Social

Soupçons de vols chez Dislogic: Qui dit la vérité ?

Mercredi 30 Mai 2018 - 12:35

Soupçons de vols chez Dislogic: Qui dit la vérité ?
Ils sont là jour et nuit. Depuis lundi, des salariés de l'entrepôt Dislogic, situé au Port, sont en grève pour dénoncer des "sanctions abusives" à l'égard de trois employés.

Alors que la direction soupçonne des vols, Yannis Animoutou, délégué syndical CFDT, assure : "Le chef de dépôt nous avait laissé nettoyer le dépôt. Il y avait des produits destockés à jeter dans la benne, il nous a dit de prendre. Les camarades ont pris et ensuite ils ont été accusés à tort de voler".

Les grévistes réclament de rencontrer la direction. "Si on laisse passer, c'est une injustice (...). La direction veut nous écraser, elle ne veut pas venir discuter avec le band créole. On était témoin, on a vu, on ne peut pas laisser faire ça. Nou lé pas plus, nou lé pas moin"

De son côté, la direction juge le mouvement "totalement illégitime". "Les sanctions n'ont pas encore été prises, une enquête interne est en cours", fait savoir Jean-François Noël, le directeur, pour qui cette grève est "la seule carte à jouer pour ceux qui ont été pris en flagrant-délit le 26 avril dernier".

"Nous avons des images de vidéo-surveillance sur lesquelles ont voit ces personnes prendre de la marchandise, notamment des tables et des chaises. Cette marchandise n'était pas destinée à être jetée. Ils ont aussi fait entrer une personne inconnue à l'entreprise, qui a refusé de décliner son identité". Les résultats de l'enquête interne devraient tomber en fin de semaine. 

Rajeev Floricourt sur place

M.A
Lu 4430 fois



1.Posté par zoreil du sud le 30/05/2018 12:53

faut arrêter avec "Nou lé pas plus, nou lé pas moin"
soyez adulte et responsable
si on respect l’égalité réel = tu fauches, t'es viré pour faute grave sans indemnité , point
comme en France , les mêmes lois pour tout le monde
nous ne sommes pas plus, nous ne sommes pas moins

2.Posté par laulo le 30/05/2018 13:42

Il serait intéressant de contrôler l'inventaire de cette société, s'assurer que les quantités et valeurs comptabilisées pour être imposées correspondent aux marchandises réellement sur place (et celles apparremnt volées). Et bien évidemment de contrôler la réalité de la dépréciation comptable des stocks de marchandises. Pour rappel à ceux qui enregistrent de telles écritures : dépréciation comptable veut dire que la société va vendre en dessous de son prix de revient (^prix sur la facture du grossiste +transport). Contrairement à ce que certains dirigeants pensent, la dépréciation de stocks ne vient pas compenser la perte de marge qu'ils font sur les clients en faisant une petite reduction de 10-20%. Il s'agit vraiment de vente à perte.
Et puis il serait aussi intéressant de voir ou en est cette mise en demeure. http://www.reunion.gouv.fr/IMG/pdf/arrete_no_2017-187-sg-drctcv_du_03.02.2017.pdf
Enfin, pour pouvoir deduire des pertes sur stocks il est préférable de faire un constat d'huissier. Les salariés concernés pourront certainement expliquer comment sont détruites ces marchandises et si constat d'huissier il y avait.... et s'il y avait un huissier, pouruquoi celui-ci à laisser des personnes partir avec de la marchandises....

3.Posté par hoarau le 30/05/2018 17:00

La direction y ve surment remplace le bande créole.

4.Posté par Gros yab le 30/05/2018 17:27 (depuis mobile)

palette camaron palette wisky tombé en route dans le temp il travaillait encore avec leclerc et leclerc a arrêté avec eux et beaucoup de cadre qui on demissione chez leclerc avant d être accusé pour devenir responsable chez cet entreprise Lol.

5.Posté par ancien salarier sindiké cfdt le 30/05/2018 19:22

dans ces condition pourquoi avoir louer un fourgon pour recuperer cette marchandises ? mi trouve ça in pé bizaoide . depuis la sépare a zot de nous nous lé pli tranquilles ;

6.Posté par Vidéo surveillance le 30/05/2018 19:24 (depuis mobile)

Selon la vidéo surveillance, il n''y a pas à discuter. L''origine ethnique des "voleurs" n''a rien à voir.
Quid de cette personne introduite illégalement et qui refuse de se faire identifier ?
La vidéo mentirait donc, n''importe quoi...

7.Posté par Veridik le 30/05/2018 19:24 (depuis mobile)

@2
Le plus souvent , la valorisation des stocks se réalise en fin d'année lors des travaux d'inventaire.
Pour les dépréciations je suis d'accord avec vous.

8.Posté par coulik le 30/05/2018 20:05

a force de faire la pluie et le beau temps a la la coça i arrive . gramoune a droite si la photo la ké l'age ça nana ça ? aller reposer té !! in foi ou reste la la c'est que le gateau lé bon !! et ou le déléguer sindical mette pas la faute sur in notre personne . la trappe a zot arrete la meme té . le combat zoreil/ créole na point la place la dedans . voleur pris si la colle na point la couler ça

9.Posté par Martino le 30/05/2018 20:37

Ben c'est où le coupable se dénonce ou alors
il faut tous les virer, vous verrez que ça marche ils vendraient père et mère.

10.Posté par môvélang le 30/05/2018 20:40

""""""""""""""""""""" 1.Posté par zoreil du sud le 30/05/2018 12:53 """""""""""""""""""" imagine un chef d'entreprise qui veut éliminer toute présence syndicale dans son entreprise , il demande au chef du dépôt de monter piéger les syndicalistes et le tour est joué!!, noulépa plisssssssssssssss, mé noulépamoin nonpli !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
En france , ils ont réussit à baiser des patrons escroc comme le Jean-François Noël!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Réspektanoo!!!!!!!!!

11.Posté par Martino le 30/05/2018 21:51

Ben c'est où le coupable se dénonce ou alors
il faut tous les virer, vous verrez que ça marche ils vendraient père et mère...

12.Posté par cmoin le 30/05/2018 22:07

Ils ont volé ils doivent être virés,c'est tout.

13.Posté par Jp POPAUL54 le 31/05/2018 07:17

Collé-serré, ralé-poussé, volé-viré...
Pas plus, pas moins.

14.Posté par laulo le 31/05/2018 10:24

@Post 7 : Etant donné que les marchandises concernées par ce litige étaient destinées à "la benne", il semble qu'elles sont stockées depuis au moins un exercice comptable. On doit donc pouvoir les tracer dans l'inventaire de l'exercice précédent celui en cours en 2018. Et un simple bouclage (stock inital + entrees - sorties = stock final théorique) permettrait de retomber sur le stock physique pour ces marchandises. Bizaremment, on retrouve souvent des marchandises en plus...

15.Posté par jerome le 31/05/2018 11:51

pourquoi on entend pas le directeur ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie