Société

Sous la pression, Marylou a préféré quitter Rodrigues "de peur de finir en prison"

Lundi 19 Août 2019 - 17:57

Marylou Augustin a l’habitude de s’exprimer, de dire tout haut ce qu’elle pense, c’est dans son caractère. Cette Rodriguaise de 47 ans a quitté son île natale depuis 6 mois. Entrepreneuse, mère de famille, elle a préféré "partir de peur de finir en prison" et pour l'avenir de sa fille, malgré son engagement dans la vie sociale, économique et politique. Elle témoigne aujourd’hui du pouvoir du politique et du religieux qui s’insinue dans tous les aspects de la vie des Rodriguais et des pressions subies.


"A Rodrigues, tout est politisé". Loin de son île, Marylou a retrouvé le sourire
"A Rodrigues, tout est politisé". Loin de son île, Marylou a retrouvé le sourire
Charme, tranquillité, authenticité… Derrière la carte postale se cache un tout autre monde pour les Rodriguais, livre Marylou Augustin. Native de la "Cendrillon des Mascareignes", elle a à nouveau posé ses valises à La Réunion, là où il y a des années elle a pu faire l’expérience de la liberté, "la possibilité d’être [elle]-même", raconte-t-elle. Mais quand elle parle de son île, la déception lui laisse un goût amer. 
 
Alors qu’elle est de retour à Rodrigues en 2009, Marylou mène en parallèle sa vie de mère de famille et d’entrepreneuse. La renommée de ses tourtes dépasse les frontières de l’île. Mais elle a "envie de donner un coup de main", pour la situation des femmes en particulier. "La femme n’a pas son mot à dire, n’a pas de liberté d’action, soumise également au qu’en dira-t-on".

Selon Marylou, la société rodriguaise est rongée par les non-dits. Violences conjugales, incestes, viols, agressions sexuelles autant de sujets tabous dans une société où la religion tient une place centrale. "Les victimes se taisent, c’est la loi du silence" et, plus encore quand les violences ont lieu au sein du cercle familial.

La presse locale libre fait régulièrement part des cas d’agressions sexuelles et d’arrestations pour avortement illégal
La presse locale libre fait régulièrement part des cas d’agressions sexuelles et d’arrestations pour avortement illégal
Quelques affaires de moeurs ont tout de même défrayé la chronique ces dernières années. En juillet 2016, un réseau de prostitution est révélé à Rodrigues. Une collégienne de 16 ans dénonce les agissements d’une dizaine de fonctionnaires mais aussi l’implication d’un chauffeur d’une personnalité politique, publie Defimedia.info. 

Février dernier, l’ancien prêtre Teddy Labour est accusé d’avoir eu des relations avec une mineure alors qu'il est déjà touché par une affaire d’attouchements sexuels en septembre 2016, révèle Zinfos Moris

"Des exemples pour lesquels les suites judiciaires sont inconnues, les affaires sont étouffées", s’insurge Marylou. 

Des femmes arrêtées pour avortement illégal

À ces violences subies s’ajoute celle du droit à l’avortement restreint.

À Rodrigues, île autonome rattachée à Maurice, l’interruption volontaire de grossesse est autorisée depuis juin 2012 uniquement si la poursuite de la grossesse constitue un danger. L’IVG est ainsi possible selon la loi mauricienne, en cas de risques pour la vie, la santé physique et mentale de la femme enceinte, en cas de conséquences graves comme la malformation ou des difformités du fœtus, si la grossesse est la conséquence d’un viol, de relations sexuelles avec mineure, avec le cas rapporté à la police ou à un médecin. Une législation limitée "qui ne prend pas en compte le respect du corps, de la dignité et l’honneur d’une femme", et qui amène toujours à des avortements clandestins."Des femmes en meurent", rappelle Marylou. 

Les pilules abortives "circulent sous le manteau avec la complicité des pharmacies". Le Cytotec, médicament contre l’ulcère de l’estomac, retiré du marché français depuis 2018, est ainsi largement détourné pour déclencher des fausses couches dans l’île Soeur et à Rodrigues.

L’année dernière, deux femmes ont été arrêtées pour avortement clandestin", se révolte Marylou. "Dans tous les cas, c’est l’utérus de la femme qui ne lui appartient plus et qui devient la propriété du Gouvernement".

Pressions sur sa famille et ses proches

Même pour ceux partis de Rodrigues, la liberté d’expression est muselée par peur de pressions pour ceux qui sont restés, atteste Marylou
Même pour ceux partis de Rodrigues, la liberté d’expression est muselée par peur de pressions pour ceux qui sont restés, atteste Marylou
Déterminée à faire changer la société rodriguaise, Marylou s’est engagée en politique auprès du Mouvement Rodriguais (MR). En 2017, elle se présente à l’élection de l’Assemblée Régionale dans la région de la Grande Montagne. L’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) est au pouvoir depuis 40 ans, outre une parenthèse en 2006.

"À Rodrigues, même si tu ne votes pas, tu as une étiquette". Soit blanche pour l’OPR, soit verte pour le MR. "La politique est partout". Selon Marylou, cette couleur colle à la peau et détermine les rapports avec les autorités que ce soit dans le domaine de la santé, l’éducation ou la justice. "À mes débuts en politique, alors que je me rendais à l’aéroport, j’ai été contrôlée trois fois sur 25 km", confie Marylou. Son combat a laissé des traces. "Ma fille a été persécutée à l’école. Mes proches et tous ceux qui ont osé me soutenir ont été pénalisés".

Marylou a fini par raccrocher les gants en quittant le MR et la politique. Elle s’est décidée à partir alors que son entreprise, la Tourterie, ne demandait qu’à se développer. "Du zamal aurait été retrouvé chez moi, c’est ce qui arrive quand on est trop grande gueule. J’ai préféré partir de peur de finir en prison".

Aujourd’hui avec son mari d’origine métropolitaine, elle aspire à "consolider l’avenir de sa fille" et pourquoi pas faire découvrir ses fameuses tourtes aux Réunionnais.
PB
Lu 30378 fois



1.Posté par julien le 19/08/2019 16:01

a la réunion ???????

2.Posté par Isis le 19/08/2019 18:15

Bravo ! Cette personne a tout mon soutien. Il est grand temps que l'homme, que les hommes qui maltraitent les femmes apprennent à respecter ces dernières et sortent de leurs dogmes, car sans elles ils ne seraient pas de ce monde.

3.Posté par zano le 19/08/2019 18:17

et quand elle est partieon lui a chanté
good bye MARYLOU
GOOD BYE MAARYYLOU

4.Posté par Choupette le 19/08/2019 18:39

Maurice, c'était pas possible ?

5.Posté par MôveLang le 19/08/2019 18:51 (depuis mobile)

Trop long le roman pour tout répondre,
1) elle comme les sirlankais cherche un avenir meilleur ailleurs.
2) en cette fin 2019,une femme ne peut compter. pas tomber enceinte accidentellement,
3) reste le problème de l''inceste et du viol,

6.Posté par pipo le 19/08/2019 19:59

Quand même cool cette ile de la Reunion!

-Tu as peur de mourir, tu viens à la Réunion!
-Tu as peur de finir en prison, tu viens à la Reunion!
-Tu as peur de mourir de faim, tu viens à la Réunion!
-Tu as peur d'avoir froid, tu viens viens à la Réunion!

Welcome

7.Posté par kersauson de p le 19/08/2019 18:32

elle a raison. j y habitais depuis 7 ans. je reviens à moriss. la bas tout est coŕruption. fonctionnaires commissaires .. a commencer par l ancien curé le père clerc devenu chef commissaire. on ne peut rien dire ni faire. même pas péter.. surtout mwa français.. at aux soins... et approvisionnemt. .. bienvenue Marylou

8.Posté par kersauson de p le 19/08/2019 18:33

ma choupette
et si c possible.
je te raconterai..
Bises

9.Posté par kersauson de p le 19/08/2019 18:34

Marylou. demande mon adresse mail à pierrot. on echangera.. Bises

10.Posté par DIDIER NAZE le 19/08/2019 20:52

L'ile soeur....qui n'est soeur....QUE GÉOGRAPHIQUEMENT 😕😯.....en tout cas c est ma vision....n est pas EXEMPLAIRE. ...sur tous les plans....mais ce n est aucunement une insulte.....mais une TRISTE CONSTATATION. ...mais le gouvernement Mauricien a toujours su.....imposé et appliqué. ...L OMERTA...ce n est qu' une constatation comme je l ai dis....mais C EST leur façon de....fonctionner....

11.Posté par Hoarau le 19/08/2019 21:06 (depuis mobile)

@5 et une de plus :
Tu veux vendre tes tourtes avec ton mari métropolitain tu viens à la Réunion

12.Posté par Jack depuis PC le 19/08/2019 23:02

Poste 1 Isis je crois que tu n'a pas compris son histoire cette femme parle de la difficulté et de la liberté d'expression que subissent en général les gens de là bas selon elle c'est un pays politiquement bafouer en matière de corruption malheureusement a mon avis MAURICE doit avoir le même système qu'eux, cette femme a quitté son pays d'origine pour avoir une vie meilleur chez nous, je ne sais pas si on peut considérer ça comme réfugier politique en tout cas avec le taux de chômage qu'il y a ici ça va pas être facile pour elle.

13.Posté par Tatane le 20/08/2019 07:08 (depuis mobile)

Le taux de chômage veut rien à La Réunion, il Y''''a du boulot pour qui veut bosser. La région la plus endettée et subventionnée de France n''''est vraiment pas un exemple sur ce point. Courage Madame.

14.Posté par Modeste le 20/08/2019 07:14

à 8.Posté par Jack depuis PC le 19/08/2019 23:02, certes le chômage est élevé chez nous, mais parions que cette jeune femme va s'en sortir et bosser car elle semble avoir beaucoup de volonté et de projets contrairement à certains chez nous qui à part pleurer sur leur sort et tendre la main ne font rien d'autre et ce tant qu'en face on continue à les payer à ne rien faire......! il y a chômage et chômage volontaire.....!

15.Posté par Le Jacobin le 20/08/2019 08:55

Qu'on lui donne la possibilité d'ouvrir son entreprise à la Réunion, elle pourra embaucher 2-3 grattelles qui ont un pied de filaos dans les mains.

16.Posté par Georgios le 20/08/2019 09:54 (depuis mobile)

Bienvenue à la Réunion pour vous femme courage
C1autre forme de désillusions que vous verrez hélas à la réunion il y a tant de boulot à fairebises à vous

17.Posté par S. CLAIR le 20/08/2019 10:25

"l’utérus de la femme qui ne lui appartient plus"
Non, l'utérus de la femme lui appartient toujours, mais dès lors qu'il porte la vie, l'Etat mauricien protège ce frêle enfant en devenir et totalement innocent. L'IVG (quel drôle de nom pour une mort; une interruption est par définition quelque chose dont le cours des choses peut reprendre...) ne doit pas être un moyen de contraception (comme en France avec plus de 220 000 IVG par an), mais comme l'avait dit Simone Veil lors de la promulgation de la lois française "l'ultime recourt"; ce qui est le cas au sein de la République de Maurice.
Il est vrai que la vie politique à Rodrigues est particulière; cela tient essentiellement du fait de la taille de l'île et du petit nombre d'habitants. Tout le monde se connait! Alors cela engendre naturellement les travers des qualités que cela apporte: une plus grande solidarité, mais aussi une moindre liberté.
Concernant les soucis de mœurs, le monde n'est pas manichéen; combien de jeunes femmes mineures et vénales séduisent des hommes pour ensuite les faire "chanter"? C'est un aspect dont on ne peut faire l'économie quand on traite le sujet honnêtement.
Pour ce qui est des problèmes conjugaux à Rodrigues, il est vrai qu'ils sont nombreux. Il faudrait cependant ne pas faire de généralité et que les femmes soient plus prudentes dans le choix de leur conjoint; l'alcoolisme étant souvent la cause des causes.

18.Posté par lavérité le 20/08/2019 10:43

pourquoi vi vien la Réunion et pas Mourisse , notre ile est en faillite commerciale alors que votre ile mourisse " i pét' lé fé", alors vi vient plito chercher zallocassions , CMU , zécol gratui etc.., allez vende vos tourtes à Port LOuis i zador sà pa nou ....

19.Posté par SNOEK le 20/08/2019 11:30

Quoi qu'il en soit, il en ressort tout de même que Maurice et Rodrigues, sans être des dictatures sanguinaires, ne sont pas non plus véritables démocraties et que la vie y est particulièrement dure.

20.Posté par Jack depuis PC le 20/08/2019 14:23

Modeste 14 Tout à fait

21.Posté par Salomon le 20/08/2019 15:26

@17 "S CLAIR"

Diagnostic typique très masculin/catholique radical.

Hélas votre vision (personnelle) disparaitra le jour (et il arrivera) où les femmes rodriguaises sortiront de leur silence légendaire et feront cesser cette hypocrisie autocratique.

22.Posté par Fredo974 le 20/08/2019 17:03 (depuis mobile)

A tous les neuneus de service , son mari est français..

23.Posté par klod le 20/08/2019 18:27

"la société rodriguaise est rongée par les non-dits. " comme de nombreux endroits à travers le monde , mais bon, certains moins qu'ailleurs ou pas .

24.Posté par Psychotrope le 20/08/2019 19:44

Que des commentaires de Créoles couillons comme d'hab. Elle vient à la Réunion, parce que son mari est Français, bande d'idiots ! Si son mari était Mauricien, elle serait parti vivre à Maurice.

25.Posté par Yul le 20/08/2019 20:32 (depuis mobile)

Je suis étonné de certains commentaires. Rodrigue fait partie de Maurice. Malgré les difficultés le peuple Mauricien est courageux et fier. Les vrais Réunionnais sont nos frères. D''autres sont venus avec de la xénophobie dans leur valise.

26.Posté par Consciencedomoun le 20/08/2019 20:41 (depuis mobile)

Franchement il y a d''autres pays où il y a vraiment dictature, persécutions et autres mépris.Rodrigues n''est pas blacklistée comme bafouant droits de l''homme et femmes et territoire à risques. Arrêter avec polémiques à 2 balles.Ya mieux comme débat.

27.Posté par Kaya le 20/08/2019 22:39

@26 : Yes Man, mais on commence par parler de ce qui est à porté de nous.

Dès 2014, Maurice figurait parmi les pays qui ont censuré Facebook tout de même

28.Posté par Romain le 21/08/2019 10:32

De nouveaux habitants ne font pas de nouveaux chômeurs. De la même manière vous ne vous dites pas que vous allez cessez de faire des enfants parce qu il y a du chômage...
1 nouvel arrivant, immigré ou naissance c'est une personne en plus qui a besoin de manger de se loger, de se nourrir, donc une personne de plus qui va dépenser son argent dans l'économie... Et ce sera une personne de plus à travailler ou au chômage... Mais je ne vois pas comment les nouveaux arrivants feraient du chômage ?? à part si on réfléchit comme une patate.... Alors je vous accorde que ça fait de la concurrence, et quand ce sont des immigrés pauvres, ça fait une concurrence des salaires vers le bas, ça c'est un fait. Mais du chômage non...

29.Posté par David Balmann le 21/08/2019 16:43 (depuis mobile)

Cette personne crache sur son île. Et ce qui est étonnant c''est que ça passe dans nos infos. Serait ce encore un journaliste qui veut créer le buzz et qui cherche à créer une polémique la ou il y en a pas? Chaques îles ont leur beauté et inconvénient

30.Posté par André le 21/08/2019 17:16

On peut constater à travers un certain nombre de commnentaires mysogines, racistes, xénophobes que certains Réunionnais n'ont rien à envier aux pires réactionnaires métropolitains !

31.Posté par taz le 22/08/2019 19:15

Effectivement André (Post 30) , c'est plutôt abject voire consternant pour l'essentiel des propos. Triste ...

32.Posté par Ted le 23/08/2019 01:30 (depuis mobile)

Triste, ça donne l''impression que Rodrigues est un endroit affreux.

33.Posté par Famille Espiegle... le 23/08/2019 22:29

Du calme, Rodrigues reste un endroit paradisiaque avec ses plages désertes et ses chemins de randonnées pittoresque. Nous y sommes allé en famille. Rien à voir avec l'insécurité et les arnaques de Maurice. La population est authentique.
Nous y avions rencontré Marie Lou au bazar avec ses fameuses tourtes qui nous ont conquises. Merci le guide du routard.
Passant par chez elle sans prévenir, profitant d'une pause "thé et café", nous avons un peu mieux compris la situation locale.
Marie Lou ne "crache" pas sur son île, mais tant d'efforts l'ont profondément déçue.
Si tu nous lis, envoie nous un email. Tu nous reconnais ? Sam Syl et Rom. Possession.

34.Posté par Rodriguais et fier de l''etre le 24/08/2019 09:00 (depuis mobile)

jsuis Policier et juste vous dire que oui il y a des delits a Rodrigues qui n''est pas parfait,mais cette dame qui a quitté Rodrigues avait bien du zamal chez elle et elle publie pour se blanchir.Reunionnais choisis qui tu laisse entrer chez vous.

35.Posté par Marylou Augustin le 24/08/2019 23:48

C'est beau Rodrigues.

:D

36.Posté par fier ? le 25/08/2019 00:27 (depuis mobile)

Post 34.
On sent le flic alcoolisé qui va prendre le service.
C''est le WE.

37.Posté par meyer le 31/08/2019 10:19

Nous t'avons connu Marylou. et appréciée ton combat est comme toi puissant et vrai.
Nous te regrettons sur cette iles que nous aimons tant .
Nous ne sommes que des vacanciers pour nous la vie est belle.
Mais pour les rodriguaises ...en tant que femme je suis indignée en colère et triste que des personnes comme toi qui se battent pour nous sois obligée de fuire et pire que tout pas écoutée .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie