MENU ZINFOS
Faits-divers

Soupçonné d'avoir violé fillettes et adolescentes du quartier


Un homme d'une cinquantaine d'années sera jugé en mars prochain pour le viol de plusieurs filles âgées de 7 à 14 ans dans le Sud.

Par - Publié le Mardi 3 Novembre 2020 à 16:30 | Lu 8560 fois

Elles sont plusieurs, malheureusement. Plusieurs petites filles et adolescentes à avoir porté plainte pour viol dans le Sud de l’île. Les faits se seraient déroulés entre 2017 et 2018, en espérant que toutes les victimes aient eu le courage de porter plainte. 
 
Le suspect, un homme qui habitait le même quartier que ses victimes et père d’une enfant de 10 ans, attirait les filles, âgées entre 7 et 14 ans, chez lui en promettant cadeaux, jeux et une connexion internet. Sa cible : des petites de familles "carencées ou dysfonctionnelles".

C’est la présidente de la chambre de l’instruction qui reprend les éléments du dossier afin de décider si le détenu doit être maintenu en détention ou non, en attendant son procès le 23 mars prochain devant la cour criminelle. Sa détention provisoire, depuis 2018, devait prendre fin le 5 décembre, le parquet demande donc une prolongation exceptionnelle de sa détention. 
 
Les victimes, en leurs propres mots, racontent avoir visionné des films pornographiques chez cet homme et de s'être vues imposer des pénétrations vaginales. Certains faits - qui ont été filmés par les caméras de vidéo-surveillance de son domicile – sont difficilement réfutables. Il assure néanmoins n’avoir "jamais forcé personne". Pour les autres, il nie les faits, bien que des traces de son ADN aient été retrouvées dans le vagin de l’une d’entre elles. Son explication: la fillette a dû se laver avec un gant dans lequel il se serait masturbé.
 
Une première plainte avait été portée en 2017 par une jeune fille, mais elle avait été jugée peu crédible et l’affaire avait été classée sans suite. Une deuxième plainte, puis d’autres qui ont suivi, en 2018, qui ont révélé le même mode opératoire. 
 
Le détenu de 51 ans évoque une enfance douloureuse durant laquelle il a été lui-même victime de pédophilie. Il assure néanmoins faire un "travail psychologique" au sein de l’établissement pénitentiaire. Une transformation peu probable, selon le magistrat, qui rappelle qu’au moment des faits, il était déjà sous bracelet électronique. 
 
Le violeur présumé reste donc derrière les barreaux en attendant son procès devant le cour criminelle en mars prochain. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Carla le 03/11/2020 18:40

Une première plainte avait été portée en 2017 par une jeune fille, mais elle avait été jugée peu crédible et l’affaire avait été classée sans suite
il était sous bracelet électronique au moment des faits...
ça en dit long sur la .......

2.Posté par Mnemo le 03/11/2020 19:01

Coupe son zef

3.Posté par ROBOCOP le 03/11/2020 20:51

na pu bistouri don ! si na pu prend débarbeuse !!!

4.Posté par Jolie le 04/11/2020 06:46

Jugé peu crédible ? Cette jeune fille a dû vivre avec un traumatisme, sans justice pour tenter de réparer cela. Le juge qui a jugé devrait allait en prison

5.Posté par jeanfritzdijoux le 04/11/2020 10:49

Coupe à li !!!

6.Posté par PSy4 le 04/11/2020 17:30

Comment se fait il que la plupart des pedophiles
soient ou Americain ou suisse ou Reunionais
y a til un rapport entre tout ces profils d homme souvent de plus de 50 ans?

7.Posté par PSy4 le 04/11/2020 17:31

Est il concevable probablle
qu il y aient de pedophiles au plus au sommet du pouvoir et de la justice?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes