sa campagne à Saint-André. Pour son premier grand meeting officiel donné ce samedi à la salle Eos, l'ancien maire de la commune entre 2008 et 2014 a réuni près de 900 personnes.

Sa liste, intitulée "Donnons un temps d’avance à Saint-André" entend mener une politique "active, progressiste, propre à lever les blocages qui maintiennent Saint-André dans un retard de développement et d’épanouissement devenu insoutenable" explique Eric Fruteau sur sa page Facebook.





1.Posté par chelmi le 02/03/2020 14:08

On va assister à un déferlement de commentaires, certains désobligeants. Mais bon,l'insulte n'a jamais fait avancer les choses, c'est l'arme des faibles. Mais je note qu'il n'y a pas eu la présence de Président de Région ou de Département, il n'y a pas eu non plus une horde de militants venant d'ailleurs (Bras-Panon, Saint Benoit, ou autre Saint Denis) comme certains avaient laissé courir le bruit. On a même dit que Vira allait envoyer des gens pour faire souffrir de la comparaison avec le meeting de certain concurrent. Mais bon, les meetings sont une chose et le résultat des urnes en est une autre et c'est le seul résultat mathématique qui compte. Vous avez entendu le résultat du sondage qui place Bello loin devant les autres candidats, on en reparlera, car je pense qu'elle perdra les élections à Saint Paul. L'histoire de 2014 va se répéter. Zinfo dit 900 personnes, les organisateurs de la salle disent 1100, free dom 800, les étracteurs, tout au plus 700. Ce qui est sûr, comme dit M. Montrouge, ceux qui le croyaient mort et qui s'étaient mis le galon de chef de l'opposition, devraient vite réviser leur jugement.

2.Posté par Raid ou Tupic le 03/03/2020 10:25

Pourquoi JPV s'embêterait à envoyer des militants au meeting d'Eric Fruteau, lui qui a pris toutes les dispositions pour que sa stratégie se déroule dans le plus grand secret et ne s'ébruite pas.

La discrétion est la clé du succès du plan "Machine à faire perdre" qui verra Fruteau et Bédier se neutraliser et laisser tranquillement passer la caravane de Jean-Marie.

Caravane étant le terme approprié puisqu'il s'y cache depuis le début de la campagne, et même bien avant, tel un roitelet qui envoie sa chasse gardée faire la besogne ingrate.

Raison pour laquelle il était absent au dernier débat face au Bédier, entre autres.

Finalement, le fait de démentir une rumeur alors que personne n'a encore réagi ni évoqué le sujet, est un indice en soi qu'il y a, au moins, anguille sous roche, ou carrément une suspicion de connivence entre "adversaires".

Tout cela est bien triste, profitable aux mêmes (toujours) et contre l'intérêt de la population (toujours).

Ajoutons à cela l'éparpillement des petites listes, qui faute de stratégie politique, d"égo démesuré ou carrément sous contrôle de la majorité (listes "sous-marin") et donc incapables de se regrouper en une seule liste d'opposition, l'on comprend vite que cette élection sera moins compliquée qu'il n'y paraît pour le clan cinquantenaire.

Rien ne change sur l'île intense, ce sont toujours les mêmes qui passent la crème et les mêmes qui se plaignent de coups de soleil ... mais après tout, ne le méritent-ils pas un peu, ces derniers ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes