MENU ZINFOS
Publireportage

Soutien aux acteurs économiques


Dans un contexte économique déjà fragilisé par la crise sanitaire, la hausse du coût du fret vient s’ajouter aux difficultés rencontrées par les acteurs locaux. En tant que chef de file de l’économie, la Région Réunion réaffirme son soutien auprès des entreprises réunionnaises.

Par Zinfos974 - Publié le Lundi 11 Octobre 2021 à 09:04

©RégionRéunion
©RégionRéunion
Dès le confinement en 2020, la Région a déployé plusieurs dispositifs d’aides d’urgence pour les entreprises dont plusieurs sont toujours en vigueur aujourd’hui tels que : 

Le Prêt Rebond REACT UE avec BPI France : dans l’objectif de renforcer la trésorerie des PME impactées par la crise, d’un montant de     30 000€ à 300 000€, cette aide prend la forme d’un prêt à taux zéro et est ouverte à la PME potentiellement créée depuis plus d’un an (présentant au moins 1 bilan) ;

Le « chèque numérique », soutien des projets digitaux des petites structures : pour accompagner les petites entreprises réunionnaises dans la mise en œuvre du télétravail et encourager leur transition numérique. Les procédures sont simplifiées et le taux de subvention passe de 50 % à 80 % (le plafond de subvention passant de 2000€ à 3200€).


FAIRE FACE A LA CRISE SANITAIRE
Trois nouveaux dispositifs régionaux viennent compléter ce panel d’aides :
« Market Place » : l’objectif est de relancer l’activité des entreprises en favorisant le développement du e-commerce via des plateformes dématérialisées. L’aide concerne les développements techniques, les coûts de promotion de l’outil ainsi que certaines dépenses liées aux moyens logistiques à mettre en œuvre (investissements matériels et immatériels). L’intervention régionale est plafonnée à 200 000 € avec un taux d’intervention de 50 %. 
Réhabilitation des structures d’hébergements touristiques : s’adresse aux hôtels, résidences hôtelière, gîtes, chambres d’hôtes de plus de 3 ans et couvre 50% des coûts de travaux de rénovation.
Petits investissements des entreprises artisanales du BTP, de l’agroalimentaire et du commerce de proximité : couvrent jusqu’à 70 % des dépenses d’investissements matériels ou immatériels participant à la relance de l’activité de l’entreprise.

LA HAUSSE DU COÛT DU FRET
Autre conséquence de la crise sanitaire : des perturbations majeures sur le trafic maritime mondial. Insularité, éloignement, dépendance aux approvisionnements extérieurs (produits alimentaires et de santé)... La Réunion n’est pas épargnée. Les retards importants du fret à l’import et à l’export obligent les entreprises à surstocker pour éviter les ruptures d’approvisionne- ment, provoquant ainsi des coûts logistiques supplémentaires et sou- levant des problématiques de capacité de stockage sur le territoire. Ne pouvant seules supporter ces hausses de coûts de rendement sans mettre en péril leur équilibre financier déjà fortement fragilisé par la crise COVID, les entreprises risquent de répercuter ses hausses sur les prix à la consommation et donc sur le pouvoir d’achat des Réunionnais. 
La Région Réunion a ainsi mis en place un soutien d’urgence dédié : la compensation des surcoûts de transport 2021-2022 à hauteur de     100 % des dépenses, portant sur les coûts du fret des intrants productifs provenant de l'Union Européenne et des extrants pour les dépenses réalisées en 2021 et 2022. Ce dispositif s’adresse à toute entreprise ayant une activité de production à La Réunion. 

D’autres pistes de travail seront mises à l’étude telles que la redéfinition de l’intervention de la collectivité dans le financement des surcoûts du transport dans le cadre du FEDER 2021-2027 ; la concertation avec l’État et les grandes compagnies maritimes ; une réflexion avec les partenaires privés et publics sur la mise en place d’une compagnie maritime régionale. 


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes