MENU ZINFOS
Communiqué

"Soutien aux TV privées en Outre-mer"


Nathalie Bassire a interpellé le Ministre de l’Économie et des Finances à propos d’un "danger imminent mettant en grandes difficultés nos chaînes de télévision privées en Outre-Mer".

Par N.P - Publié le Lundi 15 Novembre 2021 à 14:28

"Soutien aux TV privées en Outre-mer"
Le communiqué :

J’ai interpellé le Ministre de l’Économie et des Finances, Monsieur Bruno LE MAIRE, à propos d’un danger imminent mettant en grandes difficultés nos chaînes de télévision privées en Outre-Mer, et ce au nom du pluralisme et du rayonnement culturel dans nos territoires.

En effet, les télévisions privées ultra-marines se sont construites sur un modèle atypique et unique, différent de celui des chaînes locales privées ou associatives en France Hexagonale.

Si l’indépendance économique et éditoriale de ces médias en font un important vecteur de pluralisme et de rayonnement culturel pour nos territoires, ils reposent néanmoins sur un fragile équilibre économique qu’il est indispensable de garantir. Ces médias représentent près de 700 salariés, 900 intermittents et plusieurs centaines d’emplois indirects.

Les syndicats locaux m’ont fait part de leur inquiétude suite à la décision du Gouvernement d’autoriser la chaîne publique France Télévision à réaliser des décrochages publicitaires sur les territoires des Outre-Mer dans le cadre du décret sur la publicité dite « segmentée ». Cette décision représente une menace grave pour les entreprises, leurs collaborateurs et leurs partenaires et engendrera une atteinte au pluralisme, gage de démocratie.

Celle-ci entraine une situation de déséquilibre entre les médias nationaux qui n’ont aucune obligation d’investissement local, alors même que nos médias locaux sont soumis à un système de quotas.

Le marché publicitaire ultramarin reste très affecté par les deux crises successives (« Gilets Jaunes » et Covid-19) que nos territoires ultramarins traversent.

Nous le savons, ces marchés resteront impactés par les effets collatéraux de ces crises jusqu’en 2024 au moins. Cette nouvelle pratique du groupe public, autorisée par le Gouvernement, générera indéniablement une distorsion manifeste de concurrence et va, de facto, venir priver les médias privés des Outre-Mer de revenus indispensables à leur survie. 




1.Posté par André le 15/11/2021 15:47

Mme Nathalie est sur tous les fronts, on la voit partout ! Une grosse bosseuse qui n’a pas démérité

2.Posté par Amen madame le 15/11/2021 18:12

Elle a raison, aidons le fabricant de.... à diffuser plus de série indienne, misogyne, violente, Harcèlement, chantage,.....

Bref, orelsan est un enfant cœur:
.... "On était censés changer des choses
Depuis quand les choses nous ont changé ?
On était censés rien faire comme les autres
Est-ce que tout le monde mentait ?

C’est qu’il est l’heure de rentrer
Quand y’a plus de musique et que t’es tout seul sur la piste
Il faut que t’arrêtes de danser
La fête est finie
La fête est finie.... "

Amen !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes