Politique

Soupçons de favoritisme pour un promoteur possessionnais: Philippe Robert apporte d'autres documents

L’opération immobilière dont nous avons relaté les contradictions manifestes ce lundi 24 juin connaît un nouvel épisode.

Jeudi 27 Juin 2019 - 10:46

Destinataire de documents internes à la mairie, Philippe Robert les dévoile, en complément des pièces exposées dans notre article du 24 juin
Destinataire de documents internes à la mairie, Philippe Robert les dévoile, en complément des pièces exposées dans notre article du 24 juin
Ce lundi, nous publiions un article retraçant la procédure administrative erratique entre la mairie de La Possession et un promoteur immobilier. Philippe Robert, conseiller municipal d’opposition, apporte de l’eau au moulin ce mercredi. 

Destinataire d’autres documents, Philippe Robert nous les expose tout en embrayant d'emblée sur le terrain politique en réclamant le départ de l’adjointe déléguée à l'urbanisme. 

Ces deux nouveaux documents sont eux aussi issus des échanges informels entre le service urbanisme et l’exécutif et d'un courrier destiné au gérant de la société civile construction-vente. En l’espèce, ces pièces témoignent à leur tour des doutes issus des propres services instructeurs de la mairie ces derniers mois, alors qu'un permis de construire sera finalement délivré malgré ces mises en garde. Ils complètent ainsi le puzzle exposé en partie lundi dernier.

Rappelons brièvement qu’un permis d’aménager délivré à un promoteur il y a deux ans, a vu sa progression quelque peu enrayée ces derniers mois. Les premiers coups de frein émanent du service urbanisme fin 2018. Après la visite de terrain, les cadres de mairie en reviennent avec quelques réserves sur des travaux inachevés. Rien de rédhibitoire néanmoins puisque, comme le signale à juste titre le service instructeur, ces non-conformités à corriger sont le lot commun des dossiers que toute mairie a à instruire. 

Ça se corse néanmoins au mois d’avril 2019 quand, le 4, un courrier signé du maire annonce au promoteur de la SCCV que la conformité de son lotissement est retoquée. Conséquence, en l’état, "les permis de construire ne peuvent plus être délivrés jusqu’à l’achèvement complet des travaux." 

C’était sans compter l’aval donné le lendemain par l’adjointe Françoise Lambert qui autorise un permis de construire pour un projet d’habitation. Une démarche cavalière qui déjuge l'ensemble des signaux négatifs qui ont jalonné le parcours administratif du dossier d'aménagement mais que la mairie a tenté d'expliquer dans notre précédent sujet.

Un nouveau document qu'apporte ce mercredi 26 juin Philippe Robert, vient compléter le tableau. Nous sommes en février 2019 et un DGA rend compte à sa hiérarchie de la non-conformité partielle du lotissement. Les doutes émis quatre mois plus tôt s’en trouvent donc confortés dans ce mail destiné à la Direction générale des services :

Un mois plus tard, le 19 mars, un courrier signé du maire va encore plus loin. Il signale au promoteur que son emprise foncière est contestable, au vu de nouveaux éléments dont a eu connaissance la collectivité. La sentence tombe : "nous considérons que cet acte (le permis d’aménager, ndlr) est entaché d’illégalité au motif que le permis d’aménager aurait été obtenu de manière frauduleuse", affirme le maire, paraphant l'instruction du service urbanisme : 

La suite des opérations est connue (notre article précédent). Malgré la mise en demeure adressée le 4 avril (qui ne fait plus état des illégalités soupçonnées), un permis de construire sera délivré le lendemain, 5 avril, signé cette fois par l’adjointe à l'aménagement, Françoise Lambert.

"Mme Lambert, déclarée inéligible par le Conseil constitutionnel, aurait-elle pris le pouvoir à la place du maire ?", ironise ce mercredi Philippe Robert, avant de faire un lien entre cette procédure au bénéfice de ce promoteur et ce qu’il a vu passer en conseil municipal récemment.

"Au vu des réponses approximatives et très fuyantes de l’adjointe concernée et de la mairie, confrontées par ces éléments accablants, il est important que j’apporte des compléments d’information qui valent le détour. En avril 2019, la ville conteste la conformité des travaux du permis d’aménager en invoquant notamment le fait que les canalisations relatives aux réseaux AEP (alimentation eau potable) et EU (eaux usées), ne sont pas raccordées au réseau principal.

Dans notre précédent article, nous vous présentions ce document. Philippe Robert ajoute que, drôle de coïncidence, les travaux d'extension du réseau ont démarré rue Thorez qui se trouve, opportunément, à proximité du lotissement
Dans notre précédent article, nous vous présentions ce document. Philippe Robert ajoute que, drôle de coïncidence, les travaux d'extension du réseau ont démarré rue Thorez qui se trouve, opportunément, à proximité du lotissement
Et pour cause : le réseau principal se situe rue Maurice Thorez et il faudrait que le promoteur prenne en charge des frais supplémentaires d’extension de réseau pour réaliser ce raccordement ! Le promoteur refusant de prendre en charge cette dépense, que va faire la mairie? Ce qu’elle sait faire à la perfection depuis le début de son mandat : nous faire les poches ! C’est ainsi que le 15 mai 2019, sous couvert de la réhabilitation de l’école Victor Hugo, le conseil municipal vote le financement des travaux d’extension du réseau d’eaux usées au niveau de la rue Maurice Thorez jusqu’à l’intersection du chemin Bordier, soit à l’entrée de la rue Ho-Chi-Minh où, fait du hasard, se situe précisément l’opération de cette SCCV ! Le corps de la délibération est d’ailleurs explicite à ce sujet: "ces travaux permettront de raccorder l’école publique (qui était de toute façon déjà raccordée au réseau préexistant puisque bien avant les travaux de réhabilitation l’école fonctionnait déjà parfaitement !), les riverains et les futurs projets aux alentours", affirme aujourd’hui Philippe Robert. 

L'élu d'opposition ajoute : "Plus de 300.000€ payés par la puissance publique dont presque 67000€ payées par les Possessionnais pour le bon plaisir de Mme Lambert ! Dont les véritables motivations pour s’impliquer autant dans cette affaire restent obscures ! Voilà encore une curieuse façon pour cette municipalité de défendre les intérêts des possessionnais", déclare-t-il. 

Ce mercredi, dans les hauts de la Possession, nous avons pu constater que les travaux de raccordement du réseau de collecte des eaux usées ont débuté fin mai :

L'élu de l'opposition révèle par ailleurs que des cadres ayant participé à l'instruction de ce dossier auraient, depuis, été mis de côté. 

"L’administration avait pourtant prévenu que le dossier ne tenait pas, que les « visas » du PC étaient mensongers puisqu’ils faisaient référence à des autorisations/certificats ou permis tous contestés par la maire sortante en personne ! Au lieu de faire marche arrière, c’est l’agent « réticent » à l’instruction de ce permis qui a été remercié (mail plus haut, ndlr). Un autre agent présent dans le dossier s’est vu contraint de s’arrêter pour des raisons de santé, et étrangement le DGA en charge de ce dossier, et dont le nom apparaît dans les courriers, aurait été mis à pied vendredi dernier pour des raisons inconnues. C’est certainement une coïncidence, mais il est curieux que ce soit précisément les trois protagonistes administratifs qui ont participé à l’instruction de cette opération qui soient aujourd’hui en difficulté", s'étonne Philippe Robert.

"Nous demandons à Mme Miranville, au vu de ces éléments, d’exiger la démission de Mme Lambert, qui au-delà du fait de commettre ces actes au parfum de délit de favoritisme, entament sa crédibilité, elle qui ne jure que par le respect, la transparence et l’éthique... Qu’elle applique clairement la charte Anticor dont elle s’est tant vantée dans les médias", termine le conseiller municipal et départemental de La Possession.
LG
Lu 7614 fois




1.Posté par TICOQ le 27/06/2019 11:02

Ça sent la pourriture dans toutes les communes, aucun politique n'est "clean" et c'est la loi de la magouille et du favoritisme qui prévaut dans tous les domaines. Que fait le préfet, sensé s'assurer de la légalité des actes administratifs ? Que fait la Justice, alors qu'elle a toutes les pièces à sa disposition pour engager une enquête préliminaire ? Toutes les communes de l'ile sont touchées, à des degrés divers. Rappelons quand même que très souvent c'est avec de l'argent public (donc le nôtre) que ces pourris jouent.

