Société

Sportive Saint-Pauloise de haut niveau, Cyndia Mansard reçue par le Maire

Vendredi 30 Décembre 2016 - 11:39

Seule Réunionnaise à évoluer en équipe de France de rugby à 13, la Saint-Pauloise Cyndia Mansard est en vacances dans l’île. Sportive de haut niveau, elle a été reçue ce jeudi 29 décembre par le Maire, Joseph Sinimalé.
Originaire de Saint-Gilles-les-Bains (sa famille est installée chemin Summer), Cyndia Mansard est un modèle de détermination et de réussite. Il y a une quinzaine d’années (elle avait à peine 16 ans), elle décide de s’envoler pour la métropole afin d’assouvir sa passion pour le rugby, la discipline n’existant pas encore en « version femme » dans l’île. Alternant les études, les entraînements au Creps de Toulouse les après-midi, deux séances d’entraînement en club le soir, elle se donne les moyens de réussir.
Depuis, Cyndia Mansard, BEP Carrière Sanitaire en poche, est passée par l’équipe de France de Rugby à 15, puis celle de rugby à 7, et évolue désormais « chez les 13 ». Durant ce parcours remarquable, la « rugbywoman » a notamment participé à une tournée au Canada et à un tournoi des six nations. « Ça fait vraiment du bien de rentrer dans l’île pour quelques jours de vacances », soupire-t-elle, avant de préciser : « c’est beaucoup de sacrifice. Mais quand on envie d’avoir quelque chose, il faut aller le chercher ».
La Saint-Pauloise, mère d’une fille de 10 ans, a donc été reçue à l’hôtel de Ville par le Maire ce jeudi. « Je suis vraiment très heureux d’accueillir une sportive saint-pauloise de haut niveau », assure Joseph Sinimalé, saluant le « brillant parcours » de Cyndia Mansard.
En vacances pendant quelques jours encore, elle regagnera son club « Toulouse Ovalie – 13 » début janvier 2017 et retrouvera aussi les chemins du bureau car, bien que sportives de hauts niveau les joueuses de rugby n’ont pas le statut de professionnelles. « Je pratique le rugby pour le plaisir de jouer, mais il faut travailler à côté pour vivre », conclut Cyndia Mansard qui fait la fierté de sa famille bien sûr, mais aussi celle des Saint-Paulois et des Réunionnais.
Lu 779 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 11:51 Un radar pédagogique à Saint-Benoît