Courrier des lecteurs

Sortir nos "Taties" de la précarité… ATSEM égale Contrat Aidé, je dis STOP !

Mardi 5 Mars 2019 - 09:57

Les Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) bénéficient depuis 1992 d’un véritable cadre d’emploi territorial et d’un droit d’évolution. Personnel de Catégorie C, le cadre d’emploi de ces agents de la filière sociale est divisé en deux grades. Il y a tout d’abord celui d’Agent spécialisé principal de 2ème classe des écoles maternelles, puis d’Agent spécialisé principal de 1ère classe des écoles maternelles. De plus, un décret datant du 1er mars 2018 redéfinit le métier de près de 55 000 agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles et leur ouvre un accès aux concours d’agents de maîtrise et d’animateurs territoriaux. Donc, il est grand temps que les mairies arrêtent de considérer ces professionnelles de la petite enfance comme des agents de seconde zone maniable et contractualisé.  A La Réunion la précarité des « Taties » est une réalité voire une coutume locale bien ancrée car Tatie égale contrat aidé. 

C’est pour cette raison que la baisse des contrats aidés a eu pour conséquence d’entraîner une forte diminution du personnel ATSEM dans les écoles maternelles. N’y a-t-il pas là également une part de responsabilité des maires qui ont longtemps entretenu cette précarité ? Cependant, une chose est sûre aujourd’hui, l’importance des « taties » dans la vie éducative de nos écoles maternelles est indéniable et ne peut faire l’objet d’économie. Ainsi des moyens financiers doivent être redéployés immédiatement pour que ces agents territoriaux soient en nombre suffisant et qu’elles bénéficient enfin d’un statut durable pour leur carrière ! A toutes nos « taties », merci.  
Emmanuel Doulouma - Génération Ecologie Saint-Pierre
Lu 408 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter