MENU ZINFOS
Société

Sri Lanka : La démission du président aura-t-elle un impact pour La Réunion ?


La démission du président Gotabaya Rajapaksa a été acceptée ce vendredi après plusieurs jours d’émeutes. Le Sri Lanka connaît actuellement la pire crise économique de son histoire. Depuis 2018, La Réunion a connu depuis 2018 des arrivées de migrants sri lankais venus demander l’asile. Ce phénomène va-t-il s’arrêter avec la fuite du dirigeant ?

Par - Publié le Vendredi 15 Juillet 2022 à 15:24

Depuis 2018, des bateaux transportant des migrants sri lankais accostent à La Réunion. Ce phénomène va-t-il s’accentuer avec la crise politique et économique que traverse le pays?
Depuis 2018, des bateaux transportant des migrants sri lankais accostent à La Réunion. Ce phénomène va-t-il s’accentuer avec la crise politique et économique que traverse le pays?
La démission du président sri lankais Gotabaya Rajapaksa a été acceptée par le procureur général du pays et le Parlement ce vendredi 15 juillet. Après trois mois de manifestations, des émeutes ont éclaté samedi dernier et les manifestants ont pris d’assaut le palais présidentiel qu’ils ont occupé jusqu’à hier. Gotabaya Rajapaksa s’était enfui de sa résidence le jour-même avant de quitter le pays mercredi. Il a envoyé sa lettre de démission le 13 juillet par e-mail.
 

La pire crise économique de l’histoire du pays

La population reproche au président déchu d’être responsable de la pire crise économique du Sri Lanka depuis l’indépendance. Depuis 2001, le pays vit au rythme des pénuries de carburant et des pannes d’électricité quotidiennes. Les prix ont augmenté de 54,6% en un an tandis que la monnaie a perdu 50% de sa valeur depuis mars.

Le pays a été également privé de la manne du tourisme depuis 2019 et la crise Covid. Actuellement dans l’impossibilité de payer sa dette, le Sri Lanka a entamé des négociations de sauvetage avec le Fonds monétaire international. La guerre en Ukraine a également eu un fort impact sur la situation dans le pays.

Enfin, Gotabaya Rajapaksa se voit reprocher des décisions politiques. C’est le cas du passage forcé à une agriculture entièrement bio en avril 2021. La production s’est effondrée et le gouvernement a été obligé de faire marche arrière. 86% des familles affirment manger moins bien ou sauter des repas depuis. 

La fin des migrants à La Réunion ?

Depuis mars 2018, La Réunion a vu des bateaux de migrants  Sri Lankais arriver sur ses côtes. Bien que la crise économique ait démarré trois ans l’arrivée des premiers bateaux, la pauvreté était déjà l’une des principales raisons à pousser les Sri Lankais à fuir leur île natale.

La plupart d’entre eux ont évoqué des persécutions religieuses. Le Sri Lanka est un pays majoritairement Bouddhiste et les Chrétiens, Musulmans et Hindous représentent seulement 15% de la population. Si aucun conflit n’est officiellement ouvert entre communautés, les minorités sont persécutées dans certains endroits. 

Depuis 2015, le gouvernement de Gotabaya Rajapaksa tentait d’apaiser la tension religieuse dans le pays. Le conflit entre le gouvernement majoritairement cingalais bouddhiste et les Tigres Tamouls est officiellement terminé depuis une dizaine d’années. Pourtant, des familles affirment être menacées et torturées pour des liens supposés avec les rebelles. Certains demandeurs d’asile avaient affirmé vivre cette situation.

Le départ de Gotabaya Rajapaksa laisse donc plus de place aux interrogations qu’aux certitudes. L’agitation politique pourrait aggraver la situation économique et relancer les conflits religieux. Les plus désespérés pourraient donc bien tenter de trouver une vie meilleure à La Réunion, au risque de la perdre en chemin.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par didier le 15/07/2022 16:09

Après le Covid, après l’Ukraine, et maintenant le Sri Lanka, et la suite c'est quoi ?
Le coup de chaleur en France ? Encore une journée de solidarité a donner ? Un impôt à payer ?

2.Posté par Domi le 15/07/2022 17:10

Zinfos lance t-elle une invitation aux Sri LanKais ?
Il y a Maurice où travaillent d’ailleurs de nombreux Sri Lankais, il y a l’Inde, la Chine les terres malgaches à travailler ……

3.Posté par Billy le 15/07/2022 17:24

Y CEUX SONT DEJA DONNER LE TUYAU ... CA VA ETRE JOURNEE PORTES OUVERTES GRAVE GRAVE !!!! MAIS C LE VIVRE ENSEMBLE PTDRRRR
PAUVRE FRANCE ...........

4.Posté par art scenique le 15/07/2022 17:51

les recoltes de thé et de riz bio promu par les lobbys écologistes ont plongé le pays dans la famine

c'est ça le resultat de la politique mondialiste avec sa doxa du greenwashing pour gogos credules

5.Posté par JORIlapoudrée le 15/07/2022 17:55

Qu'ils viennent nous serons en récession bientôt l'argent coulera à flot , il y a du travail et des logements , venez c'est le bon moment nous boufferons des cailloux !

6.Posté par taz le 15/07/2022 20:08

Du grand n'importe quoi ! Les Sri Lankais ignorent La Réunion, ne savent même pas que notre île existe, comme l'essentiel du monde d'ailleurs, et ceux qui ont atterri ici en 2018, l'ont été par pur hasard après avoir dérivé trop longtemps. Non ! Les Sri Lankais ne lorgnent pas sur notre île ! Non, ils ne sont pas des dizaines de milliers à regarder l'Océan Indien en rêvant de venir chez nous !
Il faut arrêter de se prendre pour le nombril du monde !

7.Posté par MôvéLang le 16/07/2022 05:15

S'ils ne sont pas ukrainiens on ne pourra rien faire pour eux, pas d'armes, ni de sanctions ou embargos.
Restez chez vous.

8.Posté par Bertrand GERARD le 16/07/2022 08:13

Je suis pour que l'on donne un visa très long séjour et une autorisation de travailler aux sri lankais dans le but de compenser un très grand manque de main d'oeuvre local.

9.Posté par art scenique le 16/07/2022 09:04

stop aux faits d'hivers:

"Le procureur déclare à plusieurs médias que l’âge du garçon suspecté, âgé de 13 ans, est incertain, et qu’il est possible qu’il soit en fait majeur.

Les enquêteurs s’efforcent maintenant de rassembler des documents afin de préciser l’âge réel du garçon. En outre, il fera l’objet d’une évaluation médicale de son âge.

Le garçon suspecté et sa famille sont arrivés en Suède depuis l’Éthiopie à l’été 2017. Le garçon est accusé d’avoir abusé d’autres filles et jeunes femmes à Skellefteå.

L’été dernier, il était soupçonné d’avoir agressé une femme adulte dans la ville. Le garçon est connu dans la municipalité et a été déplacé dans différentes écoles.

À la fin du mois de juin de cette année, il a obtenu un permis de séjour permanent en Suède.

Le suspect étant âgé de 13 ans, il n’a été ni arrêté ni détenu. On s’interroge à Skellefteå sur le fait que le garçon ait réellement 13 ans. Beaucoup soupçonnent qu’il est en fait en âge de commettre un crime et qu’il aurait donc dû être détenu pour la tentative de meurtre de la petite fille."

10.Posté par Culéroland le 16/07/2022 12:59

Retour case départ pour ceux d'ici ??..

11.Posté par Omarie le 16/07/2022 19:01

A Post 9) Je ne vois pas le lien avec les Sri-Lankais...

12.Posté par Billy le 17/07/2022 09:25

LA FRANCE TERRE D'ASILE POUR LA PLANETE TERRE !!!!! CA FINIRA PAR EXPLOSER EST FORCEMENT DECLANCHER UNE GUERRE CIVIL .... TOUT C MIGRANTS QUI VEULENT VENIR EN FRANCE N'EST SURMENT PAS POUR LES BEAUX YEUX DES FRANCAIS MAIS UNIQUEMENT EST VRAIMENT UNIQUEMENT LES AIDES SOCIALES CAF RSA CMU LOGEMENT GRATOS(POUR EUX) PAS POUR LES FRANCAIS BIENSUR ETC ETC........ C PAS MOI QUI LE DIT MAIS EUX MEME !!!! A SUIVRE

13.Posté par poutyne le 17/07/2022 18:04

na bato y arrive la prépare a zot toujours.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes