MENU ZINFOS
Faits-divers

Soupçons d'achats de voix lors des législatives de 2017: Frédéric Foucque devant la justice


Le prétendant à la députation lors des élections de 2017 est à la barre du tribunal correctionnel ce vendredi matin, soupçonné d'avoir payé des électeurs potentiels afin qu'ils votent pour lui. À ses côtés, deux membres de son staff et deux militants, dont un avait porté l'affaire à la connaissance de la justice.

Par Isabelle Serre - Publié le Vendredi 7 Mai 2021 à 08:12

En juin  2017, Frédéric Foucque s'était lancé en politique en se présentant aux élections législatives dans la 1ère circonscription. Une expérience fâcheuse puisque l'homme d'affaires est soupçonné d'avoir rétribué des électeurs en échange d'un bulletin de vote en sa faveur.

A l'issue des élections, le candidat avait obtenu un peu plus de 3% des voix. En mai 2019 après l'ouverture d'une enquête préliminaire, Frédéric Foucque avait passé 36 heures en garde à vue pour s'expliquer sur les faits. Son avocate, Me Béatrice Boyer Bigot, avait déclaré à cette occasion qu'il ne s'agissait que "d'allégations mensongères et que son client n'avait aucun intérêt à frauder". Mais l'enquête avait débouché sur une convocation devant le tribunal correctionnel de St-Denis.

Ce vendredi matin, après un premier renvoi, le procès se tient au palais de justice de Champ Fleuri. Aux côtés de l'ex-patron de Citroën se tiendront également à la barre Christian Clain, son directeur de campagne de l'époque et Alain Differnand, un membre de son équipe de campagne, ainsi que deux militants poursuivis pour avoir joué le rôle de "rabatteurs", dont celui qui a porté l'affaire à la connaissance de la justice.
 




1.Posté par marre elect heure le 07/05/2021 08:32

il n'a fait ni plus ni moins que tous les candidats.

2.Posté par ZHERISSON le 07/05/2021 09:03

Il a fait 3%, il sera acquitté!
Il s'est déjà "mangé" ses frais de campagne!

3.Posté par nono le 07/05/2021 09:35

impossible !!!!!!!!!!!!!!!! jamais vu a la Réunion !!!!!!!!!!!!!!!! quelqu'un qui aurait acheté des voix pour une élection ??????????????? eh ben çà alors une première
bof avec la justice laxiste il aura 1 mois avec sursis et les félicitations du jury

4.Posté par Cloaca maxima le 07/05/2021 09:39

Même en payant il fait 3%. LA HONTE!
Rentre ta case et bouge plus

5.Posté par Ah bon ! le 07/05/2021 09:43

Je pensais que le Patron de Citroën à la Réunion était la CFAO !

6.Posté par SOMANKE le 07/05/2021 10:12

Qu’est ce qu’un « achat de voix »?, une promesse, un coup à boire, une pièce donnée à la quête, ( la voix du seigneur est essentielle), quelques euros donnés à un nécessiteux.... ? Ces pratiques sont communes à tout le monde parce qu’elles soignent l’ego et rassurent celui qui donne (je ne suis pas dans le besoin). Maintenant donner 50 ou 100€ contre l’engagement d’un vote incontrôlable est d’une absurdité sans nom et l’apprenti politicien jugé aujourd’hui est très loin d’être stupide

7.Posté par Matulu le 07/05/2021 10:37

D'une intelligence remarquable...lol

8.Posté par play-music le 07/05/2021 10:48

TOUS LES HOMMES POLITIQUES LE FONT!

9.Posté par Bleu outre mer le 07/05/2021 14:35

Il n'était pas sur la photo, avec les autres....

10.Posté par yabos le 07/05/2021 17:48

Tout cela frise le ridicule. Ce monsieur n’aurait aucune chance d’être élu. Même en payant..

11.Posté par zoizodmer le 08/05/2021 12:52

prenez vous le meme avocat que la droite caviar à la Reunion !!! vous vous ensortirez !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes