Courrier des lecteurs

Souvenirs, souvenirs…

Samedi 9 Décembre 2017 - 14:55

Je me souviens dans les années 2000 de l’arrivée de notre idole à Marnes-la-Coquette, la plus petite commune des Hauts-de-Seine avec ses 1600 habitants, où j’ai habité pendant 20 ans. Un honneur, une fierté pour le village ! Le baptême de sa fille Jade en 2004 dans la petite église de Sainte-Eugénie m’a rappelé celui de ma fille Laura en 1989 !

Je me souviens de Johnny titubant, riant… il revenait ce jour-là du charmant petit restaurant familial de Maryvonne, "les hirondelles", situé dans le bourg de Marnes.

Je me souviens de Laeticia faisant ses courses comme nous, au supermarché de Vaucresson.

Je me souviens d’une anecdote qui illustre bien la simplicité de la star : L’entourage de Johnny téléphone à la mairie de Marnes la Coquette pour faire faire sa carte d’identité, mais à son domicile.

L’adjointe du maire répond que la présence de Johnny est indispensable pour la prise d’empreintes. Johnny, en simple administré, courtois, accompagné de ses gardes du corps (un peu furieux par ce refus) se présente au bureau. Oups, il y a un problème sur le format de la photo d’identité apportée par l’équipe de JH. 

Regard noir et grognements de ses accompagnateurs, mais Johnny, calme, compréhensif se rend volontiers au photomaton de la rue de Marnes et revient compléter son dossier. La cerise sur le gâteau, il signe même des autographes !

Je me souviens de la "Bête de scène" qui nous faisait vibrer dans ses concerts gigantesques au Stade de France en septembre 98, dans ses shows immenses au Parc des Princes pour fêter ses 50 ans avec ses amis, dans ses entrées fracassantes à Bercy, ou encore aux Francofolies de la Rochelle.

Je me souviens de cette rencontre très chaleureuse à Paris avec Johnny et Laeticia un soir de mai 2007.

Si mes chansons préférées sont "Marie, Laura, Je te promets, L’envie, Vivre pour le meilleur, Que je t’aime, Quelque chose de Tennessee", "Le pénitencier" a un goût nostalgique pour moi ! Mon grand frère Yvon, fan de Johnny, grattait la guitare à l’époque et jouait merveilleusement bien ce  tube. Vers les années 75 sur mon insistance (moi la petite sœur qui ne savait pas tenir une guitare et encore moins lire les notes de musique), Yvon m’a initié à la guitare avec cette chanson « le pénitencier ». Et plus tard je faisais "l’intéressante" devant mes copines et mes amis avec ce seul morceau qui composait mon répertoire !

C’est étrange, j’ai l’impression d’avoir perdu quelqu’un que j’ai toujours connu depuis mon adolescence jusqu’à être grand-mère aujourd’hui ! Oui, on a tous en nous quelque chose de Johnny…phénoménal et attachant !

Comme beaucoup de réunionnais, je suis triste. Le Roi lé mort… mais li va rest’ dan not’ ker !

Maguy Aho Doulet – Fan un jour…Fan toujours !
Lu 765 fois



1.Posté par Johnny v? le 09/12/2017 15:38 (depuis mobile)

Moi j'ai le souvenir d'un Johnny totalement irrespectueux prenant le public pour de la m...e lors d'un concert où il s'est fait attendre durant 1h45 ( il était à resto avec des potes). Bref !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?