2.Posté par Marco le 27/06/2019 09:23

Ça sent les prochaines élections

3.Posté par Pamphlétaire le 27/06/2019 12:18

Pour une fois Philippe Robert semble être dans la bonne logique...

Il faudrait savoir si c'est le promoteur qui a réclamé le tout à l'égout ou si c'est la mairie pour l'école primaire car antérieurement l'école fonctionnait sans ce tout à l'égout...Le lotissement est en aval de l'école ou l'école est en amont du lotissement par rapport à la déclivité du terrain...Et l'école sert aussi de bureaux de vote, n'est-ce-pas?

— À cet âge, ça ne sait pas encore (…) Il se porte bien au moins ?
— Très bien, merci.
— Les cacas sont beaux ? Le caca c'est tout l'enfant. Un enfant qui a de beaux cacas, c'est un enfant qui profite.

Jean Anouilh (1910-1987), Colombe, p. 11.

4.Posté par luli974 le 27/06/2019 12:47

Ouais, bon, mais si on ne peut plus faire profiter les petits camarades tranquillement, en douce et sans secousses, à quoi bon faire de la politique, non?

5.Posté par am-974 le 27/06/2019 13:25

Comprenez que moins de fonctionnaire veut dire que les contrôles (par d'organismes d'état) : des établissements publics, privées et des gros contribuables se feront de moins en moins. Les bureaux de contrôle de légalité sont devenus des boîtes aux lettres qui s'ouvrent au gré des rapports de la CRC ou de contrôle d'opportunité.

En d'autres termes continuons à réduire le nombre de dit "faitnéant" et nous aurons bientôt l'une des société la plus corrompue du monde.....

Çà va coûter très cher et peut être même plus cher que nous coûte nos chers fonctionnaires.

Courage aux con-tribuables que nous sommes.

6.Posté par coco le 27/06/2019 13:37

Bravo Monsieur PR; mais il vous manque des précisions sur ce dossier . en effet l'investisseur en question n'est pas encore proprietaire de terrain qui couvre environ 34 000 m2 . il y a eu un compromis de vente . mais rien de plus .
pourtant depuis longtemps cet investisseur( ?) a arpenté ce terrain qui en realité comprend 2 parcelles . il fait meme de la prévente , sans etre propritaire . les travaux ont commmencé et pourtant dans le compromis , il n'est question de debuter les travaux . il y a beaucoup et beaucoupo de choses a dire sur beaucoup de permis délivres à la mairie .
autre question : Comment , dans quelles circonstances et où ont eu lieu les discussion sur la délivrance du permis pour le centre commercial de moulin joli. beaucoup de questions !!!!!!

7.Posté par skop le 27/06/2019 13:48

Une tempête dans un verre d'eau. Tout est bon pour monter en épingle des affaires qui n'en sont pas. L'article R423-1 du code de l'urbanisme n'oblige pas Le requérant à maîtriser c'est-à-dire à être propriétaire des terrains sur lesquels il construit. C'est une curiosité de notre pays mais on peut construire sur un terrain dont on n'est pas propriétaire, à ses risques et périls car la loi du dessous l'emporte sur le dessus. Pour les eaux usées c'est à la mairie d'amener les réseaux jusque devant les particuliers et non pas au promoteur de faire ces travaux. Ensuite la mairie facture le raccordement par nombre d'appartement. À défaut de réseau pour un particulier il doit s'acquitter d'une taxe d'urbanisme qui comprend la fosse septique individuelle. Alors allez dit partout.

8.Posté par Hardcore hahaha le 27/06/2019 13:58 (depuis mobile)

Mais que font ils tous ???? On est 800000 habitants sur l île, mon fichier excel fait plus de ligne c est pas compliqué non ?

9.Posté par Nalialy le 27/06/2019 14:12

Dommage quand même que celà sente les prochaine elections municipales... Ou étiez vous Philippe Robert pendant ces quatres années où vous deviez être au plus près des près de nous et des Possesionais? Moi personnellement je n'ai vu aucune implication pour les Possessionais ni même au Département. C'est dommage de vouloir se donner bonne figure et parler de transparence en cherchant à tirer des balles aux personnes en places à la mairie.
Et c'est vrai qu'on commence à vous voir plus souvent, tous pourris en effet...
Intéret perso: c'est plutôt vous qui voulez devenir maire
Comme par hasard il ya tous les jours de nouvelles affaires... C'est dommage car malgré vous vous continuez à donné cette image à la politique!! Nous citoyens on demande pas tout sa
Dommage

10.Posté par RIPOSTE974 le 27/06/2019 14:19

Mèt enKor laPaC , après la Région REUNION , la mairie sin dni c'est sûr ça être un hiver austral d'enfer !!
HIHIHIHIhihihihi ...

11.Posté par GIRONDIN le 27/06/2019 15:51

RIPOSTE974
Youpi

À ce rythme faudra t'il tirer au sort des candidats aux élections municipales, des volontaires désignés?

12.Posté par Balayez devant votre porte M. ROBERT le 27/06/2019 16:18

Je confirme ce que dit le poste 7.
Ensuite, pour ce qui concerne les soupçons de favoritisme avancés par M. ROBERT jr, on peut supposer qu'il a été à la bonne école, du temps de son père et un dénommé "Panne Choux" ... !!!
:-)

13.Posté par doudou le 27/06/2019 16:34 (depuis mobile)

Au 7. Question. Un investisseur peut il vendre des parcelles de terrain qu il n,a pas encore acheté.?

14.Posté par Phiphiassez le 27/06/2019 16:57

C'est Philippe Robert qui détient des preuves?... Ok Next

15.Posté par blablabla le 27/06/2019 17:05

D'accord avec poste 9...

16.Posté par A9 le 27/06/2019 17:21

Vous ne devez pas lire la même chose que moi ou vous n’êtes pas très objective. Je suis Possessionnais et je suis la vie de ma commune, j'ai lu régulièrement des interventions et des prise de positions de PR depuis 5 ans. Nombreux courriers des lecteurs, conférences de presse, communiqués sur tout les sujets. Il est indéniable que c''est un politique et ne s'en cache pas, mais les prochaines élections ne change rien aux faits qui sont dénoncés. Ses interventions sont souvent bien argumentées et documentées ce qui nous donne un point de vu différent de la propagande municipale. Je vous invite à allez voir le site assez récents de PR ou vous devriez retrouver déjà une bonne partie de ses interventions philipperobert2020.com. Vous verrez également qu'il semble arpenter les quartiers de la ville chaque samedi, rien ne vous empêche de lui laisser un message si vous voulez lui parler.

17.Posté par En attendant le 27/06/2019 21:18 (depuis mobile)

En attendant il est le seul opposant à sortir des trucs régulièrement. De temps en temps, il faudrait peut-être sortir de l’argument passe partout le fils de et se pencher un peu plus sur le fond de ce qu’il dénonce avec des éléments précis.

18.Posté par ça vient ! le 27/06/2019 22:37

Aux petits nervis de la mairie, planqués dans le cabinet derrière leur ordinateurs dont les seuls arguments sont les insultes, le mensonge et le mépris, ne vous inquiétez pas on en a d'autres ! et d'autres ! et d'autres ! ne soyez pas trop impatient, ça vient !

19.Posté par Réponse à poste 7 le 27/06/2019 22:38

Ça ne donne pas le droit de donner une conformité pour des travaux qui ne sont pas terminés

Pas ailleurs, la garantie est bidon car la société donnant l atttestation n ‘existe pas à la Réunion ni en France

Ça craint Madame le maire

Attention Si des contre parties sont prouvés vous risquerez gros

20.Posté par Modeste le 28/06/2019 07:21

.....heu rappelez moi c'est qui ce Mr....le fils de l'ancien maire.....???? ah ok !

21.Posté par ciryl le 28/06/2019 08:18

sais t'il lire et comprendre les documents en sa possession .c'est facile de critiquer dans quel état a t'il laisse la mairie en 2014

22.Posté par @20 et 21 le 28/06/2019 11:03 (depuis mobile)

Ça vole haut en terme d''arguments... Wwoo! sur les faits vous dites quoi ?!! Les possessionnais ont voulu un changement qu''une illusion. À ma connaissance RR a dirigé 40ans la commune et est mort avec un casier judiciaire VIERGE !! À bon entendeur..

23.Posté par Ti Roland 419 le 28/06/2019 13:24

Pauvre Philippe, elle si amère la défaite de votre clan de 2014.
A croire qu'on ne peut annuler les projets de votre Père, complexe sportif de Dos d Ane, ou encore cettee belle mafia immobilière orchestrée par votre père, et que dire des promoteurs historiques de la Possession qui ont bénéficié de nombreuses largesses de votre équipe .

24.Posté par Mon pauvre Ti Roland 419 ! le 28/06/2019 18:30

Que peut-on dire des largesses dont bénéficient certains aujourd'hui, lorsque on lit les arguments développés dans l'article et le précédent (faut-il encore les comprendre). Quand on parle de mafia, il est essentiel de balayer devant sa porte Don' Ti Rolando .? Le problème de l'équipe de miss média, c'est d'être resté en campagne pendant 6 ans au lieu de travailler. l'équipe a caché son incompétence et son incapacité à conduire un projet communal derrière des : "oui, mais on ne fait rien, oui, mais, bennnn, pas notre faute à nous.. C'est de la faute au maire précédent ". Juste une mise au point : Aujourd'hui nous vous avons vu "à l'oeuvre " ! On est à l'heure du Bilan de votre Bilan !, en dehors des quelques projets plus ou moins habilement subtilisés à de l'équipe précédente Qu'avez-vous fait ? Rien.
C'est là-dessus qu'on va vous juger. Un petit rappel, très bref, de votre Bilan ? : allez d'accord : (vous pouvez retrouver ces éléments dans ces colonnes) . Bon, je balance pas tout, j'en garde pour la soif..

A partir de 2014, vous avez donc :
1. Dilapidé l'argent public dans des recrutements de cadres, d'amis en métropole ou ailleurs à grands frais et au mépris des cadres réunionnais ;
2. Engagé un mode de management à la France Télécom : avec selon l'ensemble des syndicats une maltraitance avérée du personnel, avec pour conséquence de nombreuses grèves et autres drames individuels. Avant les élections, on se rattrape un peu et rien n'est trop beau pour le personnel. ;
3. Augmenté de façon successive et totalement injustifiée les impôts locaux ;
4. Fais arracher des arbres emblématiques de la ville sous différents prétextes ;
5. n'avez trouvé aucune amélioration aux problèmes de circulation qui empirent au quotidien (ils sont où vos projets )
6. n'avez pas respecté la charte anticors et travaillé avec des personnes inéligibles
7. n'avez fait construire aucune école en 6 ans, sauf contribué à la création d'une école privée et envoyé nos enfants dans des modulaires
8. perdu une bonne partie de votre conseil municipal .
9. Abandonné une bonne partie des projets structurants pour ne les remplacer par ... rien. Du vent et beaucoup de blabla devant les micros,
10 récupéré de nombreux projets dont celui de l'aménagement du centre ville revendu dans vergogne comme votre projet

etc... etc..

Juste un petit focus sur les finances, car ça vaut son pesant de pistaches grillées: sous poudré de manipulations et de désinformation.

Le résultat de l’exercice comptable 2013 est excédentaire de 1,2 million d'euros. Les dettes se sont envolées entre temps !
Mars 2015 : le risque d’une mise sous tutelle potentielle est clairement évoqué par la municipalité. Un plan d’austérité drastique est annoncé couplé à une forte augmentation des impôts. ​Avril 2015 : Coup de Théâtre ! Le bilan 2014 est en réalité excédentaire de 1,9 million d’euros. La Maire fait l'addition des dépenses sans considérer les recettes : finalement le budget communal ne connaît aucun déficit ! (faut-il rappeler qu'elle est professeur de mathématique)

par contre le 21 août 2017 La Possession est classée par la Préfecture en « risque financier important », dernière étape avant la mise sous tutelle. La direction régionale des finances publiques pointe les dérives de la masse salariale de la ville et constate une dégradation de la situation financière de la ville à partir de 2016, détérioration qui s’accentue en 2017. Le préfet précise que l'affaire Souprayenmestry n'est pas en cause.b[

Si vous les souhaitez, je peux revenir sur les augmentations d’impôts, mais ne tirons pas encore sur l'ambulance !

Merci de votre attention, je reste à votre disposition bien sur pour poursuivre "votre bilan.".

25.Posté par Trop facile le 28/06/2019 18:45 (depuis mobile)

Visiblement certain n’ont que la diffamation et l’insulte à opposer à une affaire qui semble accablante. Il devrait avoir honte d’être le fils, se cacher ? Il a choisi la fierté et le courage. La commune dans le rouge en 2014 ? Renseignez vous mieux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie