MENU ZINFOS
National

Soupçons d'emplois fictifs de Pénélope Fillon: La justice ouvre une enquête


- Publié le Jeudi 26 Janvier 2017 à 10:54 | Lu 1052 fois

Ce mercredi après-midi, suite aux révélations du Canard enchaîné, le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux. 

Pour rappel, le Canard enchaîné a révélé que Pénélope Fillon avait perçu 500.000 euros pour des emplois d'attachée parlementaire pendant 8 ans, pour le compte de son mari et du suppléant de ce dernier.

Problème, plusieurs témoins affirment ne l'avoir jamais vue à l'assemblée, et n'avoir jamais su qu'elle occupait ce poste. Car si employer son conjoint n'est pas illégal, les parlementaires sont tenus de dévoiler l'identité de leurs collaborateurs. "Je ne la connaissais que comme femme de ministre", a notamment témoigné l'ancienne assistante du suppléant de François Fillon. Olivier Picard, un journaliste parlementaire, estime que Pénélope Fillon est "indéfendable". 

Pénélope Fillon avait d'ailleurs affirmé elle-même en octobre dernier au Bien Public qu'elle ne s'était "jamais impliquée dans la vie politique" de son mari. Son travail à la Revue des deux Mondes est également mis en cause, le directeur ayant déclaré ne l'avoir jamais vue dans les bureaux. 

De son côté, François Fillon a qualifié ces informations de "boules puantes"

 




1.Posté par GIRONDIN le 26/01/2017 11:24

Mr Fillon demande à être entendu rapidement.

Normale imaginez le choc de Mme Fillon quand elle a pris hier par la presse qu'elle avait un travail ! Et que finalement ce n'était pas de l'argent de poche de François !!!!!

La du chauffé pour le François hier soir à table. Il lui a promis de tirer les choses au clair aujourd'hui, il vont m'entendre........ 😁...... Comme pour la présidence de L'UMP..... 😁

2.Posté par La vérité vraie... le 26/01/2017 11:32

A quand l'article sur le candidat de la caste journalistique ?
De ses 120 000 euros de frais de bouche ?
De la participation de l'Elysée à son voyage dinatoire au Liban ?

AHAHAHA à droite plus personne n'est éligible ! Tous copains coquins avec le parquet national financier !
AHAHAHA au PS plus personne n'est éligible tous copains coquins avec la bourgeoisie !

La noblesse = MACRON / HAMON et ses sbires du PS
Le clergé = FILLON et ses sbires
Le Tiers-Etat = trois candidats avec un vrai projet pour les Français : ASSELINEAU - LEPEN - MELENCHON

3.Posté par Tanguy Proquo le 26/01/2017 11:59

Travailler dans l'ombre est l'excuse de Miss fillon moi je veux bien mais dans l'ombre ou au noir ça me semble la même chose. Rien n'empêche cet amoureux du fric (pour lui) d'embaucher sa femme tous les charcutiers le font de même que tous les artisans et commerçant néanmoins toutes ces épouses travaillent durement et ne vol pas leur argent elle auront , de plus une retraite minable payée par ces incompétents du RSI, mais miss fillon n'a jamais travaillé pour son Harpagon de mari qui lui non lus n'a jamais bossé sauf quelques temps stagiaire à l'AFP. Même cinq ans premier ministre ne lui ont pas donné le goût du travail bien fait, là aussi sans aucun doute il s'agissait d' un emploi fictif, le petit teigneux faisant tout lui même. Néanmoins ce qui m'interpelle aussi c'est que Jacques TILLIER ne cesse, preuves à l'appui, de dénoncer les magouilles du président de la CCIR et de ses sbires sans qu'il y ait la moindre réaction de notre parquet....Cherchez l'erreur !

4.Posté par Tanguy Proquo le 26/01/2017 12:07

Post 2 s'il te plait va vite prendre tes cachets, car là après tant d'étalage de ton savoir tu va péter un ou deux neurones...il en reste déjà si peu. Au fait Lepen c'est pas celle qui planque ses lingots avec son papa dans les îles lointaines...Asselineau c'est pas celui qu'Adolphe aurait traité de gauchiste ? Quant au pauvre mélenchon ça n'est pas celui qui crache sans cesse dans la soupe pour lui donner du goût et qui n'a jamais réussi à se faire élire où que ce soit ?

5.Posté par li le 26/01/2017 12:17

Vive Penelope
Le seul fanm' au foyer à être rémunéré par l état sans passer par la caf.
Elle a raison.
C est un vrai boulot a temps plein que de s occuper dun foyer et de soutenir monsieur toute en subissant les contraintes.




6.Posté par cmoin le 26/01/2017 12:57

Espérons qu'elle aboutisse à une condamnation.

7.Posté par Mwa la pa di le 26/01/2017 13:38

Et dire qu'il y a des français pour voter pour ce genre d(individu qui veut virer des milliers de fonctionnaire mais emploie sa femme en missouk... Aucune honte.

8.Posté par bleu outre mer le 26/01/2017 13:58

Pénélope faisait du télé travail voila la raison que Mr Fillon va mettre en avant ceci expliquera que personne la vu.
Posté par La vérité vraie
a propos du clan Lepen
". Le service antifraude européen (Olaf), a demandé à Marine Le Pen et son père Jean-Marie de rembourser respectivement 340.000 et 320.000 euros pour couvrir les salaires de leurs assistants parlementaires dont les preuves de travail au sein de l'institution européenne sont jugés insuffisantes. Bruno Gollnisch a également été sommé de rembourser la somme de 380.000 euros pour des faits similaires.

L'Olaf soupçonne notamment Marine Le Pen d'avoir déclaré son ex-belle soeur assistante parlementaire alors qu'elle travaillait pour le Front national. Il en est de même pour Thierry Légier, rétribué au titre d'assistant alors qu'il est chargé à plein temps de la protection de la présidente du FN.

Saisie par le Parlement européen, la justice française a ouvert une information judiciaire pour abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux et travail dissimulé." HP
"Mains propres têtes hautes"
Tout cela à nos frais

9.Posté par GIRONDIN le 26/01/2017 15:12

2.Posté par La vérité vraie
Sur la tête de gondole (celui qui a oublié qu'il est complice de Valls et d'Hollande ) il y aussi ça :

....... La Cour des comptes déplore la gestion de l’Etat, qui s’est renforcé au capital du constructeur sans pour autant parvenir à peser davantage.


Ce pourrait être un cas d’école des difficultés de l’Etat actionnaire. Dans son rapport publié mercredi, la Cour des comptes évalue sans concessions l’efficacité de l’action publique chez Renault, dont l’Etat détient aujourd’hui 19,74 % du capital. Un dossier symbolique, qui avait donné lieu en 2015 à une passe d’armes inédite entre l’alliance Renault-Nissan, dirigée par Carlos Ghosn, et le ministère de l’Economie, piloté à l’époque par EMMANUEL MACRON.
Les magistrats financiers n’ont manifestement pas apprécié l’opération commando imaginée par l’ex-banquier, désormais candidat à l’Elysée. En avril 2015, l’Etat avait racheté par surprise 4,7 % du capital de Renault, afin de s’assurer de l’octroi de droits de votes doubles, prévus par la loi Florange. Une opération « réalisée sans information des dirigeants ni du conseil d’administration ni du partenaire Nissan », regrette le rapport. Qui tance même l’action de l’Etat sur le fond : l’accord de 1999 régissant les relations entre Renault et Nissan prévoyait en effet une « limitation des parts de l’Etat », en contrepartie de la neutralisation des droits de vote de Nissan chez Renault.

« Perte d’influence de Renault dans l’Alliance »
Peu sensible aux arguments de Bercy, le texte s’interroge enfin sur les bénéfices concrets de cette crise ouverte. Malgré une minorité de blocage sur les décisions structurantes, l'exécutif n’a ni réussi à « préparer la succession » de Carlos Ghosn ni à « limiter sa rémunération », laquelle reste bien au-delà des exigences fixées par l'exécutif. Jugeant la gouvernance de Renault « discutable », les Sages vont jusqu’à déplorer une « perte d’influence de Renault dans l’Alliance », du fait du rachat en 2016 de Mitsubishi par Nissan, sans que le constructeur français soit associé au niveau capitalistique.
Lesechos

10.Posté par La Cata le 26/01/2017 16:35

Et on veut nous vendre ce rigolo comme chef d'état ?

11.Posté par SEVERIN le 26/01/2017 17:16

Le pire pour la Fillon et sa Pénélope de se déclaré catholique pratiquante,pour le texte de la récupération chez les cathos c fait.Au moins les bons pratiquantes(s) de cette religion s'apercevront que le couple FILLON PENELOPE, ils sont catho pour le fric.Que leur prière,c commander le pognon a chaque jour de leur existence jus-qu'a la fin de leur vie.C que sa coûte en entretien leur petite bâtisse a 15 hectare de terrain,
la petite chanson favorite de Pénélope a son Farid Fillon.
Je ne suis pas le mendiant de l'amour
Je suis le mendiant du pognon
Donner donner donner
Donner donner donner
Dieu te le rendra pas in yab des Yvelines

12.Posté par A mon avis le 26/01/2017 17:59

Son "emploi" de conseillère littéraire auprès de la "Revue des deux Mondes" lui a rapporté 100 000 euros (brut) pour 20 mois.
Sans parler des voyages de Fillon en jet privé offerts par le propriétaire de la Revue des deux Mondes, notamment à Moscou pour une conférence suivie d'un dîner avec Poutine !

@4 Tanguy Proquo : bravo pour la nuance entre "travailler dans l'ombre" et "au noir" !
Encore que pour Pénélope ce serait plutôt du travail "anti-noir" : déclarée mais sans bosser.

Par ailleurs, si Pénépole avait assuré (ce que tentera de démontrer Fillon) un vrai travail, il n'y aurait pas matière à polémique.

13.Posté par klod le 26/01/2017 18:45

fillon lave plus blanc que blanc , selon ses suiveurs .............. comme didier robert devait lavait plus blanc que blanc ........... on a vu le résultat !
mouaix ...............

14.Posté par Eric le 26/01/2017 19:38

Ce sont tous que des escrocs, les faits le prouve à chaque fois, et il y a toujours des moutons pour les suivre, espérant ainsi croquer les miettes.

Il faut arrêter avec ces Énarques, ces professionnels de la politique, il faut mettre aux commandes des entrepreneurs, ceux qui se lèvent tôt le matin pour aller bosser, ceux qui connaissent le coût et la valeur des choses, et qui ne butent pas sur la question du coût d'un pain au chocolat !

15.Posté par Dazibao le 26/01/2017 19:48

Voilà un tweet qui est interpellant:

"Grégoire Allix
‏@gregoireallix

Comme le député Joulaud consacrait tout son budget à payer la femme de Fillon, son vrai assistant était payé par le premier ministre Fillon".

......................

Vrai ou faux ? Quelles preuves a ce Grégoire ALLIX ?

16.Posté par bleu outre mer le 26/01/2017 20:02

Mr Fillon a parlé de misogynie, pourrait il nous expliquer pourquoi il ne laisse pas sa femme s'expliquer vu qu' en premier lieu c'est elle qui est visée.
Mr Fillon préférait rentrer chez lui en jet privé à l'époque quand il était premier ministre aux frais du contribuable.
Donc nous allons avoir un remake de Cahuzac je vous le dit droit dans les yeux que.....

17.Posté par P.mass le 26/01/2017 20:13

La révolution de 1789 n'a servit rien !!!

Il y a les élus qui s'enrichissent et le peuple qui survit !


18.Posté par klod le 26/01/2017 22:05

"devait laver" et non "devait lavait" , zut ! vive l'essorage !

19.Posté par klod le 26/01/2017 22:10

ou une autre version : fillon , en tant que grand gaulois, pardon , gaulliste, devait laver plus blanc que blanc ................ l'essorage , c'est important la phase essorage dans les machines à laver !!! si , si .

20.Posté par Dazibao le 27/01/2017 02:01

LE FIGARO:

«Lorsqu'un membre de la famille, ou un conjoint, est embauché en tant que collaborateur parlementaire, sa rémunération ne doit pas excéder plus de la moitié du crédit accordé, soit un peu plus de 4700 euros à l'Assemblée», indique Nicolas Thibault, président de l'Association française des collaborateurs parlementaires (AFCP), au Figaro. Une règle qui date d'un arrêté du 10 décembre 1996 pour les conjoints ou enfants du député-employeur, et a été étendue à l'ensemble des ascendants et descendants ainsi qu'aux partenaires de PACS par un arrêté du 23 mars 2011.

Au Sénat, ce salaire ne doit pas dépasser le tiers de la dotation d'assistanat, soit 2516 euros bruts. «S'il existe un reliquat de l'enveloppe, l'employeur ne peut pas le récupérer à titre personnel», complète Nicolas Thibault. «Soit il le redistribue aux assistants sous forme de prime, soit il est reversé au budget de l'Assemblée».

Avant l'arrivée de la loi sur la transparence de la vie publique, votée en 2013 dans la foulée de l'affaire Cahuzac, le député-employeur n'avait aucune obligation de donner le nom de ses collaborateurs. Certains parlementaires contournaient la loi pour dépasser le plafond de rémunération, notamment via la technique des emplois dits «croisés» entre employeurs, qui permettait de s'exonérer des règles d'encadrement du salaire, indique Libération, en 2014. De fait, les deux emplois ne sont pas considérés comme «familiaux». Cité par le quotidien en 2014, Bernard Roman, ancien député PS, soutenait que cette pratique a existé au Sénat, mais pas au palais Bourbon. Désormais, la déclaration d'intérêts, et donc la divulgation du nom des collaborateurs, est obligatoire comme on peut le constater dans l'annexe 4 du décret n° 2016-570.

..........................

Au regard de ce qui est écrit supra, M. BALCON pourrait-il nous expliquer pourquoi le salaire de Mme FILLON dépassait largement le plafond fixé soit 4700€ (à l'assemblée) et 2516€/brut au sénat ?

Rappel:

après l’entrée de François Fillon au gouvernement, en 2002, elle est devenue collaboratrice de Marc Joulaud, le suppléant de son époux. C’est à cette période qu’elle aurait été le mieux rémunérée, avec un salaire allant de 6 900 à 7 900 euros mensuels.

21.Posté par Dazibao le 27/01/2017 02:08

"Existe-t-il une limite pour rémunérer les assistants parlementaires? Les députés ou sénateurs, qui sont leurs employeurs, disposent d'une enveloppe pour les rémunérer. À l'Assemblée nationale, ce crédit s'élève à 9561 euros mensuels, tandis qu'au Sénat, il est de 7593,39 euros bruts par mois, dans la limite de 5 collaborateurs. "
...........................

M. BALCON Pierre, Mme FILLON a perçu pendant une période, un salaire allant de 6 900 à 7 900 euros mensuels, soit quasi la totalité du crédit "collaborateurs".

Dès lors, vu que Mme FILLON n'était pas la seule assistante,pouvez-vous m'expliquer avec quel budget était payé les autres assistants?

22.Posté par Pamphlétaire le 28/01/2017 07:28

Les 2 notes à 100.000 € de Penelope Fillon pour la « Revue des deux mondes »

A quoi a abouti concrètement le travail fourni par Penelope Fillon lorsqu'elle était rémunérée 5.000 euros brut mensuels par "La Revue des deux mondes", durant 20 mois ? À ceci...
C'est l'autre emploi présumé fictif de Penelope Fillon. Si la polémique enfle actuellement autour de l'activité de collaboratrice parlementaire de l'épouse du candidat LR à la présidentielle - personne ne semble l'avoir vue durant huit ans alors qu'elle était grassement rémunérée par son mari, puis par le suppléant de celui-ci -, les quelque 100.000 euros qu'elle a pu toucher en vingt mois à La Revue des deux mondes interrogent aussi.
Selon le Canard enchaîné, Penelope Fillon a commencé à percevoir 5.000 euros brut mensuels en mai 2012, et ce jusqu'en décembre 2013. Premier problème, le directeur de la publication d'alors, Michel Crépu, explique au Monde l'avoir embauchée après coup de fil de Marc Ladreit de Lacharrière, patron de la holding qui détient la Revue et ami de l'ancien Premier ministre : "Un après-midi, Marc Ladreit de Lacharrière m'a appelé et m'a dit : 'Penelope Fillon s'ennuie. Pourrait-elle critiquer quelques livres ?'" Autre problème : Crépu affirme, notamment auprès de Marianne, n'avoir "jamais eu affaire à elle, ni physiquement, ni au téléphone, ni même par mail". Et de préciser : "Cela peut arriver qu'on écrive à distance, le problème c'est le travail qui a été fait…".

Car les preuves concrètes du travail effectué par Madame Fillon ne peuvent pour l'instant se résumer qu'à deux notes de lecture, publiées en septembre et octobre 2012 à la toute fin de la revue, sous le pseudonyme "Pauline Camille". Ces notes, les voici : la première fait 2.500 signes, s'étale sur deux colonnes et concerne un ouvrage du romancier Lucien Azay, récompensé par le prix de La Revue des deux mondes en 2012. La seconde, publiée le mois suivant, est encore plus courte : moins de 1.000 signes consacrés à l'essayiste William Marx, lui aussi sélectionné à l'occasion du même prix. Visuellement, cela donne ça : . . . / . . . (voir le lien pour lire les notes...)
Face à l'accusation de poste fantôme, Marc Ladreit de Lacharrière a réagi ce 26 janvier auprès du Monde, volant au secours de Penelope Fillon. En mai 2012, il déclare l'avoir contactée dans ce contexte :

"La revue voyait son chiffre d'affaires baisser chaque année. J'ai donc demandé à quelques amis et personnalités de réfléchir à son devenir, notamment en l'ouvrant vers l'étranger. Penelope Fillon était de ceux-là. C'est une femme intelligente, elle a lu beaucoup de livres - dont deux résumés seulement ont été publiés."

Mais au-delà de ces deux publications, peut-il donner trace de l'activité de conseil "informelle" dont il fait état ? Y a-t-il des témoignages ? Celui qui s'affiche comme la 32e fortune de France explique qu'il n'y a pas eu de réunions : "J'ai dans mes activités une agence de notation, avec des sièges à New York, Londres et Hong Kong, je suis un homme de téléphone et de face-à-face".

Ne reste donc de fait, comme trace tangible de cette collaboration, que ces deux petites notes au fin fond de deux exemplaires de la revue. Ainsi que 100.000 euros dans les poches de Penelope Fillon.


23.Posté par Pamphlétaire le 28/01/2017 08:54

Il paraît que son mari alors 1er ministre ne lui donnait plus d'argent pour vivre. Elle a donc choisi un système D comme "démerde" pour se sustenter. Efficace ce système comme pour Mme Xavière Casanova épouse Tibéri en son temps...C'est la voracité des politiques et des membres de leurs familles qui font que les électeurs-citoyens aiment bien cette gent là pour pouvoir pavoiser et comparer avec d'autres "politiques"...

pavoiser : Fig., familier. (intransitif.). Manifester une grande joie. (Il n') y a pas de quoi pavoiser ! : il n'y a pas de quoi se réjouir, de quoi être si fier !

24.Posté par Pierre Balcon le 29/01/2017 08:03

Le problème avec les idiots , c’est qu’ils peuvent être nuisibles ou utiles , c’est selon !
Sur Zinfos je connais un certain nombre d’idiots qui s’apprêtent à se rendre utiles … mais au candidat du grand capital , je veux parler de MACRON .
TOUT est fait pour que Macron soit le « sauveur ». Depuis plusieurs semaines nous avons droit à un festival médiatique ininterrompu sur le génial MACRON.
La stratégie ? Fabriquer des orphelins en vidant l’appartement de l’étage du dessus et celui du rez de chaussée .
Marine le Pen étant hors de portée il faut une double manœuvre :
- fragiliser Fillon et c’est l’affaire de Pénélope qui sort bien opportunément en pleine campagne, comme par hasard ,
- faire éclater l’électorat de gauche en téléguidant les électeurs vers le choix de Hamon qui affaiblit Mélenchon .
Tout cela est donc fait pour pousser l’électorat flottant et parmi eux les pseudo socialos à se jeter dans les bras du banquier.
Mais qui est donc réellement MACRON ?

Selon l’hebdomadaire Marianne, Bernard Arnault (LVMH), Alexandre Bompard (Darty et la Fnac), Marc Simoncini (Meetic) et Vincent Bolloré (Vivendi), parmi les plus gros oligarques français soutiennent le candidat Macron. Il y a aussi l’ex PDG d’AXA Henri de Castries désormais dirigeant du groupe de pression patronal ultra libéral Institut Montaigne et Alain Minc , et puis Laurent Bigorgne ,un des dirigeants de l’Institut Montaigne chez qui le parti « En Marche » est hébergé..
Et puis il y a surtout Patrick Drahi qui a délégué son émissaire , Bernard MOURAD , auprès de MACRON , retour d’ascenseur pour le remercier de l’avoir autorisé à mettre la main sur SFR .
Derrière Drahi - Mourad c’est tout le groupe BFM qui suit . BFM , première chaîne en continu de France , et RMC et l’Express.
Christophe Barbier, l’homme à l’écharpe rouge qui écume les plateaux de télés est l’éditorialiste de l’Express dont il est le porte parole sur les chaines de télé. Il a été nommé directeur de l’Express par Drahi
Et enfin tapi dans l’ombre , Laurent Joffrin le directeur de la rédaction de Libération.
Parmi les soutiens – notamment financier – de la première heure de Macron figure un richissime patron, le magnat des centres commerciaux Henry Hermand. Un hasard donc si Macron une fois à Bercy a fait des pieds et des mains pour étendre l’ouverture le dimanche des centres commerciaux…
Voilà si nos idiots ne sont pas trop cons , je leur donne à méditer.

25.Posté par Dazibao le 30/01/2017 14:33

24.Posté par Pierre Balcon le 29/01/2017 08:03
Le problème avec les idiots , c’est qu’ils peuvent être nuisibles ou utiles , c’est selon !
Sur Zinfos je connais un certain nombre d’idiots qui s’apprêtent à se rendre utiles … mais au candidat du grand capital , je veux parler de MACRON .
TOUT est fait pour que Macron soit le « sauveur ». Depuis plusieurs semaines nous avons droit à un festival médiatique ininterrompu sur le génial MACRON.
..........................
1. Même les idiots ont droit au respect
2. Je ne peux croire que vous ignoriez que dans presque tous les pays et en France particulièrement, que ce sont les médias qui font l'opinion que relaie la basse-cour des électeurs qui ne font que "perroqueter"

26.Posté par Pierre Balcon le 31/01/2017 11:01

à post 25

Le respect suprême , je devrais dire la politesse, c'est de s'interdire de prendre à partie nominativement un commentateur , qui lui se refuse à avancer masqué , en se cachant soi même derrière un pseudo .
Mais je sais les bonnes manières se perdent .

Quant au terme "idiot utile" que j'emploie de manière générique pour désigner ceux qui n'ont pas compris la manipulation de l'affaire Fillon , je suis allé le chercher non pas chez Dostoïevski mais chez Lénine , Considérant que Zinfos est saturé des commentaires des "goochistes de service" j'avais pensé que tout le monde comprendrait le clin d’œil .
Hélas ! comme aurait pu dire Massicot , s'il avait vraiment lu et compris Céline , " l'homme est lourd et épais , plus que bête et méchant " .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes